Dragonnier de Madagascar, Dracaéna de Madagascar

Dragonnier de Madagascar, Dracaena marginata

Botanique

Nom latin  : Dracaena marginata
Famille  : Agavacées
Origine  : Madagascar, Afrique tropicale
Période de floraison : toute l'année
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : plante verte, plante d'intérieur
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : de 2 à 5 m
Toxicité : résistant aux insectes et aux maladies

Planter et cultiver

Rusticité  : -1°C, chaleur toute l'année
Exposition  : lumière vive
Type de sol : terreau
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : normal
Utilisation : pot, bac
Plantation, rempotage : rempotage au printemps lorsque le pot est saturé de racines
Méthode de multiplication : bouturage en coupant les tiges en tronçons de 10 cm (au moins un oeil) que l'on plante horizontalement dans du terreau chaud et humide, marcottage aérien possible
Taille : coupez les extrémités lorsque la tige devient trop longue, vous obtiendrez une nouvelle ramification
Maladies et ravageurs : les pucerons, les cochenilles

Dracaena marginata, appelé dragonnier de Madagascar, est une vivace arbustive appartenant à la Famille des Agavacées. Il est originaire de  Madagascar et de l’ile Maurice. Le dragonnier de Madagascar forme dans son pays d’origine un petit arbre très ramifié atteignant 10 m de haut. Pour nous européens, c’est une plante d’appartement robuste et élégante, capable de vivre des décennies, car bien adaptée à nos intérieurs.

Description  du dragonnier de Madagascar

Le jeune dracéna de Madagascar présente un tronc lisse épais comme un gros crayon, et un toupet de feuilles souples, effilées, à la marge légèrement coloré de rouge sombre. Il a de loin l’allure d’un petit palmier. Au fur et à mesure de son développement le dragonnier de Madagascar s’élève tandis que son tronc se dégarnit, ploie, parfois se ramifie naturellement. Mais bien souvent, les ramifications seront provoquées par étêtage. En Europe, sauf en culture extérieure, Dracaena marginata ne dépasse guère 2 m de hauteur.

Dans son climat d’origine, le dragonnier de Madagascar devient un grand arbuste aux nombreuses ramifications et un tronc épaissi. Il fleurit en  larges épis apicaux ramifiés. Les fleurs sont crème.

Dracaena marginata ‘Bicolor’, les feuilles montrent une marge rouge  plus marquée et sont rayées de vert plus clair.

Dracaena marginata ‘Tricolor’ aux feuilles rouges, roses et vertes. Toute la plante montre une incroyable couleur rougeâtre, mais elle est un peu plus fragile.

Comment cultiver et entretenir le Dracæna de Madagascar ?

Dracaena marginata est facile à cultiver. Il apprécie une terre drainante et humifère. Cette plante d’appartement demande  à être rempotée tous les 2 à 3 ans dans un terreau, ou un mélange de terreau et de terre de jardin.

Dracaena marginata croît de façon très satisfaisante à  une exposition de très lumineuse, sans soleil direct brulant, mais  il supporte également les pièces sombres, où il sera cependant plus malingre.

Le seul moyen de faire mourir son dragonnier de Madagascar est de le surarroser.  Son substrat est abondamment  arrosé, mais sans laisser d’eau stagnante au pied du pot. Puis, on attend que la terre sèche complètement avant le nouvel arrosage.  Cela correspond à  une fréquence d’environ 1 fois par semaine pendant la croissance et une fois par mois en hiver ; mieux vaut le laisser avoir soif (lorsque ses feuilles s’affaissent  un peu) que d’arroser trop souvent.

Si l’air de la pièce est trop sec, il peut être vaporisé à l’eau de pluie deux fois par semaine.

Pendant le printemps et l’été, l’eau d’arrosage peut être enrichie d’engrais pour plante verte, un arrosage sur deux. Ainsi le dracaena de Madagascar grandira d’environ 10 à 15 cm par an. Les  plus anciennes feuilles sont ôtées au fur et à mesure qu’elles se dessèchent.

Si le dragonnier de Madagascar devient trop dégingandé à votre goût, il suffit de le tailler au printemps à la hauteur où vous désirez qu’il se ramifie. La partie tronçonnée peut être facilement bouturée comme pour le bouturage du yucca.

Bouturer le dracéna de Madagascar

Les tronçons de 10 cm minimum  reprennent à l’étouffée et à 24 °C en 3 semaines environ.

Comment peut-on forcer la ramification d'une branche de Dracaena ?

Pour forcer un dracaena à se ramifier, il suffit de couper la tige (principal, secondaire, ...) au sécateur, avec une coupe nette, et de verser de la cire sur la cicatrice ou du cicatrisant pour arbres fruitiers. En 2 mois environ se forme de nouveaux bourgeons auxiliaires qui donneront chacun une nouvelle branche. Ils se forment juste en dessous de la coupe.

Il est aussi possible de récupérer le toupet sommital, de n'en garder que les vingt derniers centimètres et de le bouturer (mettre de la poudre d'hormone sur l'extrémité coupée et planter dans un mélange de terreau avec un peu de sable). Vous pouvez procéder de la façon avec la tige dénudée de feuilles, en la sectionnant en tronçons de 6-8 cm, en incisant l'écorce avec un cutter sur un côté (incisions = 2-3 cm sur 1 mm de profondeur), d'y appliquer de la poudre d'hormone (sur le côté lacéré), et de les mettre à demi-enterré, couché, dans le mélange terreau + sable.

Le dragonnier commun, le plus fameux du genre dracaena

El Drago à Icod de Los Vinos à Ténérife aux îles Canaries est un dragonnier commun de 2500 ans. Ses branches sont dénudées jusqu'à leurs extrémités. Le plus fameux d'entre eux avait 13,50 m de circonférence et avait 6000 ans.

Le dragonnier des Canaries ou Dracaena draco est l'espèce la plus impressionnante du genre Dracaena. Il est l'emblème des îles Canaries dont il est originaire.

Le saviez-vous ?

La variété 'Sanderiana' au feuillage bicolore est utilisé pour réaliser les fameuses cannes chinoises, que l'on vend comme porte-bonheur.

Espèces et variétés de Dracaena

Le genre comprend plus de 40 espèces
variétés aux feuillages panachées

  • Dracaena reflexa 'Song of India' aux feuilles panachées vertes et jaunes
  • Dracaena fragrans, solide plante aux feuilles plus larges
  • Dracaen draco, au tronc épais
  • Dracaena sanderiana, le dracaena en forme de bambou
Nos fiches
Lire aussi
Les orchidées de Madagascar Les orchidées de Madagascar

Madagascar est LE pays de l'orchidée. Sur cette île au large de l'Afrique, 1200 espèces d'orchidées sont recensées ce qui fait de Madagascar le pays offrant la plus grande diversité d'orchidées du...

Bouturer le dragonnier Bouturer le dragonnier

Le dragonnier est un arbuste, voire un arbre dans son milieu d'origine, cultivé comme plante d'intérieur chez nous. Il est apprécié pour son port original et pour la beauté de son feuillage parfois...

La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Vos commentairesAjouter un commentaire