Que faire à la mort de son chien ?

Votre compagnon de tous les instants vous a quitté... :o(
Votre compagnon de tous les instants vous a quitté... :o(

Votre compagnon de tous les instants vous a quitté. Cette épreuve, si douloureuse qu'elle soit soulève de nombreuses questions sur les formalités à accomplir et les diverses possibilités d'inhumation ou d'incinération.

Les formalités administratives

Après le décès de votre chien, il est nécessaire de prévenir son vétérinaire traitant, il pourra vous aider à déclarer sa mort au Fichier d'Identification des Carnivores Domestiques. Vous pouvez aussi faire cette déclaration vous-même par Internet ou par téléphone. Si votre chien était un chien de race inscrit au LOF, il est nécessaire d'envoyer le volet de sa carte d'identification à la Société centrale canine après avoir inscrit la date du décès.

Si la mort de votre chien est une épreuve terrible pour vous, n'hésitez pas à faire appel à votre vétérinaire, il saura vous aiguiller vers le meilleur choix pour le corps de l'animal et sera capable de vous soutenir dans vos démarches.

Notez que si vous désirez faire enterrer votre chien dans un cimetière animalier, les organismes en charge de ces établissements proposent souvent des services funèbres qui se chargeront de ces démarches à votre place.

Enterrer son chien

Il existe deux possibilités si vous désirez enterrer votre chien. Soit vous avez la chance de posséder un jardin, et dans ce cas vous pourrez le garder près de vous en respectant la législation, soit il peut être enterré dans un cimetière animalier. Il est interdit d'enterrer son chien dans un lieu public (parc, jardin public, espaces verts...) ou dans la nature, et de jeter sa dépouille dans les ordures.

1- Enterrer son chien dans son jardin

Cette possibilité est choisie par de nombreux maîtres qui peuvent ainsi avoir le contrôle sur la cérémonie et garder leur compagnon près d'eux. Ils peuvent ainsi lui rendre hommage quand bon leur semble et sans se déplacer. Cette solution est idéale non seulement affectivement mais aussi financièrement puisqu'elle n'engage aucun frais. Vous devez être propriétaire du terrain sur lequel le chien sera enterré. Si vous n'êtes que locataire, ce ne sera pas légal et vous devrez demander l'autorisation au propriétaire.

Des règles d'inhumation sont toutefois obligatoires pour des raisons d'hygiène publique (article 226-2 du Code Rural). Attention, le chien ne doit pas dépasser un poids de 40 kg, sinon vous serez obligés de faire appel à un service d’équarrissage ou à un cimetière animalier (certains d'entre-eux acceptent des animaux de plus de 40 kg, mais pas tous).

Évidemment, le corps de l'animal ne devra pas être placé près d'un point d'eau afin de ne pas contaminer cette ressource. Une distance de 35 m devra être préservée. La même distance est convenue concernant les habitations. Le plastique ne doit pas être utilisé comme cercueil pour des raisons évidentes de pollution mais aussi de décomposition compromise. Une boîte en bois, en carton ou un linceul en coton conviendront parfaitement.

La profondeur minimale de la fosse doit être de 1,30m, puis le corps sera recouvert de chaux vive pour contrer les odeurs et prévenir la contamination du sol. La chaux accélère en outre le processus de décomposition.

Renseignez-vous si vous habitez en copropriété, car même en étant propriétaire, le règlement peut vous imposer une autre solution que l'inhumation dans votre jardin.

2- Enterrer son chien dans un cimetière animalier

Cette solution est souvent choisie par les personnes ayant un lien affectif très fort avec leur animal et ne possédant pas de jardin. Ils pourront ainsi personnaliser la tombe et venir s'y recueillir.

Tout est alors possible : stèle en marbre, caveau en granit, pierre tombale, mausolée, inscription, photo... Seul le prix change !

Il existe une trentaine de cimetières pour animaux dans notre pays. Ces lieux accueillent aussi d'autres animaux que les chiens.

Il existe des cimetières municipaux dont le plus célèbre est celui d'Asnière qui date du XIXe siècle, renseignez-vous, vous trouverez des cimetières dans de nombreuses régions. Contactez le plus proche de votre domicile pour vous assurer qu'il reste une place et pour connaître le budget représenté par l’inhumation. Il vous en coûtera entre 200 et 1000 € sans les frais d'entretien. Le budget varie d'un établissement à l'autre, mais dépend aussi des prestations, des coûts de transport, de la taille et de la durée de la concession (environ 100 € par an).

Faire incinérer son chien

Des formalités plus simples, un budget moins élevé, l'assistance du vétérinaire chez qui le corps est déposé, font de cette solution, une option très intéressante surtout dans les grandes villes où les jardins sont rares. Côté sentimental, vous pourrez garder les cendres de votre compagnon à votre domicile, les disperser au pied d'une belle plante ou sous l'arbre qu'il appréciait dans votre jardin voire les installer dans un columbarium dans un cimetière animalier. Les cendres pourront aussi être placée dans la tombe de son maître.

Il existe une vingtaine de crématoriums animaliers en France. Vous pouvez opter pour une crémation collective moins chère (50 à 100 €) mais vous n'aurez pas accès aux cendres, ou à une incinération individuelle avec la possibilité d'assister à la cérémonie et de repartir avec les cendres, comptez alors entre 150 et 250 € hors frais de transport et d'urne.

Lire aussi
Choisir une niche extérieure pour le chien Choisir une niche extérieure pour le chien

Le chien est un compagnon aimant qui mérite son confort lorsqu'il doit rester à l'extérieur. Une niche où il pourra se sentir à l'aise et bien à l'abri des aléas climatiques et des éventuels...

Où installer la niche du chien ? Où installer la niche du chien ?

Le chien, animal de compagnie par excellence, a besoin d'un coin bien à lui pour se reposer sereinement. A l'intérieur comme au jardin, voyons comment installer au mieux notre compagnon canin....

Précautions à prendre pour un chien vivant à l'extérieur Précautions à prendre pour un chien vivant à l'extérieur

Bien que toujours mieux auprès de leurs compagnons humains, les chiens peuvent vivre en extérieur sans souci majeur tout au long de l'année si quelques paramètres de base sont respectés. La...

Adopter un chien Adopter un chien

Nombreuses sont les manières de trouver le futur chien qui partagera votre vie ; don, achat, refuge ou tout simplement accueil d'un chien errant... Toutefois, l'adoption ne doit jamais être faite à...

Vos commentairesAjouter un commentaire