Agave de Léopold

Agave de Léopold, Agave x leopoldii

Botanique

Nom latin  : Agave x leopoldii
Synonyme  : Agave filifera ssp. filifera x Agave filifera ssp. schidigera
Famille  : Agavacées
Origine  : horticole
Période de floraison : été, au bout de nombreuses années
Couleur des fleurs  : jaunâtre
Type de plante : plante grasse, plante succulente
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 25 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -6°C minimum, à réserver aux régions sud
Exposition  : plein soleil
Type de sol : sol minéral et drainant
Acidité du sol  : neutre à basique, aime le calcaire
Humidité du sol  : sec, arrosage en fonction du cycle de la plante
Utilisation : plante d'intérieur, véranda, extérieur en climat doux
Plantation, rempotage : d'avril à aout
Méthode de multiplication : bouturage des rejets, semis
Maladies et ravageurs : pourriture des racines, cochenilles

Les agaves sont des plantes de la famille des Agavacées, originaires du continent américain. Ce genre montre une grande adaptation à la sécheresse, avec leurs tissus épaissis : elles font partie des plantes succulentes. Agave leopoldii x, l’agave de Léopold, est un hybride horticole ancien intra spécifique, de 2 sous-espèces : Agave filifera ssp. filifera X Agave filifera ssp. Schidigera. Sa parenté avec Agave filifera est évidente, mais ce croisement a l’intérêt de produire une agave miniature, aux feuilles plus courtes et portant de nombreuses fibres décoratives.

Description de l’Agave x leopoldii

L’agave de Léopold montre une rosette basale de nombreuses feuilles longues et étroites de coupe semi-cylindrique. Ces feuilles portent une aiguille apicale forte et pointue. Leurs côtés sont marginés de fibres bien blanches, qui se détachent partiellement tous les quelques centimètre et s‘enroulent. Toute la plante est ainsi parsemée de boucles blanches qui accrochent la lumière. Sur leur surface supérieure, le limbe est coloré de traces argentées, plus ou moins marquées. L’ensemble des feuilles est régulier, les feuilles sont droites et serrées, et la plante adulte, sans les rejets, forme un dôme, rond ou légèrement aplati, de 30 cm de large.

Agave x leopoldii montre une tendance à produire de nombreux rejets : de petites rosettes au pied de la rosette principale.

La hampe florale émerge, une fois la plante mature, atteignant à terme 2 m de hauteur. Très ramifiée elles portent de nombreux épis de fleurs campanulée verdâtres aux étamines jaune vif ou rouge vif. Le croisement ayant lieu au sein d’une même espèce, la production de graine est possible, s’il y a fécondation. La rosette principale ayant fleurit, elle meurt après cette débauche d’énergie pour se reproduire. Les rejets sont alors présents pour pérenniser l’individu.

Culture d’Agave leopoldii

L’agave de Léopold se cultive comme une plante succulente, dans un mélange type terre à cactée : 1/3 sable, 1/3 terreau, 1/3 terre de jardin, qui assure un drainage suffisant autour de ses racines. La plante est cultivée en pot sauf dans les régions au hiver doux, où l’on peut tenter une culture en extérieur si l’agave est protégée de la pluie hivernale, par une cloche ou autre.

Dans les régions les plus fraiches, elle est sortie en plein soleil durant la belle saison et hivernée à l’abri du froid à l’intérieur dans une pièce fraiche. Lors de son retour en extérieur la plante doit être protégée des coups de soleil pendant 2 ou 3 jours. Puis durant l’été, elle peut être arrosée régulièrement, à la base sur le substrat. L’eau d’arrosage doit pouvoir s’écouler librement hors du pot, car l’humidité permanente fait pourrir les racines. On évite également de mouiller ses boucles, pour qu’elles restent bien blanches.

Une plante élevée en plein soleil, sera plus compacte, plus bouclée, et très vigoureuse, mais Agave leopoldii x peut être maintenue à l’intérieur toute l’année, en véranda par exemple, ou devant une fenêtre ensoleillée.

L’hiver les arrosages sont stoppés complètement jusqu’en avril.

Multiplier Agave x leopoldii

La plante produit des rejets facilement qui permettent une multiplication végétative facile. Ils peuvent être prélevés d’avril à août. La plante-mère est mieux mise en valeur, plus géométrique, si les rejets sont ôtés.

Espèces et variétés de Agave

Une centaine d’espèces dans ce genre dont :

  • Agave americana, la plus grande espèce
  • Agave havardiana
  • Agave ferox
  • Agave victoria reginae, un petit bijou
  • Agave uthaensis, une miniature

La variété Agave leopoldii ‘Hammer Time’ est panachée de jaune

Nos fiches
Lire aussi
Fin de vie spectaculaire pour l'Agave d'Amérique Fin de vie spectaculaire pour l'Agave d'Amérique

Évocateur des paysages du Sud, l'Agave americana offre sa silhouette graphique aux rayons brûlants du soleil sans jamais le craindre. Parfois il se pare d'une étrange tourelle de plusieurs mètres...

Tequila et mescal, des produits de l'agave Tequila et mescal, des produits de l'agave

Il existe de nombreuses espèces et variétés d'agaves servant à la fabrication de divers breuvages dont les plus connus sont sans conteste la tequila et le mescal. Mais l'agave a aussi bien d'autres...

Charançon de l'agave, Scyphophorus acupunctatus Charançon de l'agave, Scyphophorus acupunctatus

Le charançon de l'agave (Scyphophorus acupunctatus) est un coléoptère originaire du Mexique qui a été introduit avec des plantes importées dès 1998 en Europe. Depuis 2007, les dégâts sont notables...

Création d'un jardin Création d'un jardin

Exemple de création de jardin par Rossano BARBONE Voici un jardin que j'ai réalisé pour une grande entreprise de vin prestigieux. Le dessin de ce jardin de 250 m2 a été guidé par différents points...

Vos commentairesAjouter un commentaire