Le shubunkin

Le shubunkin
Le shubunkin

Le Shubukin (Carassius auratus) est un poisson de la famille des Cyprinidés qui a une  forme similaire à celle du poisson rouge commun, il est cependant plus petit et plus coloré. Originaire de Chine, le Shubunkin  aime vivre en eau douce peu mouvementée et dans les cours d'eau à faible courant.

Description

Les Shubukin sont calicos, majoritairement bleuté avec des taches rouges étendues et de plus petites taches noires parsemés sur tout le corps. Adultes ils mesurent environ 25 cm. Il existe trois variétés de Shubukin : le Shubukin de Bristol, le Shubukin américain plus fuselé et moins pourvu en longueur de nageoire que le précédent et le Shubukin de Londres un peu plus petit, avec une nageoire caudale plus courte, moins large et moins lobée que son cousin de Bristol qui peut atteindre plus de la moitié de la taille totale du poisson. Les nageoires pectorales et pelviennes sont de nombres pairs, tandis que les nageoires dorsales, anales, caudales sont en nombres impairs. Les femelles sont généralement beaucoup plus volumineuses.

Habitat et alimentation

Dans son pays d’origine, le Shubunkin vit en eau douce et calme. Il résiste au froid mais pas aux fortes gelées. Vous pourrez l’installer dans votre bassin dans les régions privilégiées où il se nourrira de petits éléments trouvés dans le sol qu’il adore fouiner. Il est omnivore et s’intéresse aussi bien aux larves de moustiques qu’aux algues. Dans les régions froides il faudra le rentrer en aquarium durant l’hiver en veillant à fournir un minimum de 20 litres d’eau par individu. Nourrissez-le de granulés et de légumes cuits hachés.

Cycle de vie

Au printemps lorsque la température augmente, la période de frai commence pour les poissons ayant atteint la maturité sexuelle soit environ deux ans. Le mâle se pare alors de petits boutons blancs sur les opercules ainsi que sur le premier rayon des nageoires pectorales.

Après quelques parades entre le male et la femelle, la femelle dépose les œufs sur les supports disponibles puis quelques instants après le male féconde les œufs en laissant échapper sa laitance. Les œufs adhèrent alors aux végétaux et aux surfaces environnantes. L'incubation peut commencer, au bout de trois à six jours selon la température de l’eau une larve sortira et coulera le temps de laisser la vessie natatoire se former (2 à 4 jours). Le petit poisson trouvera alors la force de capter une bulle d’air qui lui permettra de nager pour se nourrir puis si les conditions le permettent de vivre une longue vie (20 ans).

Lire aussi
Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Débuter un potager Débuter un potager

Des légumes fraîchement cueillis et regorgeant de saveur qui n’en a pas rêvé ? Sautez le pas en créant votre potager : plaisir des sens garanti ! Le choix de l’emplacement Plusieurs...

Vos commentairesAjouter un commentaire