Santoline de Naples

Santolina neapolitana, la santoline de Naples est une santoline plus gracieuse aux variétés à fleurs blanches ou jaune pâle : une excellente vivace paysagère pour terrain pauvre et sec, au beau feuillage persistant.

Santoline de Naples, Santolina neapolitana

Botanique

N. scientifique Santolina pinnata ssp neapolitana
Origine Europe du Sud
Floraison juin à août
Fleurs jaune ou crème
Typesous-arbrisseau, plante aromatique
Végétationplante vivace
Feuillage persistant
Hauteur60 cm

Planter et cultiver

Rusticité rustique, jusqu'à -17 °C
Exposition ensoleillée
Solpauvre et drainant, éventuellement calcaire
Acidité légèrement acide à basique
Humidité normal à sec
Utilisationmassif, rocaille, talus, mur, haie basse
Plantationprintemps, automne
Multiplicationbouture, marcotte, semis
Santoline de Naples, Santolina neapolitana

Santolina neapolitana, la santoline de Naples est une plante vivace en sous-arbrisseau, au feuillage persistant appartenant à la grande famille des Astéracées. Elle est originaire d’Europe du Sud, notamment présente au sud de l’Italie. Son habitat se situe sur les pentes rocheuses non loin de la mer.

Parmi les santolines, Santolina neapolitana est sans doute l’une des plus charmantes, avec un feuillage plus fin et un port plus dense. D’autant plus facile à intégrer dans un paysage qu’elle existe en variétés avec des couleurs de fleurs plus douces que le jaune vif. Cette plante sous-arbustive a gagné le mérite de la Royal Horticultural Society.

Description de la santoline de Naples

Santolina pinnata ssp neapolitana est une petit arbuste, un plante vivace dont la tige se transforme peu à peu en tronc tortueux et bas, le tout généralement couvert par son feuillage dense. La plante devient plus large que haute, s’étalant jusqu’à 1 m et haute de 60 cm. Ses branches principales ont tendance à s’étaler et portent une multitude de fines tiges dressées, finalement si serrées qu’elles forment une couverture de feuillage dense.

Les feuilles sont allongées et étroites de couleur gris-vert. Elles sont finement découpées au point de sembler plumeuses. Santolina neapolitana est un arbrisseau d’autant plus intéressant que son beau feuillage est persistant.

Les feuilles sont aromatiques : leur huile essentielle est camphrée.

Au moins de juillet, la santoline de Naples fleurit. La plupart des rameaux, et ils sont nombreux, produisent des inflorescences terminales en petit capitule rond d’environ 2 cm, jaune vif, perché sur une tige florale de 10 à 15 cm.

Ces fleurs d’Astéracées sont attractives pour les insectes pollinisateurs, favorables à la biodiversité.

Variétés horticoles de la santoline de Naples

Nombre de jardiniers n’apprécient pas beaucoup la couleur jaune vif de la fleur de santoline, mais il existe pour cette espèce 2 variétés aux teintes plus douces, plutôt rafraichissantes dans un paysage un peu sec, et très faciles à associer :

  • Santolina neapolitana ‘Edward Bowles’ est une variété aux très jolis fleurons blancs crémeux. Son agréable floraison fait raisonner la teinte grise du feuillage.

  • Santolina neapolitana ‘Lemon Queen’ produit des capitules jaune pâle, qui tranche sur le feuillage le faisant apparaître plus vert. C’est une belle plante avec du peps !

Comment cultiver et utiliser la santoline de Naples ?

Santolina neapolitana est une plante solide et tolérante, de plus qui supporte l’atmosphère maritime.

Elle est rustique jusqu’à -17 °C.

Elle nécessite une exposition ensoleillée à mi-ombre. Et bien qu’elle poussera dans tout sol qui ne soit pas excessivement acide, elle préfère les terres alcalines, et même calcaires, montrant le meilleur d’elle-même dans un sol pauvre et drainant. À l’inverse, l’installer dans une terre trop riche la rend moins compacte et moins jolie, et sa durée de vie est plus courte.

Santolina neapolitana devient très résistante à la sécheresse une fois bien enracinée. C’est docnune plante à utiliser pour végétaliser un jardin sec, ou pour adoucir les contours d’un terrain aride. Pour une utilisation en bordure, il vaut mieux espacer ses plants de 75 cm.

La santoline de Naples est transplantée soit en octobre/novembre, soit au printemps après la fin des fortes gelées. Ces périodes généralement pluvieuses dispensent d’arroser plus tard. Mais la terre sera tout de même bien mise en place autour des racines avec un copieux arrosage au moment de la plantation.

Des santolines de Naples vendues en pot peuvent éventuellement être plantées plus tard en saison, mais elles seront plus sensibles à la sécheresse. Il faudra les arroser plusieurs fois pour que les que leurs racines s’installent.

Si vous souhaitez un jardin très soigné, il est préférable de couper les capitules fanés à la mi-été.

La santoline de Naples qui fleurit jaune vif est cultivée surtout pour son beau feuillage, au point que certains la trouvent moins belle en fleurs et taillent ces dernières avant qu’elles ne se développent complètement. En revanche, les formes horticoles blanches et jaune pâle sont très belles en fleurs.

Comment tailler et entretenir Santolina neapolitana ?

  • Une taille annuelle est bénéfique au printemps ou en automne : elle force la santoline à se ramifier de plus bas, lui permet de conserver un port régulier et plus esthétique, qui ne devient pas trop arboré. En outre, elle permet d’ôter les tiges défleuries qui déparent sur le feuillage plumeux. Il suffit de rabattre les tiges de l’année à 1/3 environ. Cette taille redonne la possibilité à l’arbuste de fleurir de manière régulière, alors que laissé à sa forme naturelle, certaines branches fleurissent et d’autres moins.

  • Si cette taille annuelle n’est pas faite, l’arbuste grandit et prend un aspect plus naturel et buissonnant au bout de quelques années : les branches deviennent ligneuses et la boule de feuillage s’ouvre, ce qui peut paraître moins attrayant. Rien n’est perdu cependant, cette santoline peut être rajeunie par une taille sévère. Elle sera taillée au plus bas parmi les tiges encore feuillées.

Par contre, il ne faut jamais la tailler jusqu’au niveau du bois nu (sans feuille), il y a beaucoup de chance pour qu’elle en meure.

Comment multiplier la santoline de Naples ?

Semis

Les graines de Santolina neapolitana germent en 3 mois à 20 °C. Semez-les de préférence au printemps.

Bouturage et marcottage

Les variétés ne conservent systématiquement leurs qualités que si elles sont multipliées par bouturage ou marcottage :

Les branches basses auraient une tendance à se marcotter naturellement. Dans ce cas, prélevez la marcotte au printemps, lorsque la branche est enracinée depuis plus d’un an.

Les boutures de pousses latérales semi-lignifiées en juillet et août, longues de 5 à 8 cm s’enracinent très facilement en environ 2 semaines dans un sol sablonneux et humide. Elles n’ont même pas besoin d’être mises à l’étouffée, mais sont seulement ombragées.

Espèces et variétés de Santolina

Le genre comprenant 18 espèces :

  • Santolina chamaecyparissus, santoline petit-cyprès
  • Santolina etrusca, feuillage bleu et fleurs crème
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Santoline verte, Santoline à feuilles de romarin, Santolina rosmarinifolia Santoline verte, Santoline à feuilles de romarin, Santolina rosmarinifolia

La santoline verte, Santolina rosmarinifolia ou viridis, est une excellente plante paysagère persistante pour les terres pauvres et graveleuses. Elle est facile à cultiver et délicieusement...

Santoline petit-cyprès, Santolina chamaecyparissus Santoline petit-cyprès, Santolina chamaecyparissus

La santoline grise ou petit-cyprès est cultivée depuis longtemps dans les jardins, surtout dans les jardins de curé, utilisée pour son feuillage aromatique.

La santoline La santoline

Laurent BOURGEOIS de la pépinière AROM'ANTIQUE nous présente la santoline et nous conseille sur sa culture.

Le cyclamen de Naples, une jolie bulbeuse tapissante Le cyclamen de Naples, une jolie bulbeuse tapissante

Nathalie ADAM de La Bulberaie nous parle du cyclamen de Naples et nous conseille sur sa culture et son entretien.

Vos commentairesAjouter un commentaire