Pavot bleu de l'Himalaya

Pavot bleu de l'Himalaya, Meconopsis betonicifolia

Botanique

N. scientifique Pavot bleu de l'Himalaya, Meconopsis betonicifolia
Famille Papavéracées
Origine Tibet, Sud Ouest de la Chine, Myanmar
Floraison été
Fleurs bleu
Typefleur
Végétationvivace éphémère
Feuillage caduc
Hauteur150 cm

Planter et cultiver

Rusticité rustique
Exposition mi-ombre
Soldrainé, riche
Acidité acide
Humidité frais
Utilisationrocaille, massif, sujet isolé
Plantationprintemps/automne
Multiplicationsemis, division des touffes
Sensibilité oïdium, limace
Pavot bleu de l'Himalaya, Meconopsis betonicifolia

Devenu légendaire par sa couleur, le pavot bleu de l’Himalaya (Meconopsis betonicifolia) est une plante recherchée par les amateurs. Cette vivace éphémère pousse à l'état naturel dans les zones montagneuses ombragées et humide du Tibet, du Myanmar et de l’Ouest de la Chine.

La plante forme une rosette de feuilles de 15 à 30 cm de longueur ovales, dentées et couvertes de poils roux. La couleur varie du vert grisâtre au vert bleuté ; les feuilles sont caduques. En juin de longue tiges portent des fleurs solitaires de 10 cm de diamètre en coupes aplaties, bleu indigo, parfois teinté de pourpre avec des étamines jaunes qui créent un contraste saisissant.

Conditions de culture

Le pavot bleu de l’Himalaya est réputé pour sa difficulté de culture. Heureux le jardinier qui arrivera a créer les conditions idéales à son développement. Cette plante garde de ses origines un besoin de fraîcheur constant. Elle apprécie les hivers froids et secs et une couverture de neige pour la protéger du gel. Sa culture sera donc difficilement envisageable dans les régions les plus chaudes de notre pays.

Plantez le pavot bleu au printemps ou en début d'automne à un emplacement lumineux mais sans soleil direct. Le sol devra être très bien drainé pour que l'eau ne stagne jamais au niveau des racines, cependant il devra rester frais tout au long de l'année. Arrosez votre pavot copieusement et régulièrement en été pour que la terre ne sèche jamais complètement entre deux arrosages.

Autre exigence : le pavot bleu ne supporte pas le vent et les courants d'air, l'emplacement dédié devra donc être très abrité.

La première année suivant la plantation, il faudra supprimer les tiges florales afin de renforcer la plante. Une fois la touffe bien installée, il suffira de couper les fleurs après leur fanaison.

Multiplication

Semis en février dans un mélange de tourbe et de sable de rivière après conservation des graines au réfrigérateur. Placez sous châssis froid. Repiquez en godet individuel et gardez à l'ombre. Plantez en pleine terre dès que possible. La division des touffes est une autre méthode qui se pratique après la floraison.

Espèces et variétés de Meconopsis

Le genre comprend une cinquantaine d'espèces
Meconopsis cambrica aux fleurs jaunes,
Meconopsis horridula aux fleurs bleues ou blanches,
Meconopsis regia fleurs en coupes arrondies jaunes ou rouges.

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Pavot jaune des Pyrénées, Meconopsis cambrica Pavot jaune des Pyrénées, Meconopsis cambrica

Le Meconopsis cambrica ou pavot jaune des Pyrénées fait partie de la famille des pavots, dont il est proche notamment par ses fleurs typiques. Dans le genre Meconopsis, c'est l'un[...]

Pavot d'orient, Pavot oriental, Papaver orientale Pavot d'orient, Pavot oriental, Papaver orientale

Le pavot d'orient, Papaver orientale, représente un groupe de plantes vivaces de la famille des Papavéracées. En effet, le pavot d'orient est assez variable, car cultivé depuis le début du[...]

Pavot d’Islande, Pavot nudicaule, Papaver nudicaule Pavot d’Islande, Pavot nudicaule, Papaver nudicaule

Le pavot d'Islande, Papaver nudicaule est une plante vivace de la famille des Papavéracées. Ce pavot est originaire des régions aux étés frais d'Amérique du nord et d'Asie. Son port[...]

Le pavot d'Islande Le pavot d'Islande

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous présente le pavot d'Islande ou pavot nudicaule

Vos commentairesAjouter un commentaire