Droséra dichotomique, Droséra à feuilles fourchues

Droséra dichotomique, Droséra à feuilles fourchues, Drosera binata

Botanique

N. scientifique Drosera binata
Famille Droséracées
Origine Australie, Tasmanie, Nouvelle-Zélande
Floraison juin à septembre
Fleurs blanc blanche ou rose
Typeplante carnivore pour l'intérieur ou l'extérieur
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur25 à 40 cm
Toxicitésans aucun risque pour vos doigts et vos animaux de compagnies

Planter et cultiver

Rusticité rustique jusqu'à -10°C
Exposition ensoleillée à mi-ombre
Soltourbe blonde et sable 
Acidité acide (tourbe blonde)
Humidité saturé d'eau en été, humide en hiver
Utilisationpotée, terrarium, tourbière extérieure
Plantationen tourbière extérieure ou en pot profond
Multiplicationsemis au printemps
Sensibilité limaces, pucerons 
Droséra dichotomique, Droséra à feuilles fourchues, Drosera binata

Drosera binata, le drosera à feuilles cornues, est une plante carnivore vivace, appartenant à la famille des Droséracées. Elle est originaire de l’est de l’Australie, de Tasmanie, et de Nouvelle-Zélande. Elle y vit en tourbière ou autres zones humides de sols pauvres. Drosera binata est avec la Drosera filiformis, l’une les espèces les plus grandes de la famille. Tolérante, elle est facile à cultiver, et de surcroit, relativement rustique.

Description du Drosera binata

Drosera binata est une plante herbacée, haute de 20 à 30 cm, voire de 40 à 60 cm en cours de floraison. Ses feuilles montrent un long pétiole dressé. Le limbe, la zone carnivore de la feuille recouverte des glandes à mucus collantes, se divise en deux à plusieurs reprises, et ce de façon symétrique. Selon les variations géographiques où les variétés, les limbes du drosera dichotomique se divisent et se subdivisent plus ou moins. Ainsi, Drosera binata ‘T-form’ montre des feuille en T, tandis que Drosera binata 'Multifida' à des feuilles beaucoup plus divisées.

Ces feuilles en fourches se déroulent très élégamment pendant la croissance printanière, comme les crosses d’une fougère. Elles portent les pièges à insectes. Les insectes piégés sont le plus souvent de petits moucherons.

La hampe florale se développe en hauteur, pour maintenir les insectes pollinisateurs à l’abri du piège des feuilles. La tige, haute de 40 à 60 cm se divise généralement en plusieurs épis où les fleurs fleurissent les unes après les autres. Elles sont assez grandes, environ de 2 cm de large, souvent blanches, parfois roses.

Drosera binata n’est pas autofertile. Il faut donc deux clones différents pour espérer une production de graines. Les graines sont allongées et minuscules, de l’ordre du millimètre en longueur.

Drosera binata se met en repos si elle manque d’eau en été ou si elle gèle en hiver.

Comment cultiver le drosera binata ?

Culture en pot. Drosera binata croît dans un substrat à base de tourbe : 100 % tourbe ou 70 % tourbe et 30 % de sable horticole. On lui aménage un pot profond de 20 cm minimum et assez large. Il est préférable de l’acquérir au printemps, période où elle supporte mieux toute transplantation ou rempotage. Elle a ainsi toute la belle saison pour développer un bon réseau de racines.

Elle est ensuite placée dans un cache-pot où l’on maintient toujours une réserve d’eau de plusieurs cm. Les arrosages seront toujours faits avec de l’eau très déminéralisée, de l’eau de pluie. Elle nécessite de la lumière vive, si possible avec du soleil direct qui renforce ses tiges et la colore en rouge. En hiver, au lieu de la maintenir dans une réserve d’eau, on laisse simplement sa terre humide, et on la place éventuellement dans une pièce plus fraiche, mais hors gel.

Culture en tourbière extérieure. Drosera binata est suffisamment rustique pour vivre en permanence en tourbière extérieure : une poche de tourbe toujours gorgée d’eau, comme un bassin empli de tourbe. Bien installée, elle supporte des températures avoisinant les -10 °C, disparait l’hiver et réapparait en mai-juin. Elle se maintient assez bien également sous une couche de sphaigne vivante.

Multiplier la Drosera binata

Les graines germent facilement déposées sur la tourbe. Des boutures sont possibles sur de la tourbe très humide et à l’étouffé, à partir fragment de feuilles, de hampes florales ou de racines.

Espèces et variétés de Drosera

Environ une centaine d’espèces, surtout tropicales

  • Drosera aliciae, la plus couramment vendue
  • Drosera rotundifolia, rosssolis à feuilles rondes,
  • Drosera anglica, une espèce tempérée française
  • Drosera filiformis, drosera à longues feuilles
  • Drosera capensis, dosera du Cap
  • Drosera pulchella, un drosera pygmée
  • Drosera regia, le drosera royal
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Droséra filiforme, Drosera filiformis Droséra filiforme, Drosera filiformis

Plante carnivore intrigante, la Droséra est une curiosité de la nature qui attirera tous les regards. Ses étranges feuilles couvertes de poils collants servent à capturer les insectes. Un bel[...]

Rossolis du Cap, Drosera capensis Rossolis du Cap, Drosera capensis

Drosera capensis, le drosera du Cap est une plante carnivore subtropicale appartenant à la famille des Droséracées. Il est originaire d'Afrique du Sud, mais s'est acclimaté dans plusieurs autres...

Rossolis d'Alice, Drosera aliciae Rossolis d'Alice, Drosera aliciae

Le genre Drosera est très représenté dans le monde entier ; une centaine d'espèces, dont la majorité sont originaires d'Australie. Le rossolis d'Alice est originaire d'Afrique du sud, il se...

Rossolis à feuilles rondes, Drosera rotundifolia Rossolis à feuilles rondes, Drosera rotundifolia

Le rossolis est la plante carnivore naturelle la plus représentée en France. Bien qu'il soit réparti dans de nombreux départements, son milieu d'origine, la tourbière acide, est rare. Donc la...

Vos commentairesAjouter un commentaire