Cactacées, Cactées, Cactus / Cactaceae

Ariocarpe, Cactus edelweiss, Ariocarpus fissuratus
Ariocarpe, Cactus edelweiss, Ariocarpus fissuratus

La famille Cactaceae est une famille de plantes à fleurs dicotylédones, appartenant à l’ordre des caryophyllales, qui rassemblent des arbres, des arbustes ou des sous-arbrisseaux, typiquement xérophytes. En effet, à l’exception du genre Pereskia, toutes présentent des tiges succulentes et ont des feuilles plus ou moins réduites, voire absentes. Ces Cactacées si caractéristiques sont appelées couramment cactées ou cactus. Ce sont des plantes attrayantes et populaires ; la plupart sont faciles à cultiver.

Les plantes populaires : Cactus Mammillaria, Coussin de belle-mère, Figuier de Barbarie (Opuntia), Cactus de Noël (Schlumbergera)...

Place de la famille parmi les autres

Famille un peu à part, les Cactacées combinent une forme relativement primitive de fleur avec une morphologie très évoluée des tissus en succulences et métabolisme. Les Cactacées sont aujourd’hui considérées comme proches des Aizoaceae (plante-cailloux), Phytolaccaceae (Phytolacca) et Portulacaceae (comme le pourpier).

Attention, les cactus sont des plantes grasses, mais toutes les plantes grasses ne sont pas des cactus, ainsi certaines, par convergence de forme, peuvent ressembler à des cactus, telles les euphorbes ou les pachypodiums, mais n’en sont pas.

Distribution des cactus

Les Cactacées se sont développées sur les continents américains. Elles sont distribuées du Canada avec l’espèce la plus haute Opuntia polyacantha présente à une latitude de 52° nord jusqu’en Patagonie à une latitude 56° sud avec les espèces Opuntia darwinii et Opuntia australis. Leur diversité est plus impressionnante sous les tropiques, où la plupart croissent en climat aride ou semi-désertique, parfois à très haute altitude (4500 m). Certaines vivent cependant en climat équatorial humide.

Une exception cependant : l’épiphyte Rhypsalis baccifera qui est originaire de Madagascar. On pense qu’un oiseau migrateur l’y a fait parvenir et que ce cactus y aurait fait son évolution spécifique depuis.

Certains opuntias sont aujourd’hui naturalisés en Afrique, en Asie et au sud de l’Europe.

Caractères généraux des Cactacées

Les cactus sont des plantes qui montrent une étonnante adaptation morphologique aux conditions de vie extrêmes : la plupart vivent en régions arides, où les précipitations sont peu fréquentes, mais avec de la rosée, où les périodes de sécheresse sont longues et où il y a un rayonnement solaire intensif. Plusieurs adaptations morphologiques en découlent :

  • une limitation ou disparition de la surface des feuilles. Les feuilles chlorophylliennes sont réduites, absentes, ou rapidement caduques. (exception chez le genre feuillé Pereskia)

  • les tiges s’épaississent, limitent leur interface avec le milieu extérieur et prennent le relais dans la fonction chlorophyllienne.

  • les tissus deviennent succulents : ils se gorgent de suc et permettent de faire une réserve d’eau pour traverser les périodes sèches.

  • la fonction chlorophyllienne se fait comme chez les Crassulacées, avec un mécanisme qui ouvre les stomates pour évacuer le Co2 la nuit plutôt que le jour, et permet de limiter ainsi les déperditions d’eau.

  • un épiderme épais, cireux, parfois pruiné qui réduit l’évapotranspiration, souvent protégé par des aiguillons et des soies.

Les bourgeons de croissance produisant fleurs, feuilles, aiguillons et ramifications des Cactacées sont réunis dans des aréoles feutrées de soies, souvent disposées sur un renflement, un mamelon ou le long de côtes, le plus souvent disposées en spirale. La rosée condense facilement sur les aiguillons, ils jouent également un rôle protecteur contre la prédation, et parfois contre l’intensité lumineuse : feutrage couvrant de Mammilaria plumosa ou aiguillons pectinés chez Echinocereus pectinatus.

Les feuilles sont absentes, sous forme d’écaille, ou petites et qui tombent rapidement (la plupart des opuntias. Il y a quelques exceptions : Pereskia saccharosa qui a de larges feuilles persistantes et Opuntia subulata qui porte des feuilles cylindriques et persistantes longues de 12 cm.

Les fleurs sont relativement primitives avec de nombreuses pièces florales peu distinctes entre sépales et pétales disposées en spirale. Elles sont petites (Mammillaria) ou grandes (Echinopsis), régulières (cactées globulaires) ou zygomorphes (Shlumbergera). Elles sont autofécondes ou non selon les espèces, pollinisées par les insectes (coléoptères, mouches, abeilles, papillons) les colibris ou les chauves-souris.

Les plantes appartenant à la famille des Cactaceae

Les Cactacées, plantes vivaces, peuvent être des arbres, en forme de cierges comme Carnegia gigantea, qui produise du bois, des arbustes comme les opuntias ou considérés comme des sous-arbrisseaux (Rhypsalis). À part peut-être quelques exceptions, tous finissent pas se lignifier à la base. Il existe des espèces qui produisent des tubercules (Opuntia macrorhiza, Wilcoxia  tuberosa), des racines napiformes (plus développées sous terre qu’au-dessus), et même une espèce qui ne persiste que sous sa forme souterraine et qui produit de nouvelles tiges chlorophylliennes chaque année (Pterocactus).

Les cactées de forêts tropicales sont épiphytes (Rhipsalis, schlumbergia) ou grimpantes (Hylocereus,  Selinicereus) adaptées pour capter l’eau d’écoulement.

Classification

Les cactacées comprennent environ 2000 espèces divisées en 70 à 87 genres, réparties en 3 sous-familles :

Sous famille des Pereskioideae : avec les genres Pereskia et Maihuenia, moins évolués vers la succulence et au port buissonnant. Leurs feuilles sont encore présentes, notamment avec un limbe typique plat chez Pereskia.

Sous-famille des Opuntoideae : possédant des rameaux articulés, cylindriques, sphériques ou aplatis, et des feuilles caduques. 5 genres : Opuntia , pereskiopsis, Pterocactus, Quiabentia, Tacinga.  Parmi les opuntias, on trouve également les Tephrocactus, les Cynlindropuntia, etc..

Sous-famille des Cactoïdeae : la plus polymorphe, des 3 avec des feuilles presque toujours complètement réduites. Les Cactoïdeae comptent environ 127 genres et sont subdivisées en 9 tribus.

Tribu LEPTOCEREAE : plantes à port colonnaire ramifié, plutôt très primitives. 6 genres Ex Leptocereus, Samaipaticereus

Tribu BROWNINGIAE : 3 genres ex Browningia hertlingiana, un joli cierge bleu.

Tribu PACHYCEREAE : 13 genres arborescents colonnaires et ramifiés. Ex Carnegia, Pachycereus, Myrtillocactus….

Tribu HYLOCEREAE aux fleurs actinomorphes ou zygomorphes.27 genres qui regroupent pour la plupart les plantes de forêts tropicales épiphytes ou grimpantes telles que les Hylocereus, Rhipsalis, Selinicereus… avec quelques groupes un peu à part (Hatiora salicornoides, Schlumbergera).

Tribu CEREAE aux fleurs actinomorphes ou zygomorphes, parfois développées à partir d’un cephalium. 10 genres de plantes colonnaires ramifiés ou non, buissonnantes ou grimpantes. Ex Brasilicereus, Buiningia, Monvillea, Stetsonia, Cereus…

Tribu TRICHOCEREAE aux plantes grandes ou naines, cespiteuses ou non ramifiées, colonnaires ou globulaires. Le réceptacle des fleurs est souvent écailleux, les aréoles lanifères sont sur des verrues ou le long de côtes. 27 genres :

  • Epostoa, Cleistoacatus, Borzicactus, Oreocereus... des plantes colonnaires
  • Echinopsis, Rebutia, Lobivia, Gymnocalycium, Sulcorebutia…, de petites plantes globulaires aux très jolies fleurs.

Tribu NOTOCACTEAE qui comporte des plantes sphériques à aplaties, rarement brièvement colonnaires : Notocactus (facile à cultiver), Parodia, Frailea (minuscules cactées globulaires),  Copiapoa (à l’épiderme sombre)

Tribu ECHINOCEREAE : réceptacle écailleux et aréoles souvent écailleuses, colonnaires ou sphériques, parfois rampantes.2 genres : ex Echinocereus, qui sont souvent de petits cactus bas florifères et cespiteux, Wilcoxia.

Tribu des CACTEAE : 25 genres de plantes sphériques à brièvement colonnaires, plates ou rondes, parfois naines. Ex Echinocactus (coussin de belle-mère), Mammillaria, Turbinicarpus, Coryphanta, Ferocactus  (cactus tonneau)…

Utilisation des cactus

beaucoup de Cactacées sont cultivées pour le plaisir, car la culture d’une bonne majorité de cactus est très facile une fois que l’on en connaît les bases : pour les cactus xérophytes, laisser sécher entre 2 arrosages et apporter une forte luminosité et pour les espèces plus tropicales qui sont conduites comme des plantes d’appartement, des arrosages suivis sans excès et une lumière tamisée.

Quelques cactus sont cultivés pour la production de leurs fruits ; Hylocereus (pitaya) et Opuntia (figues de Barbarie)

Nos fiches de culture

Ariocarpus

Astrophytum

Carnegiea

Cleistocactus

Echinocactus

Echinocereus

Echinopsis

Epiphyllum

Epostoa

Ferocactus

Gymnocalycium

Hatiora

Hylocereus

Leuchtenbergia

Lophophora

Mammillaria

Myrtillocactus

Notocactus

Opuntia

Parodia

Rebutia

Rhipsalis

Schlumbergera

Tephrocactus

Thelocactus

Lire aussi
Cactus, succulentes ou plantes grasses Cactus, succulentes ou plantes grasses

Les cactus sont des plantes succulentes ou plantes grasses originaires des régions subdésertiques ou ils ont su s'adapter à merveille. Les cactacées se distinguent des plantes par leurs coussinets...

Le rempotage des cactus et des plantes grasses Le rempotage des cactus et des plantes grasses

Au printemps il est temps de rempoter vos protégés piquants, préparez vos gants ! Rempoter au bon moment Le printemps est le moment idéal pour le rempotage de vos cactées et plantes grasses ainsi...

Petits conifères bleus - Portrait de famille Petits conifères bleus - Portrait de famille

Il existe une quantité impressionnante de cultivars de conifères à feuillage plus ou moins bleuté. Voici une sélection des meilleures formes qui sont proposées par les pépiniéristes. Les cèdres...

L'hivernage des cactus L'hivernage des cactus

En période hivernale, à moins d’habiter dans une région très privilégiée de l’extrême Sud de la France, il est nécessaire d’hiverner vos cactus et autres plantes succulentes. En...

Vos commentairesAjouter un commentaire