A LA UNE »
Le paillis d'ardoise

Crucianelle, Lilas de terre

Crucianelle, Lilas de terre, Phuopsis stylosa
Crucianelle, Lilas de terre, Phuopsis stylosa

Botanique

Nom latin  : Phuopsis stylosa
Synonyme  : Crucianella stylosa
Famille  : Rubiacées
Origine  : ouest de l'Asie
Période de floraison : juin à octobre
Couleur des fleurs  : rose à mauve
Type de plante : plante couvre-sol
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : semi-persistant
Hauteur : 15 à 30 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, jusqu'à -28 °C
Exposition  : ensoleillée à ombre légère
Type de sol : ordinaire
Acidité du sol  : moyennement acide à moyennement basique
Humidité du sol  : tolérant, préfère un sol frais
Utilisation : massif, bordure, pente, rocaille, potée
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : division, semis

Phuopsis stylosa anciennement appelé Crucianella stylosa, la crucianelle, est une plante vivace semi-persistante de type couvre-sol, appartenant à la famille des Rubiacées, donc cousine de l’aspérule ou du l’houstonie bleue. Elle est originaire de l’ouest de l’Asie, croissant notamment sur les pentes forestières des montagnes du Caucase et d’Iran. Peu répandue en culture, la crucianelle gagne à être connue, car elle forme rapidement de beaux tapis compacts. Si elle ne devient jamais la plante vedette d’un massif, son feuillage sain et ses petites fleurs en font un végétal intéressant pour le remplissage, qui met bien en valeur ses voisines. C’est de plus une plante non envahissante et solide.

Description de la crucianelle 

Phuopsis stylosa forme une masse de tiges allongées et ramifiées qui se redressent aux extrémités. Les feuilles de la crucianelle font penser à l’aspérule odorante, mais en beaucoup plus petite et serrée. Phuopsis stylosa forme un tapis de petites tiges dressées, aux feuilles verticillées, implantées très densément et très régulièrement. Ces feuilles sont petites, de 1,5 à 3 cm de long, étroitement lancéolé, un peu coriace. Ce feuillage ordonné est vert clair, dense et épais, un peu odorant.

Les fleurs sont disposées en inflorescences sphériques larges de 2 à 4 cm, aux extrémités des tiges. Ce sont de petites fleurs tubulaires et longues de 10 mm, d’un rose frais à pourpre violacé.

Phuopsis stylosa ‘Purpurea’ montre des fleurs un peu plus grandes et de teinte plus violacée que le type.

Comment cultiver et utiliser le lilas de terre ?

Phuopsis stylosa est très tolérant sur ses conditions de culture. En effet, la crucianelle se développe en sol pauvre ou riche, normal à presque humide s’il reste assez drainant. Elle croît en exposition de plein soleil jusqu’en ombre claire. Rustique qu’à -28 °C, elle est mieux adaptée au climat ayant un été pas trop chaud et un peu humide. En effet, avec trop de soleil, son feuillage peut griller. Toutefois, une fois bien enracinée, la crucianelle devient très résistante à la sécheresse.

C’est pourquoi c’est une plante idéale pour les endroits difficiles, trop pauvres, graveleux, sur les talus. Sinon, en bordure ou dans les massifs autour d’autres plantes, son tapis vert clair fait l’unité et limite le désherbage. La crucianelle est également précieuse pour couvrir la terre dans les pots larges autour de plantes plus hautes.

Elle est plantée en automne ou au printemps ; elle est de reprise aisée.

La crucianelle fleurit le plus abondamment de juin à juillet, mais elle peut être rabattue (juste avant de partir en vacance par exemple) pour permettre une remontée de fin août à octobre et former un tapis bien compact.

Comment multiplier la crucianelle ?

Phuopsis stylosa germe à 20 °C en 3 mois environ. Se la procurer par semis permet d’obtenir un grand nombre de plantes à peu de frais.

Les divisions sont très faciles au printemps, au moment de la reprise de la végétation ; elles sont également possibles en septembre si le temps n’est pas trop sec.

Espèces et variétés de Phuopsis

Une seule espèce dans ce genre

Lire aussi
Les annélides, lombrics, vers de terre Les annélides, lombrics, vers de terre

Les annélides sont des animaux protostomiens segmentés (possédant des métamères quelquefois très nombreux) et en forme de "ver". Ils vivent essentiellement dans l'eau (eau de mer comme la néréis ou...

La terre de bruyère La terre de bruyère

La terre de bruyère est un substrat acide, léger et pauvre en éléments fertilisants. Elle contient une forte part de sable. Dans son milieu naturel, on la trouve dans les landes où poussent les...

Le lombric, ver de terre commun Le lombric, ver de terre commun

Le ver de terre commun ou lombric commun (embranchement des annélides, famille des Lumbricidés) est un grand travailleur, il joue un rôle fondamental dans la biologie de notre sol. Un grand...

Reconnaître et améliorer sa terre Reconnaître et améliorer sa terre

Les sols sont classés selon la taille et la composition de leurs particules. Un sol à tendance minérale est issu de l'érosion des roches. Un sol sablonneux est constitué de particules parfois 1000...

Vos commentairesAjouter un commentaire