Rénovation d'un regard d'électrovannes pour l'arrosage enterré

1°/ Montage du nouveau collecteur
1°/ Montage du nouveau collecteur

Voici un exemple de montage d'un regard qui utilise des câbles ou des canalisations existantes.

1°/ Montage du nouveau collecteur 2°/ Le regard 3°/ Connexions 4°/ Finitions

1/ Montage du nouveau collecteur

Après que l'ancien regard avec ses électrovannes ait été entièrement démonté (les câbles ne sont pas coupés, il vaut mieux conserver les connexions/branchements), on vient monter un nouveau collecteur complet, en s'adaptant à l'existant.

Ici, trois réseaux d'arrosage, en goutte à goutte, donc trois électrovannes. A été ajouté une vanne d'arrêt à l'entrée du collecteur, ainsi qu'une seconde vanne pour purger facilement le collecteur avant l'hiver.

C'est une solution que je préconise très régulièrement (même si ce n'est pas systématique). Raccords démontables avant et après les électrovannes.

2/ Le regard

On vérifie, on essaye le positionnement du regard. En rénovation, c'est toujours un peu plus complexe que lors d'une création nouvelle. Il faut vérifier qu'un maximum d'éléments et raccords soient à l'intérieur du regard (et non pas sous les bords, les parois, inaccessibles).

3/ Connexions

Le regard a été mis en place, calé, rebouché, il est temps de faire les connexions étanches.

On aperçoit ici les anciennes connexions, (marrons), qui n'ont pas été supprimées afin de repérer les fils au fur et à mesure de la mise en place des nouvelles connexions (bleues ou noires).

4/ Finitions

Une fois terminé, un fond de garviers ou cailloux, puis on lave le regard ; l'ancien câble gris n'a pas été raccourci, et il y a de la place dans ce grand regard pour travailler si besoin.

Nicolas

Lire aussi
Montage d'un regard d'électrovannes pour un arrosage enterré Montage d'un regard d'électrovannes pour un arrosage enterré

Voici un exemple illustré d'un montage d'électrovannes dans un regard. Celui, comme ceux qui pourraient suivre, n'est qu'un exemple parmi de multiples solutions ou préférences que chaque...

Arrosage enterré d'une pelouse depuis une cuve Arrosage enterré d'une pelouse depuis une cuve

L'arrosage enterré depuis une cuve est une question récurrente sur notre forum, et Nicolas, notre spécialiste de l'arrosage nous apporte son analyse de la question. "L'arrosage automatique d'une...

Arrosage enterré ? Avant de creuser.... Arrosage enterré ? Avant de creuser....

Vous avez décidé de mettre un arrosage enterré pour votre gazon ? Avant de vous lancer dans les travaux, il est primordial de faire réaliser une étude technique sur plan, par un professionnel....

Les programmateurs d'arrosage enterré Les programmateurs d'arrosage enterré

L'utilisation d'un programmateur d'arrosage automatique enterré permet de maîtriser le temps d'arrosage au moment de la journée le plus opportun.  L'une des principales façons d'économiser de l'eau...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Laprée (Bourgogne)
    Je possède deux cuves de 1000 litres placée en hauteur à 50cm du sol alimentées par deux pans de toit (30m²), un orage peut les remplir à moitié. J'ai disposé deux tuyaux qui aboutissent aux 6 lignées (3m par 1.2m) de cultures réalisées en mulch (fosse de 35cm + gros bois petit bois feuilles etc). J'ouvre les vannes une fois tous les 15 jours ou 3 semaines pour arroser le fond de mes lignées en profondeur (surtout pas en surface) j'ai placé des tubes plastiques enfoncés dans le sol pour que l'eau aille au fond (dessous la terre étanche très lourde). Si je suis absent c'est le voisin qui ouvre les vannes et laisse vider. Ca suffit largement pour conserver l'humidité nécessaire, les plantes faisant plonger leurs racines plus profond pour s'alimenter.
    Répondre à Laprée
    Le 26/11/2018 à 09:43