Absinthe

Absinthe, Artemisia absinthium

Botanique

N. scientifique Artemisia absinthium
Origine régions tempérées de l'Asie, de l'Europe et d'Afrique du Nord
Floraison de juillet à octobre
Fleurs jaune
Typearomatique
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteurjusqu'à 1m, éétalement important
Toxicitéplante aromatique mais attention elle possède des substances dangereuses ( à utiliser à faible dose )

Planter et cultiver

Rusticité rustique
Exposition plein soleil
Solriche en humus, bien drainé
Acidité neutre
Humidité normal
Utilisationpotager, massif
Plantationprintemps, automne
Multiplicationsemis au printemps à l'abri du froid, division de touffes à l'automne et au printemps, boutures herbacée et à talon en juin
TailleA l'automne, rabattez vos pieds d'absinthe à la base.
Sensibilité la rouille
Absinthe, Artemisia absinthium

L'absinthe est  une vivace de la même famille que l'armoise qui est une plante sauvage de nos talus, des bords des chemins et des friches. C'est une plante aromatique de couleur gris argenté. Les feuilles sont très découpées à poils soyeux. Elle produit des fleurs jaunes en forme de tubes réunies en capitules de juillet à octobre selon la région. Les fleurs ne présentent que peu d'intérêt, la plante est cultivée pour son feuillage et son odeur agréable. Elle se développe jusqu'à 1m de hauteur.

L'absinthe est de culture facile, elle se plait dans un sol riche, bien drainé et en plein soleil. Elle n'aime pas les sols trop lourds. On les plante en isolée ou en massifs à 1 m de distance. Si elle se plait son développement peut-être important. Apportez-lui de l'eau en cas de période de sécheresse. A l'automne, rabattez vos pieds d'absinthe à la base.

L'absinthe se multiplie par division de touffes à l'automne et au printemps, la reprise est facile. Elle se fait aussi par semis au printemps à l'abri du froid, avec un repiquage en godet et une plantation définitive en été et à l'automne. On peut également faire des boutures herbacée et à talon en juin.

Le saviez-vous ?

  • L'absinthe est connue de nos anciens comme boisson alcoolisée que l'on versait sur un sucre dans les années 1900, elle a été interdite au 20ème siècle pour des raisons de toxicité, elle faisait perdre la raison, mais elle est de nouveau autorisée dans certains pays.

  • On utilise l'absinthe pour remplacer la menthe dans le thé en Afrique du Nord.

  • Séchée elle éloigne les insectes (mouches, moustiques etc...) on utilise les feuilles et fleurs séchées de la plante, mais attention la plante possède des substances dangereuses ( à utiliser à faible dose )

  • L'absinthe doit son nom à la déesse grecque Artémis qui se servait soi-disant de cette plante pour empoisonner ses ennemis.

  • L'absinthe appartient à une famille de vivaces et d'annuelles bien connues des jardiniers ou l'on trouve entre autre Artemisia abrotanum (citronnelle, arbuste), Artemisia dracunculus ( notre fameux estragon), Artemisia pontica (la petite absinthe).

Espèces et variétés de Artemisia

Le genre comprend environ 300 espèces
- Artemisia absinthium l'espèce type
- Artemisia absinthium 'Canescens' aux fleurs tirant sur le brun

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Armoise d'Afrique, Absinthe africaine, Artemisia afra Armoise d'Afrique, Absinthe africaine, Artemisia afra

Artemisia afra, l'armoise d'Afrique, arbustive et assez rustique, est une plante médicinale et aromatique souvent utilisée en simple tisane. Elle est aussi ornementale : son beau feuillage est...

Armoise annuelle, Armoise chinoise, Absinthe douce, Gin Ghao, Artemisia annua Armoise annuelle, Armoise chinoise, Absinthe douce, Gin Ghao, Artemisia annua

Artemisia annua, l'armoise annuelle est une plante aromatique et médicinale majeure qui se ressème chaque année. Elle est facile à cultiver, même dans un sol pauvre du moment qu'elle peut[...]

L'absinthe L'absinthe

Laurent BOURGEOIS de la pépinière AROM'ANTIQUE nous parle de l'absinthe

Estragon, Artemisia dracunculus Estragon, Artemisia dracunculus

L'estragon, appelé également herbe dragon, absinthe estragon, armoise potagère ou bien encore serpentine, est une plante herbacée vivace condimentaire qui trouve ses origines sur les terres des...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Queleha (Normandie)
    J'ai un beau pied d'absinthe dans mon jardin mais celui ci se trouve littéralement mangé par les oiseaux. Ils coupent avec leurs becs la partie la plus jeune. Savez-vous pourquoi ? Merci
    Répondre à Queleha
    Le 28/04/2019 à 10:16
    Sye (Yvelines)
    L'absinthe à des propriétés vermifuges, certains oiseaux savent reconnaitre les propriétés des plantes ayant cette caractéristique. Cela expliquerait peut-être pourquoi ils la grignotent.
    Répondre à Sye
    Le 21/04/2020 à 18:46
  • Vivi (Rhone alpes)
    Apparemment il y aurait aussi la nature du sol et sa région de culture dans le bassin parisien au 19ieme siècle qui aurait fait que cette plante dont ce n'est pas le terroir d'origine développe trop de neurotoxines.
    Répondre à Vivi
    Le 23/06/2016 à 16:39
  • Isi dort (Bretagne)
    Je suis, un peu, héberlué que certains continuent de dire n'importe quoi à propos de l'absinthe. Dire qu'elle a été débarrassé de sa substance dangereuse, c'est faux ! Elle est comme la Nature l'a voulu et, si la législation n'autorise pas un dépassement de 35mg de thuyone/litre; c'est que les services spécialisés ont trouvé qu'au dessus de ces 35mg/l, le cerveau du buveur peut ... "déconner". Les professionnels de la fabrication sont encadrés par le fisc et les labos pour contrôler cela.
    Répondre à Isi dort
    Le 15/07/2015 à 17:06
    Trams (Charente maritime)
    La thuyone n'était qu'une excuse pour interdire l'absinthe. Ce sont les viticulteurs qui ont fait pression pour l'interdire car la "fée verte" était bon marché comparé aux vins issu de vigne malade (avant l'arrivé des cépages Américains.) Comme le vin se faisait "rare" des bouilleurs du dimanche se sont mis à faire n'importe quoi, la liqueur était donc gavée de méthanol. C'est aussi à cause du méthanol que le cépage Noah à était interdit, on parlait alors du vin qui rend fou.
    Répondre à Trams
    Le 01/09/2015 à 21:25