Amaryllis belladonne

Lis belladonne, Amaryllis belladonna
Lis belladonne, Amaryllis belladonna

Botanique

Nom latin  : Amaryllis belladonna
Synonyme  : Callicore rosea
Famille  : Amaryllidacées
Origine  : Afrique du sud
Période de floraison : août, septembre
Couleur des fleurs  : rose clair
Type de plante : plante à fleur herbacée
Type de végétation : bulbe vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 75 cm
Toxicité : Toutes les parties de la plante sont toxiques

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -12 °C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : sol riche et léger, drainant
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : rocaille, massif
Plantation, rempotage : début de l'automne
Méthode de multiplication : division des bulbes, semis

Amaryllis belladonna est une plante bulbeuse originaire des plaines sud -africaines. Cette très belle plante est une plante des jardins, et c’est en fait, le véritable amaryllis, par opposition aux amaryllis d’appartement, bien plus connus et qui appartiennent eux, au genre Hyppeastrum. Il est parfaitement rustique dans toutes les régions aux hivers doux, et même dans les autres avec quelques précautions. Sa culture est aisée.

Description de l’Amaryllis belladonna

La plante possède un gros bulbe brun qui produit de longues feuilles rubanées, d’un beau vert vif, distiques. Elles sont longues de 60 cm et large de 3 cm environ. La touffe basale peut s’étaler sur 60 cm, lorsque le bulbe s’est divisé.

Une tige brun-rouge, pouvant atteindre 75 cm de haut, porte à son sommet une dizaine de fleurs en couronne. Les fleurs sont en forme de trompette, roses, elles rappellent la fleur de lis ; elles mesurent 4 à 10 cm de long pour 3 à 8 cm de large. Généralement elles sont légèrement penchées toutes en direction du soleil.

La culture de l’amaryllis des jardins

On plante son bulbe à la fin de l’été, en septembre, dans un sol moyen, assez bien drainé, mais surtout exposé au soleil. Le dessus du bulbe doit affleurer la surface de la terre. Les feuilles sortent dès le début de l’automne, et leur développement se poursuit jusqu’à la fin du printemps ; les feuilles sèchent, et la hampe florale émergent d’un bulbe sans feuille, en été.

Dans les régions les plus froides, pensez à installer l’amaryllis de jardin dans un endroit protégé des vents froids, tel que devant un mur exposé au sud. On peut éventuellement protéger le feuillage par une cloche.

On peut noter que le bulbe, fleurit davantage s’il est chauffé par le soleil lorsqu’il est sans feuille, en dormance. C’est pourquoi il est planté peu profond. D’ailleurs dans son pays d’origine, les floraisons sont particulièrement abondantes, à la suite d’incendies.

Comment le multiplier ?

Lorsqu’il est installé, Amaryllis belladonna ne tarde pas à produire des divisions. Bien qu’un pied bien développé portant plusieurs hampes florales soit du plus bel effet, on peut diviser les bulbes au moment de leur dormance, à la fin de l’été, après la floraison et avant l’apparition des feuilles en automne. Les bulbes sont remis en terre aussitôt.

Le semis est aussi assez facile : les graines sont semées fraiches, dès leur maturité. Elles germent généralement en 2 semaines, dans un substrat bien arrosé, car dans leur milieu d’origine, elles sont disséminées par de très fortes pluies et germent de suite. A partir de la graine, Amaryllis belledonna mettra 3 à 5 ans avant de fleurir.

Confusion des genres

Non seulement le nom amaryllis est utilisé pour des plantes du genre Hyppeastrum, les amaryllis d’appartement qui sont eux originaire d’Amériques, mais aussi l’amaryllis est couramment confondu en culture et dans les descriptions avec une autre plante Lycoris squamigera. Celle-ci, est originaire de Chine, et possède des fleurs très similaires. Pour les différencier sachez que le Lycoris squamigera fait ses feuilles au printemps et non pas à l’automne, et que les fleurs sont davantage en couronne autour de la tige. C’est une plantes qui demande des hivers humides et des étés frais.

Le saviez-vous ?

Amaryllis fait référence à une jolie bergère d’un poème pastoral romain célèbre et Belladonna signifie ‘belle dame’. La beauté de la fleur a donc particulièrement charmé son découvreur, Linné, qui l’a baptisée ainsi.

Espèces et variétés de Amaryllis

Le genre comprend une seule espèce, mais quelques hybrides intergénériques :
Amaryllis x Crinum, appelé x Amarcrinum
Amaryllis x Nerine, appelé x Amarine
Quelques variétés, Amaryllis belladonna, var ‘Hathor’, blanc pur
Amaryllis belladonnna ’Capetown’, rose foncé

Lire aussi
L'Amaryllis, pour les fêtes L'Amaryllis, pour les fêtes

C’est pendant les sombres mois d’hiver que l’Amaryllis en pot apparait le plus majestueux. Les variétés rouges et blanches de ce bulbe à fleurs d’intérieur s’adaptent...

Impressionnantes amaryllis Impressionnantes amaryllis

Des bulbes géants pour des fleurs surprenantes, les amaryllis sont sans conteste des plantes spectaculaires ! Cultivés en intérieur dans des vases ou en potées sur un rebord de fenêtre, les...

Multiplier les amaryllis par semis Multiplier les amaryllis par semis

Le semis de graines d'amaryllis est à réserver aux expérimentateurs patients. Souvent aléatoire, ce type de multiplication demande un certain savoir-faire et beaucoup de temps pour assister à la...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Mireille Durand
    Si les feuilles de l'amatyllis belladonne gèlent en hiver, les fleurs sont rares l'été qui suit
    Répondre à Mireille Durand
    Le 16/07/2013 à 20:44