Les saints de glace

Gare aux coups de froids aux saint de glace !
Gare aux coups de froids aux saint de glace !

Bien connus des jardiniers, parfois même un peu redoutés, les saints de glace constituent une croyance bien ancrée depuis des siècles.

Que cache donc le terme « saints de glace » ?

Le terme « saints de glace » qualifie une période bien précise du printemps se renouvelant chaque année à date précise. Selon la tradition, il s'agit pour le jardinier de tenir compte de cet événement pour effectuer certains travaux au jardin notamment planter ou semer des végétaux fragiles, retirer cloches et protections ou encore placer en pleine terre des semis effectués à la maison.

Les « saints de glace » commencent chaque année le 11 mai pour se terminer le 13.
Autrefois, ce calendrier correspondait aux saints Mamert, Pancrace, et Servais. De nos jours le nom des saints à changé mais les dates restent les mêmes.

Théoriquement le gel risque de sévir pendant cette période, il faut donc éviter d'introduire des plantes fragiles au jardin avant ces dates fatidiques !

On note toutefois qu'une autre date plus avancée dans le mois est souvent évoquée : le 25 mai qui correspond à la Saint Urbain. Selon le vieil adage cette date serait plus crédible car : « Mamert, Pancrace, Servais sont les trois saints de glace, mais saint Urbain les tient tous dans sa main ».

Histoire d'une tradition bien ancrée

Les croyances liées au saints de glace se retrouvent depuis l'an 500 ans. En ces temps déjà, la population implorait saint Mamert pour qu'il protège leurs cultures. Malheureusement, ils constatèrent que bien souvent le temps se dégradait et qu'une baisse des températures intervenait justement à cette période. Ils en conclurent donc que mieux valait se méfier et ne planter les cultures fragiles qu'une fois cette date passée.

Les noms des saints de glace changèrent avec les modifications de calendriers et de religions cependant la période reste toujours la même de nos jours ; sainte Estelle, saint Achille et sainte Rolande marquent donc maintenant le feu vert pour les cultures délicates.

Qu'en dit la science ?

Les modification de temps aux alentours des saints de glace seraient dus à des événements bien plus concrets qu'une simple superstition.

Les observations astronomiques ont démontré que notre planète passait en cette période de l'année dans une zone fortement constellée de poussières stellaires qui feraient obstacle à la luminosité du soleil et modifieraient ainsi le climat sur quelques heures.

Une autre théorie décrit des variations au niveau météorologique juste à cette époque. Les fronts froids se réduisent et les anticyclones sont plus nombreux induisant un ciel bien dégagé. Le risque de gel est alors plus grand que lorsque le ciel est couvert de nuages !

Lire aussi
Glace au Pouligny Saint-Pierre Glace au Pouligny Saint-Pierre

Couper les tomates en deux et les épépiner, détailler le poivron en lanières puis disposer l’ensemble dans un plat à gratin. Faire fondre le beurre avec le sucre et le jus de citron puis...

La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

Vos commentairesAjouter un commentaire