Ariocarpe, Cactus edelweiss

Ariocarpe, Cactus edelweiss, Ariocarpus fissuratus

Botanique

Nom latin  : Ariocarpus fissuratus
Synonymes  : Roseocactus Fissuratus v.lloydii, Ariocarpus intermédia
Famille  : Cactacées, Cactées, Cactus
Origine  : SO du Texas et Nouveau-Mexique
Période de floraison : été
Couleur des fleurs  : mauves
Type de plante : cactus
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : feuilles transformées en poils, persistants
Hauteur : quelques centimètres

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique, 4° C minimum
Exposition  : très lumineuse
Type de sol : sol très minéral, drainant et profond
Acidité du sol  : neutre à basique, ne craint pas le calcaire
Humidité du sol  : sec, arrosage en fonction du cycle de la plante
Utilisation : plante d’intérieur, véranda
Plantation, rempotage : en pot profond, d’avril à juillet
Méthode de multiplication : semis
Maladies et ravageurs : pourriture du collet, cochenille

Ariocarpus fissuratus est un cactus rare mais apprécié des collectionneurs malgré sa culture difficile.

Il vit dans les alluvions calcaires, littéralement enfoui dans le sol ; seule sa surface affleure et il passe souvent inaperçu car celle-ci est recouverte de particules argileuses et de débris, qui le protège des rayons brulants du soleil.

Ce cactus prend la forme d’un disque aplati de petite taille 5 à 7 cm maximum de diamètre, avec une grosse racine tuberculeuse servant de réserve d’eau. Il est généralement solitaire et ne produit que rarement des rejets, ou éventuellement une dichotomie. Le corps du cactus est subdivisé en courts mamelons plats et verruqueux, chacun présentant un sillon central duveteux. L’épiderme est gris-vert, tirant parfois sur le rouge.

Les fleurs mauves de 3 à 4 cm de diamètre sont très voyantes. Elles émergent du centre de la plante. Pour obtenir des graines il faut une pollinisation croisée.

Comment cultiver Ariocarpus fissuratus ?

Ce cactus doit bénéficier d’un mélange le plus drainant possible dans un pot profond, pour sa racine qui supporte mal l’humidité et la matière organique. On conseille donc un mélange minéral : moitié de terre argileuse, moitié sable grossier, le calcaire étant apprécié. Il supporte et aime le soleil direct, on lui apporte le maximum d’ensoleillement possible : il aime chauffer derrière un vitre, ou sont épiderme vire au rouge.

L’arrosage se fait d’avril à septembre : un arrosage parcimonieux, puis on laisse sécher entièrement le sol. A partir de septembre, on cesse tout arrosage, afin de donner une période de repos hivernale au cactus. La plante doit être conservée l’hiver au sec et au frais, à une température de 4 à 12 ° C. cette période de dormance permet d’une part d’éviter le pourrissement plus fréquent en hiver et d’autre part, est indispensable pour induire la floraison en été.

Comment multiplier Ariocarpus fissuratus ?

La seule possibilité est le semis. Les graines récoltées sur les plantes seront gardées au froid et au sec dans le réfrigérateur (4°C) jusqu’au printemps. Elles sont placées à la surface dans un mélange argile + sable, appuyées sur le substrat mais non couvertes, et à l’abri du soleil direct. Le pot est humidifié, puis couvert d’un film plastique et maintenu entre25 et 35 °C .Dès que la plupart des graines sont germées, soit en 7 à 15 jours, on retire le plastique et on laisse sécher entièrement le substrat. Par contre, Il ne faut pas laisser sécher les graines en cours de germination. L’hivernage de la 1e année est délicat, mais indispensable. Avec la sécheresse, vous verrez les plantules faire comme dans la nature et s’enfoncer sous la surface du sol. Si vraiment les petits cactus semblent trop fanés, on peut humecter légèrement.

Le saviez-vous ?

Ce cactus ne possède pas d’épines. Pour se protéger des herbivores assoiffés, il produit dans ses tissus des alcaloïdes, amers et répulsifs, dont l’hordenine, tout aussi efficace que les aiguillons. De même que le pigment rouge des fleurs, la bétalaïne est caractéristique de la famille des cactacées. Un véritable petit chimiste.

Espèces et variétés de Ariocarpus

Le genre comprend 8 espèces
Ariocarpus  retusus, Ariocarpus kotschoubeyanus, Ariocarpus  trigonus, Ariocarpus  furfuraceus, Ariocarpus  agavoïdes

Lire aussi
Les cactus et les plantes succulentes ou plantes grasses Les cactus et les plantes succulentes ou plantes grasses

Les cactus sont des plantes succulentes ou plantes grasses originaires des régions subdésertiques ou ils ont su s'adapter à merveille. Les cactacées se distinguent des plantes par leurs coussinets...

Le rempotage des cactus et des plantes grasses Le rempotage des cactus et des plantes grasses

Au printemps il est temps de rempoter vos protégés piquants, préparez vos gants ! Rempoter au bon moment Le printemps est le moment idéal pour le rempotage de vos cactées et plantes grasses ainsi...

L'hivernage des cactus L'hivernage des cactus

En période hivernale, à moins d’habiter dans une région très privilégiée de l’extrême Sud de la France, il est nécessaire d’hiverner vos cactus et autres plantes succulentes. En...

Les cactus de Pâques Les cactus de Pâques

Ce ne sont ni des Epiphyllum, ni des Schlumbergera. C’est pourtant, à tort, souvent sous un de ces deux noms, qu’ils apparaissent dans beaucoup de jardineries. N’hésitez pas à...

Vos commentairesAjouter un commentaire