Aéonium kiwi

Aéonium kiwi, Aeonium kiwionium, Aeonium Haworthii ‘Kiwi’

Botanique

N. scientifique Aeonium kiwionium
Synonyme Aeonium Haworthii ‘Kiwi’
Famille Crassulacées
Origine Iles Canaries
Espèces proches Aeonium haworthii
Floraison été
Fleurs crème
Typeplante grasse
Végétationvivace
Feuillage feuilles épaissies, persistantes
Hauteur15 à 30 cm hors floraison

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, -2 °C
Exposition ombre lumineuse à mi-ombre
Soldrainant
Acidité tolérant
Humidité sec à normal
Utilisationplante de rocaille hors-gel, plante d’intérieur
Plantationd’avril à août
Multiplicationbouturage
Aéonium kiwi, Aeonium kiwionium, Aeonium Haworthii ‘Kiwi’

Aeonium haworthii est une plante succulente appartenant à la famille des Crassulacées. Originaire des Canaries, cette plante grasse arbustive vit accrochée aux falaises orientées au nord. Aeonium haworthii est l’un des aeonium les plus faciles à cultiver, et moins encombrant que la plupart. Un cultivar en a été sélectionné : Aeonium haworthii ‘kiwi’, au feuillage plus coloré. Il rencontre un tel succès qu’il est appelé aussi Aeonium kiwianium, avec un nom vernaculaire : aéonium Kiwi. Ce cultivar et l’espèce d’origine demandent les mêmes conditions de culture.

Description d’Aeonium haworthii ‘Kiwi’

Cette plante succulente se présente sous forme de petit arbre aux tiges grêles et sèches, de 2 à 4 mm de diamètre se lignifiant à la base, et se ramifiant irrégulièrement. Chacune de ces tiges, porte une rosette apicale aplatie de 5 à 8 cm de diamètre. Les feuilles grasses et plates sont spatulées et bordées de cils et d’un liseré rougeâtre, finissant en une pointe douce. Chez la forme naturelle, le limbe est vert bleuté, l’aéonium Kiwi montre des feuilles jaune crème lavées de rose lorsqu’elles sont jeunes, qui verdissent ensuite à maturité. La plante entière devient un arbuste aux multiples rosettes rondes, plus large que haut.

Si au départ, Aeonium haworthii a une forme de petit arbre avec un tronc unique, il développe à partir de ses branches latérales des racines aériennes qui se dirigent tout droit vers le bas. Une fois qu’elles rencontrent le sol, elles s’y enfoncent, puis se lignifient et s’épaissirent, produisant comme de multiples troncs, un peu comme des palétuviers en miniature. Ce phénomène, typique de l’espèce, permet à la plante de s’accrocher solidement aux falaises, et nous permet d’obtenir en culture une plante de toute beauté aux troncs multiples.

En été quelques-unes des rosettes de l’aéonium Kiwi entrent en floraison. Elles s’allongent puis produisent une hampe ramifiées portant des épis de fleurs crème à 5 pétales aigus. La rosette ayant fleurit disparait au bénéfice de quelques ramifications.

Culture d’Aeonium haworthii ‘Kiwi’

Aeonium haworthii se plait dans n’importe quel mélange de terre suffisamment drainant, et pas trop riche. Il est souvent cultivé en pot car il souffre du froid à partir de -2 °C et doit être hiverné à l’abri du gel en hiver. Il est installé dans une potée plus large que haute, pour permettre à ses racines aériennes, aussi verticales qu’un pendule, de s’enfoncer dans le sol.

L’exposition doit être une ombre légère, une lumière tamisée par un voilage, ou la mi-ombre en évitant le soleil direct aux heures les plus chaudes. Il supporte donc très bien la culture en intérieur toute l’année derrière une fenêtre. Cependant il aura certainement une plus belle forme, plus compacte, aux feuilles épaisses et courte et aux rosettes bien plates, s’il passe l’été dehors.

Attention, car l’aéonium Kiwi est sans doute plus sensible aux brulures du soleil avec ses feuilles si claires !

Egalement pour une question de forme de la plante, les apports d’engrais sont sans excès, avec un faible dosage d’azote.

Les arrosages sont réguliers d’avril à septembre, tout en laissant la terre du pot sécher entre deux. Pendant la période de repos, la potée est à peine humidifiée une fois par mois. Si trop de feuilles sous les rosettes sèchent et tombent, c’est qu’Aeonium haworthii a besoin d’un peu d’eau.

Multiplication de l’Aeonium kiwionium

L'aéonium kiwi se reproduit par bouturage, il suffit de prélever une tige avec quelques racines aériennes encore non lignifiées (rosées), et de la rempoter, une fois la coupe sèche.

Espèces et variétés de Aeonium

Le genre comprend une trentaine d'espèces
Aeonium nobile, une rosette géante et épaisse

Aeonium arboreum, espèce arborescente très décorative
Aeonium tabuliforme, large plante très plate

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Aéonium pourpre, Aeonium arboreum 'Atropurpureum' Aéonium pourpre, Aeonium arboreum 'Atropurpureum'

L'aéonium pourpre, Aeonium arboreum 'Atropurpureum' est une plante succulente appartenant à la famille des Crassulacées. L'aéonium en arbre, en forme verte botanique, est présente sur le littoral...

Aeonium tabuliforme Aeonium tabuliforme

Aeonium tabuliforme est une plante grasse de la famille des Crassulacées. Ce célèbre aeonium très plat et très large est originaire des Iles canaries : il y croît souvent à[...]

Aéonium en arbre, Chou en arbre, Aeonium arboreum Aéonium en arbre, Chou en arbre, Aeonium arboreum

L'aéonium en arbre est une plante grasse très ornementale que l'on peut se procurer facilement en jardineries. Il se décline en de nombreuses variétés de tailles, de formes et de[...]

Kiwier (Kiwi, Kiwaï), Actinidia chinensis Kiwier (Kiwi, Kiwaï), Actinidia chinensis

Actinidia chinensis (le kiwi) est une plante ligneuse, une liane vigoureuse qui vient de Chine. Son port grimpant demande généralement un palissage. De croissance rapide (plusieurs mètres à...

Vos commentairesAjouter un commentaire