A LA UNE »
Histoires de Frêne

Les sabots de Vénus rustiques

Les sabots de Vénus ont depuis toujours été prisées par les amateurs. Leurs fleurs caractéristiques sont constituées de trois tépales étalés quelque peu ondulés et d’un labelle renflé rappelant la forme d’un sabot dont elles tirent leur nom vernaculaire. Elles font la fierté de leurs heureux possesseurs et sont l’apanage des jardins ombragés. Jusqu’à présent, seules des espèces à la culture délicate existaient sur le marché.

Les sabots de Vénus rustiques
Les sabots de Vénus rustiques

Depuis peu, et grâce au travail de sélection de Michael Weinert qui a introduit des hybrides résistants et rustiques sur le marché, ces orchidées pourront être plantées dans tous les jardins, même les plus froids, puisqu’elles résistent sans peine et sans autre protection que celle du manteau neigeux à des températures inférieures à -20°.

Ces orchidées sont produites en pleine terre subissant le rigoureux climat bavarois et sont donc absolument rustiques. Elles ne sont proposées à la vente qu’après 5 ans de culture dans ces conditions extrêmes ; Ainsi elles seront endurcies et pourront croître dans n’importe quel jardin.

Conditions de culture des Cypripédiums hybrides

Les cypripédiums hybrides sont issus d’une sélection drastique visant à privilégier les plantes robustes et très rustiques. Très vigoureuses elles se propagent au jardin formant rapidement des touffes importantes. La floraison survenant mi-mai endevient plus abondante et plus vigoureuse au fil des années pouvant former de véritables tapis au bout de 10 ans.

Ces orchidées peuvent être installées dans tous les jardins ombragés dont la température estivale ne dépasse pas 30°C. Les températures négatives ne lui posent aucun problème, certains cultivars comme « Gisela » peuvent tolérer des températures de -35°C sous couverture neigeuse.

Sabots de Vénus rustqiues

Le site idéal de plantation devra être situé au Nord de la maison, à la mi-ombre et ne devra pas subir le rayonnement solaire de la mi-journée.

La plupart des cypripédiums sont des plantes de sous bois appréciant un sol très humide qui ne sèche pas et un environnement pas trop chaud et sec en été. Attention, ne plantez pas vos orchidées trop près des arbres ou d’autres végétaux gourmands car la compétition pour les nutriments risque de leur nuire.

Un sol bien aéré, grumeleux et moyennement humide leur est nécessaire. Les sols trop lourds devront être drainés à l’aide de pouzzolane ou de sable grossier. Un paillage est souhaitable, à base d’aiguilles ou d’écorces de pin, il aura un effet bénéfique sur la structure du sol et retiendra l’humidité car le sol ne doit jamais sécher complètement.

Plantez vos cypripédiums en automne, et portez une attention toute particulière aux limaces qui adorent cette plante.

En période de croissance, n’hésitez pas à faire des apports réguliers en engrais pour induire une abondante floraison.

Lire aussi
Cornouiller à fleurs Vénus, Cornus x 'Venus'® Cornouiller à fleurs Vénus, Cornus x 'Venus'®

Cornus 'Venus'®, le cornouiller à fleurs 'Vénus' est un arbre d'ornement de petite taille appartenant à la famille des Cornacées. 'Venus' est un hybride d'origine horticole obtenu par le docteur[...]

Sabot de Vénus, Paph, Paphiopedilum Sabot de Vénus, Paph, Paphiopedilum

Les Paphiopedilum sont des orchidées sabot de Vénus. Ce sont des plantes tropicales relativement faciles à cultiver dans la maison, notamment les hybrides modernes qui sont devenus des plantes...

Les hibiscus vivaces et rustiques  Les hibiscus vivaces et rustiques 

Le vaste genre Hibiscus se divise en près de 200 espèces dont certaines sont vivaces et rustiques. Pouvant être plantés au jardin, ces hibiscus fleurissent encore plus abondamment chaque année.[...]

Nombril de Vénus, Omphalodes cappadocica Nombril de Vénus, Omphalodes cappadocica

Omphalodes cappadocica, appelé aussi très poétiquement nombril de Venus est une plante vivace, apparentée au genre myosotis, qui appartient à la famille des Boraginacées. Originaire des massifs...

Vos commentairesAjouter un commentaire