A LA UNE »
Les guêpes maçonnes

Boule d'or, Trolle d'Europe, Trolle des montagnes

Boule d'or, Trolle d'Europe, Trolle des montagnes, Trollius europaeus

Botanique

Nom latin  : Trollius europaeus
Famille  : Renonculacées
Origine  : Europe
Période de floraison : mai à août
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : plante ornementale, plante indigène
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 0,50 à 1,20 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -20 °C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : sols lourds et riches
Acidité du sol  : acide à légèrement basique
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : massif, berge, zone humide
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : semis, divisions
Maladies et ravageurs : limaces/escargots

Trollius europaeus, le trolle d’Europe, encore appelé trolle de montagne ou boule d’or est une très belle plante vivace indigène appartenant à la famille des Renonculacées. Le trolle d’Europe est une espèce montagnarde, présente au-dessus de 500 m d’altitude dans tous nos massifs français. Il affectionne les prairies humides. Les trolles font de merveilleuses plantes de jardin : une espèce d’énorme bouton d’or globuleux au maintien parfait qui trouve sa place au bord des pièces d’eau ou en massif de terre lourde.

Description du trolle d’Europe

Le trolle d’Europe forme une touffe compacte. Ses tiges dressées et peu ou non ramifiées sont serrées, et portent de belles feuilles palmatiséquées vert sombre. Les fleurs sont portées bien au-dessus du feuillage, mises en valeur par des tiges peu feuillées. Elles sont souvent solitaires et montrent 6 à 15 sépales pétaloïdes jaune vif, qui forment une boule mesurant 3 à 5 cm de diamètre. Ces fleurs ne s’épanouissent jamais complètement et gardent cette forme ronde et simplissime.

Ces fleurs fermées sont pollinisées par une petite mouche qui pond sur les ovaires et dont les larves se nourrissent d’une partie des graines.

Une fois fécondés, les trolles d’Europe allongent leurs tiges fructifères. Les graines noires sont mures lorsque le fruit est sec. Généralement, la plante se met en repos végétatif ensuite.

La hauteur de la plante dépend directement de la richesse du sol, si une plante sauvage se limite à 60 cm de hauteur en fleur, dans un jardin bien amendé, le trolle d’Europe peut grandir bien davantage.

Comment cultiver le trolle des montagnes ?

Trollius europaeus demande une exposition ensoleillée à mi-ombre, sans trop d’excès de chaleur. Il nécessite un sol qui ne se dessèche pas en été. Le trolle d’Europe accepte toute sorte de terre assez riche, même une argile lourde, normale à humide, voire inondée par moment, mais pas en permanence. Le trolle d’Europe, espèce montagnarde, ne craint pas le froid, mais en revanche peut souffrir de la chaleur.

Si une fois installé, le trolle d’Europe est une belle plante fiable et de longue durée, il est cependant fragile à la transplantation, car il déteste que ses racines soient perturbées ; il est installé de préférence au printemps, en démoulant le pot sans toucher aux racines. Il devra donc être arrosé régulièrement sa première année de plantation, pour permettre aux nouvelles racines de s’adapter à leur nouveau milieu.

Pour cette raison, les jeunes plantes de trolles d’Europe sont de reprise plus facile, par contre elles sont un peu lentes à se développer. 

La boule d’or trouve sa place en plein soleil, sur les berges des bassins, ou en mi-ombre, dans les zones où la terre reste fraiche toute l’année. Mais une fois planté, il vaut mieux ne plus le déplacer.

Pour profiter d’une seconde floraison, les boules d’or fanées peuvent être étêtées. Les squelettes des tiges sèches sont nettoyés chaque printemps, avant la reprise de la végétation.

Comment multiplier le trolle d’Europe ?

Multiplier le trolle d’Europe n’est pas aisé, ce qui explique qu’il soit souvent vendu assez cher ou qu’il soit rare en culture. Les divisions sont possibles au printemps, mais sont plutôt déconseillées.

Les graines fraiches germent un peu sporadiquement après une stratification froide. Les plantules sont lentes à se développer.

Espèces et variétés de Trollius

Le genre comprend une vingtaine d'espèces

  • Trollius chinensis, trolle de Chine
  • Trollius pumilus, le trolle nain
  • Trollius x cultorum « Cheddar », magnifique cultivar jaune crémeux
Lire aussi
Le jardin botanique des montagnes noires (29) Le jardin botanique des montagnes noires (29)

Le Parc Botanique des Montagnes Noires est un jardin récent né de l’union de l’activité « pépinière » et de l’activité « travaux paysagers et maçonnerie » d'André COZIC. Conçu en...

Le hamster russe, une boule de poils craquante Le hamster russe, une boule de poils craquante

Petite boule de poil à la bouille craquante, le hamster russe fait partie de ces animaux achetés sur un coup de cœur, mais attention il requiert des soins bien spécifiques et une attention...

Le Cavalier King Charles, une boule d'énergie Le Cavalier King Charles, une boule d'énergie

Petite boule d'énergie, le Cavalier King Charles Spaniel inspire la joie et la bonne humeur. Espiègle, joueur, il est le compagnon parfait pour les enfants et pour les maîtres sportifs qui pourront...

Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Vos commentairesAjouter un commentaire