Mouche du terreau, Mouche noire

Mouche du terreau, Mouche noire
Mouche du terreau, Mouche noire

Les dégâts en résumé

Responsable : Bradysia ; Sactella ; Sciara.
Dégâts apparents : Des nuées de moucherons s'envolent autour des plantes. Présence de larves (petits vers blanchâtres) dans le terreau. Les plantes sont parfois fragilisées et végètent ou sont victimes de maladies cryptogamiques.
Période des dégâts : Tout au long de l'année sous serre et en appartement avec un pic au printemps et en été.
Plantes les plus sensibles : La mouche du terreau n'a pas de plante de prédilection mais se plaît en milieu protégé. Elle sévit plutôt sur les plantes d'appartement ou de serre.
Conditions favorables : substrat humide et chaleur. Espace confiné.
Mouche du terreau, Mouche noire » Proposer une photo

Les traitements

Traitement préventif

laissez la couche du substrat sécher sur quelques centimètres. N'arrosez pas en excès et aérez souvent. Placez une couche de galets, de terre de diatomée ou de farine de neem à la surface du substrat.

Traitement biologique

nématode (Steinernema), acarien prédateur (Hypoapsis Miles) ou coléoptère (Atheta Coriaria ). Bacillus thuringiensis subsp. israelensis (Bti)

Traitement chimique

insecticides à base d'imidaclopride.

Conseils

La mouche du terreau autrement nommée 'Sciaride' fait partie de la famille des Sciaridae.

Ce diptère de 5 mm de longueur au maximum est une petite mouche noire aux ailes translucides.

De nombreuses espèces sont regroupées dans la vaste famille des Sciaridae dont 600 en Europe.

La mouche du terreau adulte ne pose pas de souci véritable aux cultures, ce sont plutôt ses larves qu'elle pond en abondance dans le terreau (de 50 à 250 œufs par mouche).

Les larves à têtes noires et rondes sont reconnaissables à leur apparence de petit vers de couleur blanc translucide. Il faudra 6 semaines aux œufs pour se transformer successivement en larves, puis en pupes avant de devenir des mouches. Durant ce temps, les larves se nourrissent de fines radicelles, causent des blessures sur les racines qui ouvrent alors une brèche aux diverses maladies cryptogamiques se développant en milieu chaud et humide.

En prévention, n'arrosez pas vos plantes en excès et laissez sécher le substrat sur les 2 premiers centimètres avant d'arroser à nouveau. Installez des étiquettes jaunes de glu pour piéger les adultes et ménagez un lit de galets à la surface du substrat pour empêcher la mouche de pondre.

La terre de diatomée tuera les larves par contact en occasionnant de micro-coupures sur leur surface.

En cas d'attaque avérée, vous pouvez introduire divers auxiliaires dont Steinernema feltiae un nématode endoparasite, ou Hypoapsis Miles un acarien parasite des mouches, voire Atheta Coriaria, un coléoptère redoutable contre les larves. Bacillus thuringiensis subsp. israelensis est une bactérie qui s'attaque aux larves et les empêche de se nourrir, elle est très efficace pour se débarrasser du souci.

Lire aussi
Mouche de la carotte, Psila rosae Mouche de la carotte, Psila rosae

Les racines attaquées par la mouche de la carotte et rentrées en conservation si elles sont peu abîmées risquent de développer des pourritures secondaires qui les rendront rapidement...

Mouche de la cerise, Ver de la cerise, Rhagoletis cerasi Mouche de la cerise, Ver de la cerise, Rhagoletis cerasi

La mouche de la cerise est un petit insecte de 3 à 5 mm avec des ailes transparentes rayées de quatre bandes noires. Les adultes volent de fin mai à début juillet dans les vergers ou les femelles...

Aleurode, mouche blanche Aleurode, mouche blanche

Ces petites "mouches blanches" s'envolent au moindre mouvement de feuille. Cela vous montrera immédiatement leur présence. Comme tous les insectes piqueur suceur leur production de miellat rend les...

Mouche mineuse de l'oignon, Delia antiqua Mouche mineuse de l'oignon, Delia antiqua

Ressemblant étrangement à une mouche classique avec de plus grosses pattes et un abdomen plus fin, Delia antiqua, est grisâtre et présente 5 bandes grises plus foncées sur le thorax. Ses ailes sont...

Vos commentairesAjouter un commentaire