La pollinisation des arbres fruitiers

La pollinisation des arbres fruitiers
La pollinisation des arbres fruitiers

La majorité des arbres fruitiers nécessitent une pollinisation croisée pour produire des fruits. La plupart d'entre-eux possèdent bien des organes mâles et femelles dans leurs fleurs mais tous ne sont pas auto-fertiles. En quoi consiste la pollinisation croisée ? comment se pratique-t-elle ? Qu'est-ce qu'une variété auto-fertile ? Nous allons tenter d'y voir plus clair...

Qu'est-ce que la pollinisation croisée ?

Le terme « pollinisation » définit le processus de transfert d'un grain de pollen depuis l'organe mâle d'une plante (étamine) vers l' organe femelle (stigmate). Le pollen est un ensemble de grains très fins (quelques dizaines de micromètres) produits par les étamines  qui constituent les éléments mâles des végétaux à fleurs.

Dans le cas d'une pollinisation croisée, ce pollen est généralement transporté par les insectes pollinisateurs (abeilles, diptères ou papillons) et par le vent. Ce qui signifie que pour produire des fruits il faudra que l'arbre soit en présence d'une variété compatible dans un périmètre maximal de 30 mètres et que cette variété fleurisse en même temps.

Les conditions climatiques ont un impact direct sur la production de fruits : lorsqu'il gèle ou lorsqu'il pleut lors de la floraison, le pollen est plombé, coule et la production sera moindre. Il est donc important de choisir sa variété également en fonction de sa période de floraison et de sa région pour éviter les périodes de gel et de forte humidité.

Qu'est-ce qu'une variété auto-fertile ?

Une variété auto-fertile est une plante qui peut être fécondée par son propre pollen. On parlera alors de pollinisation de type autogame. Par opposition on parlera de variétés inter-fertiles ou auto-stériles pour définir une plante  dont le pollen ne peut pas féconder les fleurs qui l'ont produit. Il est donc nécessaire dans ce dernier cas d'avoir à proximité un arbre compatible dans les proches environs.

Quelques exemples d'espèces auto-fertiles

  • Tous les petits fruits exceptés les myrtilles et quelques variétés de cassissiers ;
  • l'abricotier ;
  • le figuier ;
  • le cognassier ;
  • le mirabelier ;
  • le pêcher ;
  • le cerisier griotte.

Quelques exemples d'espèces auto-stériles

Lire aussi
L'éclaircissage des arbres fruitiers L'éclaircissage des arbres fruitiers

Après la floraison, dès la formation des premiers fruits, un éclaircissage correctement mis en œuvre va permettre une fructification de meilleure qualité. Quels sont les différents intérêts...

La floraison des arbres fruitiers La floraison des arbres fruitiers

Le jardinier reste parfois perplexe devant sont verger : pourquoi cette année les arbres fruitiers ne fleurissent que très peu et qu'en sera-t-il de la production de fruits ? Les années se...

L'entretien des arbres fruitiers L'entretien des arbres fruitiers

Les arbres fruitiers assurent le spectacle de leurs floraisons et produisent de délicieux fruits. Pour qu'ils restent en bonne santé, il suffit de leur apporter quelques soins tout au long de...

Le traitement hivernal des arbres fruitiers Le traitement hivernal des arbres fruitiers

Afin de conserver vos arbres en bonne santé, quelques gestes simples sont nécessaires durant la période hivernale. Il semble que les hivers doux, sans longue période de gel, favorise la survie des...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Damien (Belgique)
    Pour info, il est aussi possible de louer des ruches aux apiculteurs pour la période d'une floraison. La ruche est alors amenée le temps de la pollinisation des arbres fruitiers, et reprise ensuite par l'apiculteur.
    Répondre à Damien
    Le 06/01/2016 à 15:12
  • L'auscitaine Nicole
    C'est le printemps, la nature continue à nous émerveiller , une petite promenade et de beaux arbres fruitiers en fleurs..cela sent bon le printemps
    Répondre à L'auscitaine Nicole
    Le 22/03/2012 à 07:54