Mamillaire

Mammilaire, Mammillaria polythele
Mammilaire, Mammillaria polythele

Botanique

Nom latin  : Mammillaria polythele
Synonymes  : Mammillaria obconella, Mammillaria crocidata, Mammillaria dolichocentra, Mammillaria tetracantha
Origine  : Mexique
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : rose vif
Type de plante : cactus
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 30 à 35 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique, 0°C
Exposition  : minéral et drainant
Type de sol : minéral et drainant
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : rocaille, serre, véranda, plante d'intérieur
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : semis

Mammillaria polithele est une plante succulente appartenant à la famille des Cactacées. Le genre Mammillaria est un genre important parmi les Cactacées, diversifié dans la forme et même assez variable pour certaines espèce, ce qui est le cas  de l’espèce Mammilaria polythele, répartie dans plusieurs régions du Mexique.

Il en résulte que cette espèce dispose d’un nombre impressionnant de synonymes : Mammillaria tetracantha, Mammillaria obconella, Mammillaria kewensis, Mammillaria durispina,  Mammillaria crocidata, Mammillaria hoffmanniana, Mammillaria ingens, Mammillaria subdurispina, Mammillaria hidalgensis...

Mammillaria polythele est un cactus relativement courant, facile de culture, et peu encombrant.

Description de Mammillaria polythele

Ce beau mamillaire se présente sous forme tige solitaire et épaisse en forme de  massue, bien dressée. Cette cactées grandit relativement vite pour un Mammillaria et atteint au bout de plusieurs années une hauteur d’une trentaine de cm pour une épaisseur de 8 à 12 cm.  Mammillaria polythele est couvert de mamelons coniques, vert bleuté, de 1 cm de long, qui développent en leur sommet  2 ou 4  aiguillons de  5 à 12 mm de long. Entre les mamelons, les axilles montrent quelques soies blanches. A l’apex du cactus, ces axilles sont  très soyeuses et développent les boutons floraux. A partir de la fin du printemps et au début de l’été, Mammillaria polythele est coiffé d’une couronne de fleurs rose vif de 1 à 2 cm de large.

La fécondation des fleurs nécessitent  généralement deux individus que l’on croise pour obtenir de petits fruits charnus, contenant les graines.

Culture de Mammillaria polythele

Solide et de croissance assez rapide, ce mamillaire est l’espèce à conseiller au débutant. Si possible,  le cactus doit être rempoté après l’achat, lorsqu’il est dans un terreau pur. Il est installé dans un mélange de terre de jardin, de sable et de terreau, ou dans de la terre de jardin uniquement, si celle-ci est  assez drainante. Les rempotages peuvent avoir lieu d’avril à juillet. Le cactus rempoté est laissé 4 -5 jours sans eau, le temps que les petites plaies sur les racines sèchent et cicatrisent.

Mammillaria polythele aime une exposition  ensoleillée à mi- ombre. Plus il sera ensoleillé plus la plante devient forte et solide.  Les arrosages sont réguliers d’avril à septembre, par exemple une à deux fois par semaines, mais la terre du pot doit sécher complètement entre chaque arrosage. Il supporte bien une sécheresse prolongée, et des températures très chaudes.

D’octobre à avril, le cactus est mis au repos, sans eau. Cette saison de repos en hiver, au sec et au frais, entre 0 et 12 °C va permettre l’induction florale. Ce ammillaria ne fleurira pas s’il ne connait pas ce repos de plusieurs mois, au sec et au froid.

Il est capable de croître de presque de 3 à 7 cm par an mais arrête sa croissance vers 30 cm : les mamelons sont renouvelée par le haut, tandis que les vieux se tassent en bas.

Multiplier Mammillaria polythele

Cette espèce est solitaire, elle ne produit pas de rejet ; elle doit donc être reproduite par semis. Les semis sont assez faciles : les graines sont semées au printemps, les jeunes plantules  germent en une dizaine de jours sur une terre humide et à 25 °C, en ombre lumineuse.

Espèces et variétés de Mammillaria

environ 150 espèces dans ce genre

  • Mammillaria bombycina, très beau cactus à tête multiples
  • Mammillaria gracilis, une jolie espèce facile
  • Mammillaria crucigera, aux aiguillons courts
  • Mammillaria theresae, un petit bijou de culture délicate
  • Mammillaria candida, boule plate et blanche
  • Mammilaria carnaea, aux aiguillons pectinés dorés

Variété : Mammillaria polythele v. inermis ou v.nudum une plante sans épines

Nos fiches
Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire