Mouche du terreau, Mouche noire

Mouche du terreau, Mouche noire

Dégâts

Responsable Bradysia ; Sactella ; Sciara.
DégâtsDes nuées de moucherons s'envolent autour des plantes. Présence de larves (petits vers blanchâtres) dans le terreau. Les plantes sont parfois fragilisées et végètent ou sont victimes de maladies cryptogamiques.
PériodeTout au long de l'année sous serre et en appartement avec un pic au printemps et en été.
PlantesLa mouche du terreau n'a pas de plante de prédilection mais se plaît en milieu protégé. Elle sévit plutôt sur les plantes d'appartement ou de serre.
Conditionssubstrat humide et chaleur. Espace confiné.
Mouche du terreau, Mouche noire
» Proposer une photo

Traitements

Traitement préventif

laissez la couche du substrat sécher sur quelques centimètres. N'arrosez pas en excès et aérez souvent. Placez une couche de galets, de terre de diatomée ou de farine de neem à la surface du substrat.

Traitement biologique

nématode (Steinernema), acarien prédateur (Hypoapsis Miles) ou coléoptère (Atheta Coriaria ). Bacillus thuringiensis subsp. israelensis (Bti)

Traitement chimique

insecticides à base d'imidaclopride.

Conseils

La mouche du terreau autrement nommée 'Sciaride' fait partie de la famille des Sciaridae.

Ce diptère de 5 mm de longueur au maximum est une petite mouche noire aux ailes translucides.

De nombreuses espèces sont regroupées dans la vaste famille des Sciaridae dont 600 en Europe.

La mouche du terreau adulte ne pose pas de souci véritable aux cultures, ce sont plutôt ses larves qu'elle pond en abondance dans le terreau (de 50 à 250 œufs par mouche).

Les larves à têtes noires et rondes sont reconnaissables à leur apparence de petit vers de couleur blanc translucide. Il faudra 6 semaines aux œufs pour se transformer successivement en larves, puis en pupes avant de devenir des mouches. Durant ce temps, les larves se nourrissent de fines radicelles, causent des blessures sur les racines qui ouvrent alors une brèche aux diverses maladies cryptogamiques se développant en milieu chaud et humide.

En prévention, n'arrosez pas vos plantes en excès et laissez sécher le substrat sur les 2 premiers centimètres avant d'arroser à nouveau. Installez des étiquettes jaunes de glu pour piéger les adultes et ménagez un lit de galets à la surface du substrat pour empêcher la mouche de pondre.

La terre de diatomée tuera les larves par contact en occasionnant de micro-coupures sur leur surface.

En cas d'attaque avérée, vous pouvez introduire divers auxiliaires dont Steinernema feltiae un nématode endoparasite, ou Hypoapsis Miles un acarien parasite des mouches, voire Atheta Coriaria, un coléoptère redoutable contre les larves. Bacillus thuringiensis subsp. israelensis est une bactérie qui s'attaque aux larves et les empêche de se nourrir, elle est très efficace pour se débarrasser du souci.

Lire aussi
Mouche de la carotte, Psila rosae Mouche de la carotte, Psila rosae

Dégâts Responsable : un insecte de l'ordre des Diptères, petite mouche noire, fine, de 4-5 mm de long. Les femelles adultes survolent les rangs de carottes dès avril-mai et[...]

Mouche mineuse de l'oignon, Delia antiqua Mouche mineuse de l'oignon, Delia antiqua

Dégâts Responsable : La larve de Delia antiqua une petite mouche. Dégâts : Dépérissement des feuilles, teinte grisâtre. Fanaison totale de la plante. Période : De fin avril à[...]

Amanite tue-mouche, Fausse-oronge, Amanita muscaria Amanite tue-mouche, Fausse-oronge, Amanita muscaria

Représentation familière de notre imaginaire collectif, chapeau rouge ponctué de flocons blancs protégeant un lutin adossé à son pied soyeux, l'Amanite tue-mouche est une habituée de nos sous-bois...

Mouche de la cerise, Ver de la cerise, Rhagoletis cerasi Mouche de la cerise, Ver de la cerise, Rhagoletis cerasi

Dégâts Responsable : Le responsable est la larve de la mouche de la cerise qui prend la forme d'un asticot blanc de 5 mm installé généralement près du noyau[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • StantheBrain (Belgique)
    Cette mouche est une horreur ou plutôt cette larve ! Pour répondre à une question, oui je pense que certains terreaux de grande surface sont parasitées par ce sciaridé. L'invasion a commencé après l'achat de terreau en grande surface. J'en ai acheté 2 fois, et les deux fois j'ai été envahi, là où j'ai utilisé le dit terreau. Il y a plusieurs solutions, il me reste une plante légèrement envahie, je vais en essayer une qui consiste à ajouter 3 gouttes d'huile essentielle de Primavera Geranium Rosat à un litre d'eaux avant d'arroser. Il y a aussi la version 3 gouttes d'h.e. de cannelle. Et si cela ne fonctionne je tenterais les nematodes, un ver microscopique pour éliminer les larves, une solution biologique.
    Répondre à StantheBrain
    Le 22/09/2020 à 14:28
  • Sab (Bruxelles)
    Et voilà tout tout le terreau est dans des sacs recyclables et prêt à partir. Tous mes pots sont vidés et nus et je n'ai plus que quelques plantes, ce maudit sciaride aura eu raison de mes plantes maintenant je ne sais plus quoi planter et surtout comment : j'ai tué des plantes à force de ne pas les arroser... A chaque arrosage ces maudits moucherons revenaient moins d'une semaine plus tard, il y en avait même dans la pierre des murs du balcon. J'ai tout essayé, tout ... Je voudrais savoir si ils sont présents dans le terreau que l'on achète car j'ai changé le terreau plusieurs fois. C'est juste une interdiction de faire quoique ce soit sur le balcon et chez moi. Par pitié ne me parlez pas de savon noir de liquide vaisselle, de cesser l'arrosage, de mettre du sable cela a tué les plantes, cette crasse de bestiole empêche la plante de pousser et de faire des feuilles, c'est vraiment un cauchemar. Que faire ? Peut-être arrêter de planter sur le balcon ? merci
    Répondre à Sab
    Le 12/06/2020 à 10:23
    Sylvie (Canada)
    Je prends part a votre peine, j'ai vécu exactement la même chose depuis Janvier ! Toutes mes plantes sont parties à la poubelle,(15 au moins) après avoir toute essayer. Maintenant je repars a zéro ! Bon courage !!
    Répondre à Sylvie
    Le 14/06/2020 à 14:25
    Sab (Bruxelles)
    Merci de votre message ! Je ne sais plus quoi faire, maintenant tout est vide et je n'ose plus acheter de terreau du tout... Je pensais prendre un peu de terre au long de mes promenades et voir ce qui se passe. Je crois que ces bestioles sont souvent dans le terreau que l'on achète en magasin... Tout ce qui est industriel est décidément pourri !
    Répondre à Sab
    Le 15/06/2020 à 11:50
    Chouillon (Var)
    Pulvérisez de l'huile de neem
    Répondre à Chouillon
    Le 03/07/2020 à 20:54
    Laurent (France)
    Mettre de l'huile de neem ou du purin d'ortie en foliaire. Les moucherons sont tout de même loin d'être impossible à faire partir. En prévention, mélanger également de la farine de neem au substrat.
    Répondre à Laurent
    Le 17/07/2020 à 12:49
    Chouillon (Var)
    Désolé Laurent, la cause des "décès" de ces plantes, ce sont les larves pondues par la mouche du terreau, pour les "tuer" arroser avec de l'huile de neem, 2 cuillères à soupe par litre (dosage de choc) avec quelques goutte de savon noir potassique et après arrosage mettre du sable, gravier, billes d'argile en surface du substrat.
    Répondre à Chouillon
    Le 18/07/2020 à 06:31