Agave de Havard

Agave de Havard, Agave havardiana

Botanique

Nom latin  : Agave havardiana
Famille  : Agavacées
Origine  : centre nord du Mexique
Espèces proches : Agave parryi
Période de floraison : en été, unique au bout de nombreuses années
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : succulente
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : feuilles épaissies, persistantes
Hauteur : 40 à 80 cm en tous sens
Toxicité : gare aux épines

Planter et cultiver

Rusticité  : assez rustique, -16°C minimum
Exposition  : plein soleil
Type de sol : sol minéral et drainant
Acidité du sol  : neutre à basique, aime le calcaire
Humidité du sol  : sec, arrosage en fonction du cycle de la plante
Utilisation : plante d’intérieur, véranda, extérieur dans les régions au climat doux
Plantation, rempotage : d’avril à août
Méthode de multiplication : bouturage des rejets, semis
Maladies et ravageurs : pourriture des racines, cochenille

Agave havardiana, est une très jolie agave de développement moyen qui surtout, est très résistante au froid. Les agaves sont des plantes succulentes, mais non des cactus. Elles sont spécialisées pour conquérir les milieux arides. Originaires du continent américain, elles ressemblent d’allure aux aloès du continent africain, mais n’appartiennent pas à la même famille. Les agaves se développent pendant des années (10 ans ou plus..) afin d’accumuler suffisamment d’énergie pour fleurir et produire quelques rejets avant de mourir.

Description de Agave havardiana

Cette agave compacte a une silhouette presque sphérique. La régularité de ses feuilles, et leur disposition donne beaucoup de charme à cette plante de couleur bleutée. Les feuilles sont disposées en rosette dense qui atteint 40 cm de diamètre pour une culture en pot, et 60 cm de diamètre pour une culture en pleine terre. . Ces feuilles sont particulièrement épaisses, larges et trapues pour une agave, elles sont bordées de petites épines sur la marge, et s’affinent au sommet pour finir en forte épine apicale noire à brune de 4 cm environ. Il est donc préférable d’installer cette beauté piquante en dehors des passages.

La floraison est l’aboutissement de la vie d’une agave. Toute l’énergie de la plante est investie pour fleurir, et cela lui coûte la vie. L’inflorescence est démesurée par rapport à la taille de l’agave. Chez l'Agave havardiana, elle atteint 3 m de haut, et montre de nombreux bouquet de fleurs jaunes. Si elles sont fécondées, la production de graines est importantes, car c’est la conclusion d‘une dizaine années de croissance, et l’unique futur de la plante, en dehors de quelques rejets éventuels.

Agave parryi neomexicana est une espèce très proche, parfois confondue avec Agave havardiana, mais sa répartition géographique est différente.

Culture de l’agave de Havard

Agave havardiana est considérée comme la plus rustique des agaves, craignant davantage l’humidité hivernale que le froid. Elle est connue pour avoir résisté à -21°C, au sec. Elle est rustique sur le pourtour méditerranéen, avec un sol bien drainée et supporte même la neige. Sinon c’est la plante par excellence qui vit bien en potée. Celle-ci pouvant être abritée de la pluie ou hivernée en serre non chauffée, voire même au garage.

On réserve à cette agave un sol caillouteux, elle aime particulièrement le calcaire, et résiste parfaitement à la sécheresse. Les arrosages pour les potées sont indispensables, 1 fois par semaines ou tous les 15 jours durant toute la saison chaude, car les feuilles empêchent l’eau de pluie de mouiller la terre du pot. Pour ce faire, il vaut mieux éviter de mouiller les feuilles pour éviter les brulures du soleil à travers les gouttes. La croissance est lente, et la moindre cicatrice défigure la plante pour longtemps.

L’arrosage doit être stoppé en hiver. La plante a besoin d’une saison de repos.

Comment multiplier l’agave Havardiana ?

C’est une agave qui naturellement ne fait jamais de rejets, mais dans la culture, les individus ayant une propension à faire des rejets ont été beaucoup plus propagés et sont donc les plus courants maintenant. La plupart des Agaves de Havard en culture produisent quelques rejets durant leurs premières années. Pour la multiplier, il suffit de prélever ces rejets et de les planter individuellement. Le semis est possible aussi.

Espèces et variétés de Agave

Le genre comprend une centaine d’espèces dans ce genre dont la plus connue est Agave americana, presque toutes mexicaines, ou d’origine géographique proche
- Agave ferox
- Agave victoria reginae,
- Agave uthaensis, une miniature

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Fin de vie spectaculaire pour l'Agave d'Amérique Fin de vie spectaculaire pour l'Agave d'Amérique

Évocateur des paysages du Sud, l'Agave americana offre sa silhouette graphique aux rayons brûlants du soleil sans jamais le craindre. Parfois il se pare d'une étrange tourelle de plusieurs mètres...

Tequila et mescal, des produits de l'agave Tequila et mescal, des produits de l'agave

Il existe de nombreuses espèces et variétés d'agaves servant à la fabrication de divers breuvages dont les plus connus sont sans conteste la tequila et le mescal. Mais l'agave a aussi bien d'autres...

Charançon de l'agave, Scyphophorus acupunctatus Charançon de l'agave, Scyphophorus acupunctatus

Le charançon de l'agave (Scyphophorus acupunctatus) est un coléoptère originaire du Mexique qui a été introduit avec des plantes importées dès 1998 en Europe. Depuis 2007, les dégâts sont notables...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Vos commentairesAjouter un commentaire