Balcon ou terrasse, comment planter des tomates en pot  ?

Pas de potager, mais une envie de tomates maison ? En terrasse ou sur balcon, récolter de belles tomates est possible à condition de soigner le rempotage. Les tomates cerises sont encore plus faciles à réussir, plus productives.

Je m'abonne 

Cultiver des plants de tomates en pot sur un balcon et y obtenir de belles récoltes est facile si on tient compte des besoins important de ce légume fruit en nutriments et eau : l’erreur la plus courante est de vouloir maintenir le pied de tomate dans un pot trop petit. En effet, produire beaucoup de fruits, même petits comme les tomates cerises implique de nourrir et arroser suffisamment pour arriver à obtenir de hauts tomatiers : donc voyez grand !

Dans quel pot ou conteneur cultiver la tomate ?

Il faut pour votre tomatier un pot d’un minimum de 40 cm de profondeur de largeur, mais vous pouvez y installer jusqu’à 3 plants de tomates, ou 2 plants de tomates et du basilic. C’est vraiment le volume de substrat minimum qu’on peut fournir à la tomate pour qu’elle puisse bien s’enraciner.

D’autre part, il sera préférable pour ces tomates d’être à 3 dans un grand pot que le même volume de terre réparti en 3 pots plus petits, notamment pour raison de gestion de l’humidité. Un grand contenant maintient l’humidité du sol bien plus facilement. Autrement dit, plus les pots sont petits et plus il faut arroser souvent ; hors en été, les absences pour un week-end ou de subites hausses de température provoquent ‘des coups de sec’ très néfastes à la productivité, car la tomate est un fruit gorgé d’eau.

La matière du pot, plastique, bois, céramique ou terre cuite importe peu, mais ils seront percés de trous de drainage, avec une soucoupe éventuellement, car c’est plus facile à arroser. Les pots à réserves d’eau, pourquoi pas si le plant de tomate est abrité de la pluie. Il faudra adapter le rythme d’arrosage en apprenant à observer la terre du pot

Quelle terre utiliser pour la tomate en pot ?

Très tolérante sur la nature du sol, la tomate a besoin cependant que sa terre soit riche et renouvelée chaque année. Une terre déjà utilisée sera trop usée pour la tomate. Un mélange moitié terre de jardin, moitié terreau horticole sera bien. La terre de jardin évite au terreau de se rétracter trop en se desséchant. Si vous êtes en ville, sans possibilité de récupérer de la terre franche quelque part, achetez alors à la place un sac de terre végétale. Évitez surtout les terreaux trop tourbeux.

Comme la tomate est très gourmande, mais qu’on ne préfère pas utiliser d’engrais chimique (le goût peut être sensiblement différent), on mélange un engrais organique naturel dans la partie basse du pot : par exemple 2 poignées de fumier de poule en granulés ou 2 poignées de fertilisant organique (or brun).

Cette fertilisation supplémentaire est indispensable pour produire des tomates : plus votre plant de tomate deviendra grand et plus il sera productif. On peut en apporter encore en cours d’été, mélangé avec du terreau, pour remettre à niveau la terre qui s’est tassée.

Un lit de billes d’argiles au fond du pot est inutile : ce n’est pas nutritif et la hauteur du pot apporte un drainage naturel suffisant.

Quelle variété de tomates peut-on cultiver ?

Tous les types de tomates peuvent être cultivés en pot, mais les tomates cerises sont franchement les plus faciles à cultiver : elles sont généralement plus vigoureuses, et il n’y a pas besoin de se préoccuper des gourmands ; leurs grappes sont produites en grand nombre. Il existe différentes variétés de tomates cerises, c’est une question de goût ou de disponibilité à la jardinerie. Vous pouvez d’ailleurs planter 3 variétés différentes ensemble.

Quand acheter son plant de tomates ?

Votre plant de tomate ne peut être installé dehors seulement lorsqu’il ne gèle plus du tout.

À moins que vous ne vouliez le faire grandir un peu devant une fenêtre à l’intérieur (le ‘hâter’ pour qu’il produise plus rapidement), ne l’achetez pas trop vite.

Le rempotage

  • humidifier entièrement la motte de terreau (15 minutes immergé dans l’eau)
  • ôter les feuilles du bas sur plusieurs nœuds : aucune feuille ne doit être enterrée, ni en contact avec le sol.
  • poser la motte assez profondément ; une grande tomate permet d’enterrer une belle longueur de tige. Cette tige produira une grande quantité de racines au contact de la terre. Elle peut être inclinée ou non.
  • placer la terre autour et un peu au-dessus, tasser avec les mains, puis arroser. La terre se met en place.
  • rajouter éventuellement encore de la terre jusqu’en haut à 1 cm du bord et arroser de nouveau.
  • tuteurer votre plant de tomate avec un bâton épais : elle doit être soigneusement accrochée avec un lien, car les fruits vont l’alourdir.
  • placer le pot dehors, là où la tomate profitera du soleil au moins la moitié de la journée.

Quand faut-il arroser la tomate ?

La tomate adore l’eau - ses tiges se bouturent même dans l’eau - et ses fruits en sont gorgés, donc malgré sa résistance à la sécheresse, inutile de la limiter en eau. Il faut arroser le plante de tomate régulièrement à chaque fois que les quelques centimètres de terre en haut du pot sont secs. Palper la terre avec le doigt pour le sentir. Avec l’expérience, vous devinerez ensuite s’il faut arroser rien qu’à regarder l’aspect de la surface de la terre. S’il y a des trous de drainage au fond du pot, il n’y a aucun risque de sur-arrosage.

Par contre, attention de ne pas transformer votre pot à réserve d’eau en zone humide, saturé d’eau jusqu’en haut, ce n’est pas bon.

Arrosez directement sur la terre, mais jamais sur les feuilles, car cela peut provoquer le mildiou.

Lorsque le plant de tomates à soif, il le montre en fanant : arroser alors abondamment et immédiatement.

Et la pollinisation des fleurs du tomatier ?

Même s’il n’y a plus de bourdon autour de chez vous, vous pourrez obtenir des tomates, mais il y a une petite astuce pour augmenter le taux de pollinisation.

La tomate est la reine de l’autopollination. En fait, les petites vibrations des fleurs dues au vol des bourdons et à leur bourdonnement sur les hampes suffisent à les polliniser.

Donc, s’il n’y a pas de bourdon, faites leur travail : tenez la tige entre vos doigts et secouez-là en faisant légèrement vibrer tout le plant, à chaque fois que vous allez le visiter.

Quand peut-on espérer commencer la cueillette ?

Les tomates cerises sont précoces et peuvent produire dès le mois de juillet. Pour les grosses tomates, ça dépend de la variété.

Sur une grappe, ne cueillez vos tomates que si elles sont mures, et laisser les autres atteindre leur maturité. Plus vos tomates bénéficieront de soleil et plus elles seront sucrées.

Lire aussi
Janvier au balcon et sur la terrasse Janvier au balcon et sur la terrasse

Il peut faire très froid au balcon ou sur la terrasse en janvier, les potées doivent donc être protégées comme il se doit en veillant à ce que le gel[...]

Mai au balcon et sur la terrasse Mai au balcon et sur la terrasse

Au mois de mai, le balcon et la terrasse commencent à se parer d'une multitude de fleurs dès que les gelées ne sont plus à craindre. À vous les plantations[...]

Juillet au balcon et sur la terrasse Juillet au balcon et sur la terrasse

Il fait très chaud en juillet au balcon et sur la terrasse surtout en exposition plein Sud. Des ombrages seront les bienvenus aux heures où les rayons solaires sont les[...]

Novembre au balcon et sur la terrasse Novembre au balcon et sur la terrasse

Protection des plantes les plus fragiles, plantations des bulbes printaniers et des arbustes, voire grand nettoyage sont au programme de ce mois de novembre au balcon et sur la terrasse.[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Jp17 (Saintonge)
    Je lis 2 conseils contradictoires : - "pot dun minimum de 40 cm de profondeur de largeur, mais vous pouvez y installer jusquà 3 plants de tomates" - "les tomates cerises sont franchement les plus faciles à cultiver : elles sont généralement plus vigoureuses, et il ny a pas besoin de se préoccuper des gourmands". Compte tenu de l'exubérance des plants de tomate cerise, surtout si on laisse tous les gourmands, je n'ose pas imaginer 3 plants réunis dans un pot de 40cm. J'ai testé plusieurs variétés en pots, la tomate cerise est celle qui a donné les plus mauvais résultats.
    Répondre à Jp17
    Le 26/04/2021 à 10:19