Trille blanc, Trille à grande fleur

Trille blanc, Trille à grande fleur, Trillium grandiflorum
Trille blanc, Trille à grande fleur, Trillium grandiflorum

Botanique

Nom latin  : Trillium grandiflorum
Famille  : Liliacées
Origine  : Amérique du Nord
Période de floraison : avril, mai
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : plante vivace
Type de végétation : herbacée
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 30 à 40 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, jusqu'à -29°C
Exposition  : mi-ombre ou ombre
Type de sol : profond et humifère
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : normal à frais, mais drainant
Utilisation : massif, sous-bois, bordure ombragée
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : semis, division

Trillium grandiflorum, le grand trille blanc, est une plante herbacée appartenant à la famille des Liliacées. Il est originaire de l’est de l’Amérique du Nord, c’est une espèce de sous-bois, qui s’étale dans les forêts de conifères ou mixtes. Parmi la quarantaine d’espèces de trilles, Trillium grandiflorum est certainement le plus cultivé. Non seulement ses fleurs sont superbes, mais c’est une espèce très polymorphe où apparaissent volontiers des mutations telles que les sujets à fleurs doubles, qui sont de vrais bijoux. Cependant, le trille blanc est rarement proposé et peu répandu en culture, car il est de production lente. C’est donc une plante généralement couteuse et qui demande ensuite de la patience au jardinier. Pourtant une fois installé, Trillium grandiflorum est une remarquable plante fiable et durable.

Description du trille blanc

Trillium grandiflorum est une plante rhizomateuse de croissance lente. Son rhizome enterré de quelques centimètres sous terre est rond, épais et court. Il développe vers le mois d’avril une ou plusieurs pousses verticales annuelles. Ces tiges portent 3 grandes feuilles verticillées, entières, longues de 12 à 20 cm, larges de 8 à 15 cm. Sur la plante mature, l’unique fleur s’épanouit au centre du verticille. Pédonculée, elle montre un calice vert campanulé et 3 grands pétales blancs, obtus ou aigus, d’abord dressés puis récurvés, dessinant une fleur en forme de trompette largement ouverte. Cette fleur blanche rosit délicatement avant de flétrir. Autofertile, elle est susceptible de produire un fruit vert pâle contenant quelques grosses graines claires. Les graines sont matures lorsque le fruit devient mou et sont subtilisées rapidement par les fourmis qui les disséminent.

Il existe certaines variantes de trille à grande fleur, aux fleurs par exemple veinées de vert, à fleurs doubles ou encore une sous-espèce aux fleurs rose violacé Trillium grandiflorum var roseum.

Trillium grandiflora ‘Snowbuting’ est une forme très double ressemblant presque à un gardénia. Il fut découvert dans les bois en 1924. ‘Flora Plena’ et ‘Smith’s double’ semblent être le même clone. En revanche, ‘Multiplex’ et ‘Elkin Form’ sont d’autres formes de trille blanc double.

Comment cultiver le trille blanc ?

Trillium grandiflorum supporte l’ombre pleine comme la mi-ombre. Il croît dans un sol acide à neutre, dans un sol profond et humifère (n’oublions pas qu’il provient de la forêt), à la fois drainant et toujours un peu frais.

Il est installé au jardin à partir de plante en pot au printemps, encore au repos ou en vert dans un sol bien enrichi en profondeur, en humus et compost de feuille.   Il ne supporte pas les perturbations au niveau des racines, la motte est donc enterrée telle quelle sans démêler les racines. Il trouve sa place tout naturellement dans les jardins d’ombre, sous le couvert d’arbres caducs, ou en ombre permanente pas trop profonde. Les racines des arbres drainent favorablement le sol pour cette espèce. En revanche, durant les 2 à 3 années à venir, il faut arroser régulièrement le trille blanc pour que sa terre ne se dessèche pas complètement. Durant la saison de repos estival, un paillage épais de matière organique le maintient plus au frais.

Lors de la croissance des nouvelles pousses au printemps, les limaces et escargots sont à surveiller, car ils peuvent faire de gros dégâts.

Multiplier le trille à grandes fleurs

Mal supportées, les divisions sont plutôt à éviter, sauf si vous avez un énorme pied et que vous pouvez prélever un petit morceau en périphérie.

Les graines très fraiches sont récoltées sur le plant, encore dans le fruit avant la pleine maturité de celui-ci. Les graines sont récupérées lorsque le fruit est mou, lavées de leur pulpe et semées aussitôt, soit en cours d’été, en sol frais et humifère. 1 à 3 cycles saisonniers peuvent être nécessaires pour obtenir une plantule, puis le trille banc demande encore 2 à 4 ans ensuite pour fleurir.

Espèces et variétés de Trillium

Une quarantaine d’espèces dans ce genre

  • Trillium kurabayashii, trille géant pourpre
  • Trillium luteum, fleurs jaunes
  • Trillium erectum, espèce aux fleurs rouge sombre
  • Trillium recurvatum, aux fleurs sessiles rouges
  • Trillium cuneatum, grande espèce aux fleurs brunes
  • Trillium chloropetalum, le trille géant
Nos fiches
Lire aussi
Les jardins du Quai Louis Blanc (72) Les jardins du Quai Louis Blanc (72)

Entre histoire et modernité... Si la ville du Mans est plus connue pour ses spécialités culinaires ou sa course de 24 heures, c’est aussi une ville riche en histoire. Le vieux Mans, la...

Le mur végétal par Patrick BLANC Le mur végétal par Patrick BLANC

Véritable fresque vivante, le mur végétal imaginé par Patrick BLANC est basé sur une nouvelle technique de culture qui permet de végétaliser n'importe quelle surface verticale en s'affranchissant...

La musaraigne, petite mais grande alliée La musaraigne, petite mais grande alliée

Petit mammifère au museau pointu, ressemblant de loin à une souris, la musaraigne est un animal méconnu et mal-aimé qui rend pourtant de grands services au jardinier. Musaraigne qui-es-tu ? Le...

La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

Vos commentairesAjouter un commentaire