Réaliser un dallage

Réaliser un dallage
Réaliser un dallage

Les étapes de réalisation d'un dallage pour une terrasse digne de ce nom !

C’est décidé , l’année prochaine fini les cales sous la table de jardin, le gravier sous les semelles que l’on rapporte dans le salon, adieu dalles posées à la hâte voici quelques années devant la porte de la maison à peine terminée. Oui , l’été prochain vous inviterez vos amis à boire l’apéritif sur une terrasse digne de ce nom.

Vous avez raison de vous y prendre maintenant et 2 solutions s’offre à vous. La première, vous faites appel à un paysagiste et entre le premier rendez vous et l’achèvement des travaux, comptez au mieux 8 à 10 mois. La seconde, vous retroussez vos manches, embauchez 1 ou 2 collègues de bureau en leur promettant une chaise à leur nom sur la dite terrasse et profitez des 35 heures et de l’automne que certains annoncent radieux, pour réaliser votre dallage.

Voici donc quelques conseils à ceux qui optent pour cette solution :

  • Il vous faudra :  du gravier concassé ( entre 0/25 et 0/31.5 pour la granulométrie) et du sable . Consultez la rubrique ‘sable, cailloux et granulats’ des pages jaunes.

  • Pour le matériel : pelle, pioche, brouette, règle aluminium, niveau à bulle, massette, cordeau, liteaux

  • choisissez le revêtement, dalles, pavés vieillis, pavés autobloquants tout dépend du style de votre maison et de votre jardin. Evitez les matériaux trop clairs qui réfléchissent le soleil .

  • délimitez le contour de la terrasse à l’aide de piquets en bois (des morceaux de liteaux de 30 x 30 mm et 50 cm de long feront l’affaire) et d’un cordeau.

  • la surface dépendra de l’usage que vous en avez , du mobilier que vous souhaitez y installer mais une largeur de 4 m est nécessaire pour installer une table, des chaises tout en conservant un minimum de place pour circuler autour.

  • déterminez le niveau fini (le niveau de votre dallage) en fonction du seuil de votre porte . Soit vous vous tiendrez juste sous le « nez de marche » , c’est à dire à 2 cm environ sous le seuil, ce qui est le minimum pour éviter d’avoir de l’eau dans la maison lors de fortes pluies, soit vous conserverez une marche entre 10 et 15 cm . Evitez les petites marches de quelques centimètres qui surprennent toujours.

  • tracez ce niveau sur les piquets à l’aide d’une règle et d’un niveau à bulle sans oublier de donner une pente de 1% à l’opposé de la façade (exemple pour 4 m = 4 cm)

  • déterminez le niveau du fond de forme (le niveau du sol sous les matériaux qui composeront votre dallage). Il suffit pour cela d’additionner l’épaisseur de différents matériaux.

  • gravier concassé  10 cm
    sable                      3 cm
    dalles                     4 cm ( exemple)

    Soit un total de 17 cm . Le fond de forme se trouvera donc à 17 cm sous le niveau fini.

  • décaissez sur toute la surface en vérifiant régulièrement que vous respectez bien ce niveau. Il est important que le fond de forme suive le profil du niveau fini afin d’avoir la même épaisseur de gravier et de sable sur toute la surface. Vous éviterez ainsi les déformations du dallage avec le temps.

  • Mettez en place votre gravier sur une épaisseur de 11 cm et compactez le avec une plaque vibrante ( disponible chez tous les bons loueurs ).

  • Réaliser un dallageEtalez le sable grossièrement. Puis disposez 2 réglettes ( 2 liteaux bien droits feront l’affaire) à environ 2 mètres l’un de l’autre dans le sens de la pente. Tirez votre sable à l’aide de la règle en aluminium en prenant appui sur les réglettes tout en lui donnant un mouvement de va et vient de droite à gauche. Le niveau des réglettes doit être égal au niveau fini moins l’épaisseur de vos dalles soit 3 à 5 cm environ.

  • Déplacez les réglettes autant de fois que nécessaire afin de tirer le sable sur toute la surface.

  • Posez les dalles bien à plat, bord à bord. Vous pouvez marcher sur celles ci soit en utilisant des planches, soit en veillant à placer vos pieds bien au centre des dalles déjà en place.

  • Réalisez les coupes à l’aide d’une disqueuse équipée d’un disque diamant (portez des lunettes et un casque anti bruit)

  • Avec un peu de mortier , calez les dalles en périphérie de la terrasse

  • Pour finir utilisez du sable polymère que vous trouverez chez les marchands de matériaux. Etalez le avec un balais en insistant sur les joints. Ce sable bloquera vos dalles et empêchera l’herbe de s’installer dans les joints.

Profitez enfin de votre terrasse !

Lire aussi
Réaliser un tunnel de forçage Réaliser un tunnel de forçage

Le tunnel de forçage permet des semis et des récoltes plus précoces. Les semis des plantes frileuses peuvent être réalisés en place dès le mois de janvier à mars à condition de disposer d'un tunnel...

Avant de réaliser une clôture Avant de réaliser une clôture

Vous ne la jugiez pas utile, après tout pourquoi limiter l’espace par un alignement de piquets et un grillage alors que vous pouvez jouir de votre coin de campagne en toute quiétude ? Oui...

Réaliser un dallage Réaliser un dallage

Mathieu DELAUNAY de l'entreprise Espace Création à Châteaubriant nous explique comment bien réaliser votre dallage et quels sont les avantages d'un beau dallage chez vous. Réaliser un dallage...

Aménager un dallage au jardin Aménager un dallage au jardin

Un dallage fait de pavés, de pierres reconstituées, de briques ou même d'ardoises apporte un charme incontestable au jardin. Prolongement de la terrasse, marquant le cheminement au travers des...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Axel vincent (Ile de france)
    Bonjour, pas de geo-textile entre le gravier compacté et la chape de sable?
    Répondre à Axel vincent
    Le 04/10/2014 à 13:00