Soldanelle des montagnes

Soldanelle des montagnes, Soldanella montana
Soldanelle des montagnes, Soldanella montana

Botanique

Nom latin  : Soldanella montana
Famille  : Primulacées
Origine  : Europe centrale
Période de floraison : mars avril
Couleur des fleurs  : mauve
Type de plante : plante alpine
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 30 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -19°C
Exposition  : mi-ombre à ombre
Type de sol : limono-argileux à tourbeux, humifère
Acidité du sol  : moyennement acide à neutre
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : rocaille fraiche
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : semis

Soldanella montana est une plante alpine de la famille des Primulacées. Originaire d’Europe centrale, Soldanella montana se rencontre sur les prairies ou les sous-bois de conifères des massifs montagneux des alpes ou du Caucase. Sa zone de croissance se situe à une altitude moins importante que les autres espèces de Soldanelle.

Les soldanelles sont de charmantes plantes alpines, mais parmi ce genre de culture un peu délicate, Soldanella montana est certainement l’espèce la plus facile à réussir.

Description de la soldanelle des montagnes

Soldanella montana forme une petite rosette de feuilles arrondies disposées en petit dôme. Les feuilles au limbe réniforme, de 4 à 6 cm de diamètre, légèrement dentelées, sont portées par un long pétiole. Les feuilles sont assez coriaces et persistantes. Les hampe florales apparaissent au printemps et s’élèvent à environ 30 cm. Elles portent des clochettes aux rebords frangés, de bleu à mauve. Les fruits sont de petites capsules rondes. Les graines sont disséminées par les insectes.

Culture de Soldanella montana

Soldanella montana est peut-être l’espèce la plus facile à cultiver parmi les soldanelles, car elle supporte davantage de variations dans sa culture.

Soldanella montana aime un sol humifère à tendance acide, qui ne se dessèche jamais. Là où les autres espèces ont besoin d’ombre, et d’humidité permanente dans un sol drainant, la soldanelle des montagnes supporte un peu plus de soleil et demande moins d’humidité.

Il faut placer Soldanella montana en ombre totale, sous les arbres, ou éventuellement, ayant un ensoleillement tôt le matin. Une orientation au nord remplit ces conditions. Trop de soleil fait d’abord pâlir les feuilles puis occasionne des brulures.

Le sol qu’on lui prépare doit être léger et acide : un mélange de tourbe et de terreau humifère bien décomposé. Si la terre du jardin est argileuse ou limoneuse, elle peut être mélangée à la tourbe et au compost. La soldanelle est peut-être plus facilement cultivable en pot, le temps d’apprendre à gérer l’humidité qu’il lui faut. En été, le substrat de culture ne doit jamais se dessécher

Il n’est pas rare aussi qu’en pleine terre, elle refuse de fleurir pour la bonne raison que Soldanella montana produit les bourgeons des hampes florales avant l’hiver, à la base de la plante. Et là où dans son milieu naturel, ils sont protégés par une épaisse couche de neige, en plaine, ils sont détruits par les alternances de gels et de dégels où les pluies ininterrompues de l’hiver. Pour obtenir facilement une floraison il faut couvrir la soldanelle en hiver avec une plaque de verre, maintenue au-dessus de la rosette.

Multiplication de Soldanella montana

Par semis. Les graines germent lentement dans un mélange à base de tourbe, terreau et sable non calcaire. Elle demande une période à 20°C, puis une stratification à froid de 6 semaines, et enfin germeront en 2 à 3 semaines quand la température remontera entre 5 et 15°C. Leur croissance est assez lente. Les plantules sont conservées sous châssis froid à l ‘abris du gel un hiver ou deux.

Le saviez-vous ?

Soldanella montana est en régression, et sous statut de protection.

Le genre Soldanella s’hybride facilement en culture, et il n’est pas toujours facile de déterminer précisément le nom de son espèce de soldanelle. De plus, du point de vue de la botanique, la Soldanella montana est parfois rattachée à l’espèce Soldanella villosa, la grande soldanelle, en tant que sous-espèce.

Espèces et variétés de Soldanella

10 espèces de vivaces, toutes originaires d’Europe
Soldanella alpina, haute de 15 cm
Soldanella carpatica, la soldanelle des carpates
Soldanella villosa, la grande soldnelle

Lire aussi
Le jardin botanique des montagnes noires (29) Le jardin botanique des montagnes noires (29)

Le Parc Botanique des Montagnes Noires est un jardin récent né de l’union de l’activité « pépinière » et de l’activité « travaux paysagers et maçonnerie » d'André COZIC. Conçu en...

La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

Vos commentairesAjouter un commentaire