Bignone, Jasmin de Virginie, Jasmin trompette

Bignone, Jasmin de Virginie, Jasmin trompette, Campsis radicans

Botanique

Nom latin  : Campsis radicans
Synonymes  : Bignonia radicans, Tecoma radicans
Famille  : Bignoniacées
Origine  : Amérique du nord
Période de floraison : août à octobre
Couleur des fleurs  : rouge
Type de plante : plante grimpante
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 5 à 10 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -25°C
Exposition  : soleil à mi-ombre
Type de sol : riche et humifère
Acidité du sol  : acide à basique
Humidité du sol  : drainant, résiste à la sécheresse une fois bien enracinée
Utilisation : mur, pergola, tonnelle, clôture
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : bouture, greffage, semis

Campsis radicans, le jasmin de Virginie appartient à la famille des Bignoniacées, tout comme le catalpa qui lui sert parfois de porte-greffe. Il est originaire d’Amérique du nord: elle se développe en forêt, accrochée aux arbres pour atteindre la lumière, mais aussi en lisère, rampante. Dans certaines régions d’Amérique, elle est considérée comme envahissante au détriment d’autres plantes indigènes. Elle n’en est pas moins une belle liane volubile, exubérante et florifère.

Description de le jasmin de Virginie

Campsis radicans montre des branches sarmenteuses capables de croître de plusieurs mètres par ans. Elles s’allongent de 6 à 10 m et s’élève parfois, palissées sur un mur ou dans les arbres jusqu’à une hauteur de 6 m. Les branches produisent de petits crampons, capable de s’attacher sur certaines surfaces.

Les feuilles sont composées d’une dizaine de folioles dentées, ovales et pointues, d’un beau vert soutenu. Elles créent un feuillage exubérant, où naissent les grappes de grandes fleurs tubulaires rouge orangé. Les fleurs attirent nombre d’insectes, elles produisent ensuite un fruit allongé, en forme de gousse, où murissent les graines.

Planter les trompettes de Virginie

Campsis radicans se montre très tolérant pour le sol pourvu que celui-ci soit meuble et relativement fertile, non gorgé d’eau. Cette plante grimpante demande une exposition protégée des vents et ensoleillée. Les trompettes de virginies ont besoin de 3 à 4 pour s’installer dans le jardin. Durant cette période, elle doit conserver une terre fraiche, même en été.

Ses crampons n’abîment pas les murs, mais le poids de la plante, à la longue, peut poser problème sur des murs qui sont déjà fragilisées. Pour cette question de poids, mieux vaut lui installer quelques fils tendus ou un treillage.

Même bien reprise, la bignone de Virginie passe parfois pour une plante de floraison capricieuse. Plusieurs facteurs empêchent un Campsis radicans de fleurir:

  • La plante doit être mature, assez âgée: préférez une plante greffée qui fleurit plus vite, c’est-à-dire au bout de 2 à 3 ans !

  • Le vent froid peut abîmer les boutons floraux.

  • Le manque de soleil empêche la floraison.

  • Trop d’azote dans le sol ou des apports d’engrais azotés lui font développer du feuillage à la place des fleurs.

Se renseigner avant d’acheter une trompette de virginie

Campsis radicans demande une certaine maturité avant de fleurir : une dizaine d’année pour une marcotte, une bouture, ou un semis. Les producteurs sérieux ont limité ce temps d’attente à 5 ans environ en greffant sur des racines de plants âgés, ou même sur des racines de catalpa. Pour encore pallier au manque de patience des jardiniers, ils conservent la plante 3 années supplémentaires en pépinières.

On comprend que le prix d’un plant issus de bouture, ou d’un plant travaillé 3 à 4 ans en pépinière soit très différent. Donc pour choisir sa bignone de Virginie en connaissance de cause, il faut se renseigner sur son origine et sa méthode de production. Un prix trop faible signifie de longues années de patience avant d’obtenir des fleurs.

De plus, certains greffons choisis en haut des plantes âgées donneront des plantes de croissance moins vives, moins étouffantes, moins volubiles, mieux adaptées à des jardins plus petits.

Tailler le jasmin de Virginie

Pour éviter qu’il ne s’évade vers vos arbustes avoisinants, Campsis radicans est maitrisé par une taille sévère chaque printemps. Les branches rampantes à terre sont coupées à la base. Une à 3 branches charpentières seulement sont conservées. Chaque printemps, les nouvelles pousses de l’année précédente, qui de toute façon meurent à leur extrémité, sont raccourcies à 2 bourgeons.

Espèces et variétés de Campsis

Le genre comprend plus de 700 espèces
Campsis grandiflora ou Campsis chinensis, la bignone de Chine
Campsis radicans ‘Flamenco’, écarlate
Campsis radicans ‘Flava’, jaune crémé, très lumineuse
Campsis x tagliabuana, la bignone 'Madame Galen

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Chèvrefeuille grimpant, bignone, un petit coup de jeune ! Chèvrefeuille grimpant, bignone, un petit coup de jeune !

Comment redonner un coup de jeune à votre chèvrefeuille grimpant ou à votre bignone en place depuis bien longtemps ? Et une coupe pour le chèvrefeuille grimpant ! Les chèvrefeuilles grimpants sont...

Chanterelle en tube, Chanterelle en trompette, Girolle grise, Craterellus tubaeformis Chanterelle en tube, Chanterelle en trompette, Girolle grise, Craterellus tubaeformis

en entonnoir, grisâtre, 2 à 6 cmTrompette-des-morts. Nom réputé mais inquiétant pour cet excellent champignon de la Toussaint. Sa cousine Craterellus tubaeformis, avec son long pied jaune surmonté...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Idderj@yahoo.fr (Ourgla sud algerien)
    Information : la bignone supporte des températures très basses mais aussi des températures qui dépassent les 50°C au soleil.
    Répondre à Idderj@yahoo.fr
    Le 11/07/2016 à 11:51