Aeschynanthe

Aeschynanthus 'Caroline'

Botanique

Nom latin  : Aeschynanthus
Famille  : Gesnériacées
Origine  : Himalaya, sud de la Chine, Malaisie et Nouvelle-Guinée
Période de floraison : du printemps à l'automne
Couleur des fleurs  : jaune, orange, rouge
Type de plante : fleurs
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : de 20 cm à 1 m selon les espèces

Planter et cultiver

Rusticité  : 15°C minimum, non rustique
Exposition  : lumière tamisée
Type de sol : riche en humus, bien drainé
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : suspension, plante d'intérieur
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : bouturage à l'étouffé, au printemps à 20°C
Taille : pas de taille nécessaire
Maladies et ravageurs : les pucerons

L'aeschynanthus est une plante vivace rampante, voir semi-rampante qui vient d'Asie du sud et plus particulièrement des zones tropicales (Indonésie, Malaisie, Java, Bornéo... mais aussi Inde et Népal). Généralement longues d'environ 60 cm, les tiges pendantes d'aeschynanthe, parfois velues, peuvent parfois dépasser 1m de long ; c'est le cas notamment d'aeschynanthus 'pulcher'. La plupart du temps, les feuilles persistantes et charnues sont ovales et aux extrémités arrondies. Vertes et luisantes, elles peuvent cependant se parer de marbrures ou de taches pourpres.

A partir du mois de mai, et ce, jusqu'au mois de septembre, apparaissent de belles fleurs tubulaires parfois longues de plus de 5 cm. Tantôt rouge vif, orangées ou jaunes, elles forment de magnifiques bouquets colorés situés aux extrémités des tiges ou se retrouvent isolées (ou en binôme) à l'aisselle des feuilles. Éphémères, elles se renouvellent sans cesse durant la période de floraison.

Utilisation

Les différentes variétés et hybrides d'aeschynanthus sont cultivés pour leur superbe floraison estivale et leur port retombant. Leur besoin en lumière et chaleur en font des plantes suspendues d'intérieur à installer près d'une fenêtre ou en véranda, à la condition qu'elles ne soient pas soumises aux rayons directs du soleil.

Soigner l'aeschynanthus

Cultiver un aeschynanthus ne s'avère pas trop compliqué, à la condition de lui fournir un substrat riche en humus, bien drainé et de respecter quelques points essentiels à son bon développement.

Tout d'abord, vous devez lui apporter une attention particulière en période de croissance : en effet, il ne doit lui manquer ni de chaleur (la température ambiante d'une habitation lui convient parfaitement), ni d'humidité, surtout s'il fait très chaud ! Pour cela, brumisez le feuillage d'aeschynanthus régulièrement, voire quotidiennement pendant la floraison. Un apport d'engrais environ tous les 15 jours est également conseillé.

Deuxièmement, arrosez l'aeschynanthus régulièrement l'été, afin de maintenir la motte humide et espacez les arrosages lorsque la température se rafraichit.

Astuce : préférerez une eau tiède et non calcaire (de pluie).

Troisièmement, afin de favoriser la floraison, exposez l'aeschynanthus à une température plus fraiche (environ 15/16 °C), 1 mois durant l'hiver.

Pourquoi mon aeschynanthus perd-t-il ses feuilles ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer la chute des feuilles de votre aeschynanthus. Une chute de température en hiver, des courants d'air répétés ou un manque d'eau ou d'humidité peuvent être à l'origine du problème. Sachez également que l'aeschynanthus n'aime pas être déplacé pendant la période de floraison.

Espèces et variétés de Aeschynanthus

Le genre comprend une centaine d'espèces
- Aeschynanthus lobbianus ou radicans aux fleurs rouge de 5 cm
- Aeschynanthus marmoranthus aux fleurs jaunes

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Maria (Lisbone - Portugal)
    Mes plantes Aeschynanthus radicans sont fleuris presque toute l'anée. Elles réposent seulement aux mois plus chauds...et c'est quando eles ont des feilles brulés, ou tombes. Elles ont le soleil du matin, et les stores ne sont pas sufisantes pourles proteger.
    Répondre à Maria
    Le 07/09/2014 à 12:58