Calcéolaire calynospsis, Petite pantoufle

Calceolaire calynospsis, Petite pantoufle, Calceolaria 'Calynopsis'

Botanique

Nom latin  : Calceolaria x 'Calynopsis'
Famille  : Scrophulariacées
Origine  : hybride
Espèces proches : de février-mars à la fin de l’été
Période de floraison : de février-mars à la fin de l’été
Couleur des fleurs  : jaune, orange, rouge
Type de plante : annuelle ou bisannuelle
Type de végétation : herbacée
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 25 à 30 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : supporte quelques gelées douces
Exposition  : lumineuse
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : acide
Humidité du sol  : frais, sans excès d’humidité
Utilisation : potée, véranda, serre froide
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : bouture, mais protégée sous licence

Généralités

Calceolaria x 'Calynopsis', la calcéolaire Calynopsis, est une plante annuelle appartenant à la famille des Scophulariacées (ou Scrofulariacées). Les calcéolaires, petites pantoufles ou petits souliers, sont tombés en désuétude après avoir connu un profond engouement au 19e siècle. Il faut dire que l’espèce horticole la plus proposée, celle des fleuristes, les calcéolaires du groupe Herbeohybrida, ne sont pas particulièrement faciles à maintenir, fragiles aux parasites et aux écarts de culture.

Mais voici qu’après une période, où plus les fleurs étaient grosses et lourdes, mieux elles plaisaient, revient la mode des massifs plus légers, des formes originales, des fleurs petites et nombreuses : l’état d’esprit des amateurs de plantes fleuries était mûr pour accueillir cette excellente obtention, un nouveau groupe de Calceolaria, les calcéolaires Calynopsis : une silhouette bien dessinée, un beau feuillage, des fleurs depuis février jusqu’en été, et cerise sur le gâteau, sa culture beaucoup est plus aisée !

Description de la calcéolaire Calynopsis

Calceolaria x 'Calynopsis', cultivée en annuelle, montre une rosette basale de larges feuilles vert clair, légèrement gaufrée et au rebord un peu irrégulier. Cette calcéolaire développe à partir de février de multiples hampes florales verticales, ramifiée en hauteur pour porter des bouquets de petits souliers. La pièce florale inférieures est très joliment gonflées, large et peu épaisse, la fleur rappelle la forme d’une orchidée ou d’une dame en crinoline ! Les fleurs sont bien rangées les unes à côté des autres. Les fleurs rondes et généreuses, presque aussi larges que hautes, se succèdent jusqu’en été, si les températures ne sont pas trop chaudes.

Calcéolaria x 'Calynopsis' est un hybride stérile et ne produit pas de graine.

Variétés de calcéolaires Calynopsis offertes à ce jour 

La petite pantoufle Calynopsis se décline actuellement en 6 variétés dans les tons chauds, qui seront magnifiques associés en groupe :

  • Calceolaria ‘Calynopsis Red’, d’un beau rouge vif
  • Calceolaria ‘Calynopsis Yellow’ entièrement jaune vif
  • Caleolaria ‘Calynopsis Yellow Red’, une forme gaie et contrastée jaune et rouge
  • Calceolaria ‘Calynopsis Orange’, tout le bas de la fleur est orange
  • Calceolaria ‘Calynopsis Orange Red Eye ’, jaune avec une large tache orange doux sur le devant de la pièce florale inférieure, les deux coloris sont fondus.
  • Calceolaria ‘Calynopsis Dark Red’, d’un rouge extrêmement foncé, relevé d’un cerclage jaune sur la pièce florale supérieure

Cultiver le calceolaire Calynopsis

Calceolaria Calynopsis se trouvera en vente certains producteurs à la fin de l’hiver. En effet cette nouvelle obtention, produite depuis 2013 et en vente seulement depuis 2014 sous licence, est protégé par un brevet.

Ces calcéolaires se développent bien dans un terreau à tendance acide, elles supportent quelques gelées douces et seront plantées, en groupe, ou associées à d’autres floraisons printanières telles que primevères, violettes, cyclamens.. Elles seront maintenues en serre froide ou véranda non chauffée si le gel extérieur est trop prononcé, ou en directement en extérieur, exposées à une bonne luminosité. La calcéolaire Calynopsis supporte le plein soleil au début du printemps mais pas lorsque les températures s’élèvent : elle apprécie des températures toujours assez fraiches, ainsi qu’une aération douce et aime l’ombre lumineuse d’un arbre feuillu. D’ailleurs, l’induction florale demande des températures inférieures à 15 °C.

Les arrosages seront réguliers, pour maintenir un sol frais, mais sans excès d’eau. Tous les 15 jours, un apport d’engrais liquide très dilué est conseillé.

Espèces et variétés de Calceolaria

Plus de 300 espèces dans le genre
Calceolaria du groupe Herbeohybrida, la calcéolaire des fleuristes
Calceolairia uniflora, merveilleuse espèce alpine, portant une unique fleur sur hautes tiges
Calceolaria tomentosa, une grande espèce péruvienne, aux tiges molles
Calceolaria darwinii, persistante et miniature

Lire aussi
La musaraigne, petite mais grande alliée La musaraigne, petite mais grande alliée

Petit mammifère au museau pointu, ressemblant de loin à une souris, la musaraigne est un animal méconnu et mal-aimé qui rend pourtant de grands services au jardinier. Musaraigne qui-es-tu ? Le...

Une petite serre bien aménagée Une petite serre bien aménagée

Véronique nous fait part de son expérience lors de la mise en place de sa petite serre dans son jardin. Désirant une serre modeste en taille, mais solide et jolie ; nous avons opté pour une...

Meunier, Clitopile petite-prune, Mère de Cèpe, Clitopilus prunulus Meunier, Clitopile petite-prune, Mère de Cèpe, Clitopilus prunulus

convexe puis dépriméParmi la trentaine des meilleurs champignons comestibles français figure le Meunier, à si bonne odeur de farine. Mais si ce Basidiomycète a un goût fin et délicat,  il présente...

Marasme petite-roue, Marasmius rotula Marasme petite-roue, Marasmius rotula

en parachute, blanchâtre, entre 0,3 et 1,5 cm de diamètrePetit champignon de la famille des Marasmiacées, Marasmius rotula se rencontre communément dans nos forêts de feuillus. Son élégante coiffe...

Vos commentairesAjouter un commentaire