Production de semences de tomates

Vous avez apprécié une variété de tomate ! Alors suivez ces quelques conseils.

Production de semences de tomates
Production de semences de tomates

Chaque semence de tomate est enfermée dans une petite enveloppe gélatineuse contenant des substances chimiques qui obligent la semence à rester en dormance. Sans cette enveloppe gélatineuse, les semences germeraient aisément dans le milieu chaud et liquide que constitue l’intérieur du fruit. (Il est d’ailleurs intéressant d’examiner à quel point une tomate mûre et bien juteuse peut emmagasiner de la chaleur durant les jours les plus chauds de l’été). Dans la nature, les fruits tombent de la plante, pourrissent et le processus de fermentation détruit cette enveloppe gélatineuse.

Le jardinier souhaitant faire sa propre semence de tomate doit reproduire artificiellement ce processus de fermentation. La méthodologie en est des plus simples. Les fruits sont coupés en deux parties et on en extrait les semences et du jus qui sont alors versés dans un bocal.

On peut rajouter un peu d’eau car cela semble favoriser, dans certaines conditions, le processus de fermentation. Ce liquide est ensuite laissé durant plusieurs jours jusqu’à ce qu’il se forme à la surface un tapis blanc de moisissures. Cette fermentation a pour agent principal Oospora lactis et elle permet d’éliminer les maladies bactériennes.

Le temps de fermentation varie en fonction de la température ambiante. Il faut cependant exercer la plus grande vigilance, durant les jours très chauds de l’été, car le processus de fermentation peut s’effectuer en moins de 48 heures. Dans ce cas, si l’on attend trop, on risque de perdre les semences qui, débarrassées de leur protection gélatineuse, commencent à germer joyeusement dans un milieu totalement favorable, à savoir liquide et très chaud.

Production de semences de tomates

Lorsque, donc, le processus de fermentation est complet, on achève le nettoyage des semences en les passant dans une passoire à fine maille et en remuant énergiquement sous une eau courrante. Les débris et les graines immatures décomposées s’en vont avec l’eau, au travers des mailles, et il ne reste plus que les bonnes graines. Il faut alors les déposer sur un petit tamis (confectionné par exemple avec de la moustiquaire en plastique souple) afin de les faire sécher : un endroit sec et ventilé suffit alors.

Il est absolument déconseillé de les faire sécher sur du papier (il est impossible alors de les décoller), au four (même à basse température) ou en plein soleil. L’élément-clé d’un séchage correct (pour toutes sortes de semences d’ailleurs) est non pas la chaleur mais la ventilation.

Durant une période chaude et humide, il est vivement conseillé d’utiliser un ventilateur. Lors du processus de séchage, il est également conseillé de séparer, délicatement avec les doigts, les semences qui se sont agglomérées en petits tas. Les semences sèches doivent être alors entreposées, de préférence, dans des bocaux de verre ou dans de petits sachets en papier, à l’abri de l’humidité.

Les semences de tomates ont une durée germinative moyenne de 4 ans. Elles peuvent, cependant, conserver une faculté germinative jusqu’à 10 années et plus.

Extrait de l'ouvrage "Les semences de Kokopelli" de Dominique Guillet

Lire aussi
Protéger les tomates des maladies Protéger les tomates des maladies

Au dessus de mon carré de tomates j'installe une bâche transparente qui tient grâce à quatre tuteurs(ou plus). Ce qui rend malade les tomates s'avère être l'eau sur les feuilles[...]

Du fil de cuivre pour les tomates Du fil de cuivre pour les tomates

Avant le repiquage, percer les jeunes plants de tomates d'un fil de cuivre ( fil électrique dénudé) en transversale et laissez le définitivement, cela rendra plus fort vos tomates au[...]

Comment repiquer les tomates au potager ? Comment repiquer les tomates au potager ?

Plants de tomates achetés ou semis maison : ayez les bons gestes  pour les repiquer en pleine terre. Le repiquage doit favoriser au mieux l'enracinement du pied de tomates dans le[...]

Velouté de tomates, poivrons et basilic Velouté de tomates, poivrons et basilic

Tomates, poivrons, basilic : non, ce ne sont pas les ingrédients pour préparer une pizza, mais ceux du velouté de l'été ! Juteux et gorgés de soleil, les tomates et les[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • BEHEGBIN (COTE D'IVOIRE)
    Merci pour l'article. Très intéressant. Vous avez répondu à mes attentes. Je vais faire des essais
    Répondre à BEHEGBIN
    Le 03/03/2015 à 17:18
  • Lolipop (Bourgogne)
    Je m'attendais plutôt à un sujet sur comment se reproduit la tomate !
    Répondre à Lolipop
    Le 02/02/2015 à 17:25
    Lolitalol (Bourgogne)
    T'as raison moi aussi c'est tout a fait le contraire de ce à quoi je m'attendais
    Répondre à Lolitalol
    Le 08/02/2015 à 21:56