Banksia à feuilles de bruyère, Banksia lanterne

Banksia à feuilles de bruyère, Banksia lanterne, Banksia ericifolia
Banksia à feuilles de bruyère, Banksia lanterne, Banksia ericifolia

Botanique

Nom latin  : Banksia ericifolia
Famille  : Proteacées
Origine  : Australie orientale
Période de floraison : printemps
Couleur des fleurs  : orange, rouge
Type de plante : plante méditerranéenne
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 0,50 à 3 m

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -8 °C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : sablonneux, assez pauvre
Acidité du sol  : acide
Humidité du sol  : normal à humide, mais supporte la sécheresse une fois bien établi
Utilisation : conteneur, pleine terre en climat zone 8 et plus
Plantation, rempotage : semis
Méthode de multiplication : printemps, automne

Banksia ericifolia, le banksia à feuilles de bruyère est un arbuste au feuillage persistant appartenant à la fascinante famille des Protéacées. Le genre Banksia est entièrement d’origine australienne, Banksia ericifolia est natif du sud-est de l’Australie, où il croît dans divers milieux, souvent sablonneux et en bord de mer, mais également en lisière forestière, sur des falaises et même en zone marécageuse. Le banksia à feuilles de bruyère montre donc un caractère tolérant et une relative rusticité, ce qui en fait une espèce ornementale appréciée, adaptable pour une culture en France comme plante méditerranéenne, voire également le long de la côte atlantique.

Description du banksia à feuilles de bruyère

Banksia ericifolia est un arbuste haut en conteneur de 1,50 à 3,50 m, pour 1 m de large, mais pouvant s’élever à 6 m en pleine terre. Il est formé de multiples branches ramifiées portant des feuilles plates, longues et étroites, disposées plus ou moins en spirale autour de fines branches, de couleur gris vert, un peu coriaces et luisantes, rappelant le port d’un conifère. Ses inflorescences se développent l’hiver en Australie, mais arrivent en floraison dans cet hémisphère généralement au printemps.

Les inflorescences de Banksia ericifolia sont en forme de chandelle cylindrique, hautes de 15 à 30 cm, et larges de 6 cm. les fleurs épanouies sont orange à rouges, caractérisés comme chez tous les Banksia par leur grand style recourbé en crochet, très voyant. Ces fleurs sont riches en nectar et très attirantes pour la petite faune locale. Elles sont ainsi fécondées et se transforment en un épi de fruits, où se développent des graines grisâtres, qui ne s’ouvrent pour libérer des graines que sous la pression d’une forte température, soit lors d’incendies en milieu sauvage. Un banksia à feuilles de bruyère peut ainsi porter une énorme réserve de graines viables.

Quelques variétés

Banksia ericifolia 'Little Eric', un cultivar nain, se limite à 2 m maxi, il est excellent à cultiver en pot.

Banksia ericifolia 'White Candles' est une incroyable forme avec des épis ramifiés, ce qui est rare.

Banksia ericifolia ‘Burgundy’ a des fleurs d’un rouge profond.

Comment cultiver Banksia ericifolia ?

Le banksia à feuilles de bruyère est certainement l’espèce à essayer de cultiver en France. C’est l’une des Protéacées les plus tolérantes, il est vigoureux et de croissance assez rapide.   Banksia ericifolia est rustique jusqu’à -8 °C. Il demande un sol à tendance acide et relativement pauvre. En effet, les plantes australiennes sont très sensibles à la présence de phosphore dans le sol. On peut par précaution utiliser un mélange drainant, sablonneux, mélangé à du terreau spécial plante australienne, mais quelques expériences de culture montrent de bons résultats aussi en terre plus argileuse. Une plante bien installée peut supporter aussi bien un sol momentanément humide que quelques sécheresses. Il faut donc soigner la plantation (automne ou printemps), ne pas perturber ses racines, l’arroser régulièrement sa première et deuxième saison chaude et éventuellement le protéger les premiers hivers.

En pot, il peut être nourri de sang séché ou d’engrais spécial plante australienne, mais jamais d’engrais ordinaire.

Tailler le banksia

Afin de lui donner une forme régulière et de maintenir un feuillage dense, le banksia peut être taillé de façon douce et régulière, courant avril, mais sans excès : au maximum, il peut être rabattu de moitié et en règle générale, il ne faut jamais descendre jusqu’aux tiges qui ne portent plus de feuilles.

Comment multiplier le banksia à feuilles de bruyère ?

Le semis est facile. Les graines sont semées légèrement enfoncées, dans un mélange avec perlite, sable grossier, tourbe et terreau pauvre en phosphore, maintenu bien humide et couvert, à 20 °C. Il est judicieux de ne semer qu’une graine par pot, car les plantules ne supportent pas la perturbation des racines. Elles germent en 2 à 4 semaines.

Espèces et variétés de Banksia

Environ 75 espèces dans ce genre :

  • Banksia spinulosa, une espèce proche
  • Banksia coccinea, aux courtes chandelles rouges
  • Banksia baxteri, aux inflorescences arrondies et jaunes
  • Banksia prionothes, aux remarquables inflorescences cotonneuses en bouton et poussant sur sol alcalin
  • Banksia lemanniana, atypique avec ses épis retombants
  • Banksia marginata, une autre espèce relativement rustique, presque arborescente
Nos fiches
Lire aussi
La terre de bruyère La terre de bruyère

La terre de bruyère est un substrat acide, léger et pauvre en éléments fertilisants. Elle contient une forte part de sable. Dans son milieu naturel, on la trouve dans les landes où poussent les...

Pourquoi les feuilles tombent en automne ? Pourquoi les feuilles tombent en automne ?

La question peut faire sourire, mais qui ne se l'ai jamais posé ? Et elle en amène une autre : pourquoi certains arbres comme les conifères ne perdent pas leurs feuilles ? Tour d'horizon...

Les amis des plantes de terre de bruyère Les amis des plantes de terre de bruyère

Les plantes de terre de bruyère exigent un sol acide au PH inférieur à 6,5. Les rhododendrons, azalées, camélias et bruyères agrémentent déjà votre massif, mais savez-vous que d'autres plantes ont...

Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main Ramasser et broyer les feuilles mortes en un tour de main

Voici un truc extrêmement simple qui mérite d'être un peu développé. A l'automne venu, les feuilles mortes ont vite envahit les pelouses et les terrasses. Vous utilisez surement un râteau pour les...

Vos commentairesAjouter un commentaire