Amarantine du Rio Grande, Gomphréna écarlate

Amarantine du Rio Grande, Gomphréna écarlate, Gomphrena haageana

Botanique

N. scientifique Gomphrena haageana
Famille Amaranthacées
Origine Amérique centrale
Floraison de juin jusqu'à l'automne
Fleurs rouge orangé
Typeplante ornementale à fleurs
Végétationplante vivace cultivée en annuelle
Feuillage caduc
Hauteur0,30 à 50 cm

Planter et cultiver

Rusticité peu rustique, jusqu'à -7 °C
Exposition ensoleillée
Solmoyen et drainant
Acidité légèrement acide à légèrement basique
Humidité normal, résiste à la sécheresse
Utilisationmassif, bordure, prairie fleurie
Plantationavril, mai, juin
Multiplicationsemis
Amarantine du Rio Grande, Gomphréna écarlate, Gomphrena haageana

Gomphrena haageana, amarantine ou gomphréna écarlate, est une plante vivace appartenant à la famille des Chénopodiacées, une proche parente des amarantes. Elle est originaire du Mexique où elle croît sur les pentes rocailleuses entre 1200 et 1500 m. L’amarantine écarlate, dite du Rio Grande est moins courante que la gomphréna globuleuse ; c’est encore l’une de ces plantes qui étaient cultivées par nos grands-mères, un peu oubliées, mais qui reviennent en force. Il faut dire que c’est une plante très efficace et simple à réussir.

Description de la gomphréna écarlate

La gomphréna écarlate est une sympathique petite plante dressée et buissonnante, haute de 30 à 50 cm et développant des racines charnues. Ses feuilles duveteuses sont lancéolées à linéaires jusqu’à 10 cm de longueur, d’une couleur gris-vert. Les inflorescences se développent en haut de chaque ramification de la plante en un épi ovoïde à cylindrique de 20 à 28 mm, caractérisé par ses bractées denses et papyracées de couleur rouge orangé. La plante semble alors parsemée de petites boules rouge vif : elle est surnommée poétiquement champ de fraise (strawberry fields) par les anglophones. Les fleurs minuscules et tubulaires sont insérées entre les bractées, seules leurs étamines jaunes sont parfois visibles. La gomphréna écarlate est visitée par les insectes et produit facilement des graines longues de 1,5 mm. Dans les bonnes conditions, on peut avoir le plaisir d’obtenir des semis spontanés qui pérennisent l’amarantine au jardin.

‘Strawberry Fields' est devenu le nom du cultivar le plus couramment cultivé : il donne des plantes trapues et basses (30 à 40 cm), très florifères, aux inflorescences bien rouges qui tranchent sur un feuillage gris.

Comment cultiver et semer l’amarantine écarlate ?

Gomphrena haageana  s’installe au printemps dans le jardin à partir de jeunes plantes en godet ou par semis. Bien que l’amarantine écarlate puisse vivre plus d’une année, elle résiste peu à nos hivers humides et froids : elle est donc cultivée comme une annuelle puisqu’elle se développe rapidement et sera capable de fleurir à partir de 8 semaines après la germination des graines.

Gomphrena haageana est tolérante pour le sol, dès que celui-ci est drainant, mais elle a besoin d’une exposition bien ensoleillée. Elle est éventuellement résistante à la sécheresse. Le semis peut être fait en place, sur une terre bien affinée et arrosée, en mai, juin, voire juillet avec l‘aide d’arrosages plus suivis.

On peut également hâter des semis de Gomphrena haageana en intérieur, serre, ou véranda, 8 semaines avant les dernières gelées. Les graines germent en 3 semaines à 18 -21 ° C, après avoir trempé 2 jours. Elles ont besoin de lumière pour germer, et sont donc déposées en surface d’une terre maintenue humide. Les plantules peuvent être repiquées dès qu’elles sont manipulables en godet individuel, puis en place lorsqu’il ne gèle plus.

Pour obtenir une gomphréna bien fournie et d’autant plus florifère, les jeunes plantes doivent être pincées et arrosées régulièrement.

Comment utiliser la gomphréna en bouquet sec ?

Pour faire sécher la gomphréna écarlate comme une immortelle, les branches doivent être coupées dès que les bractées sont devenues rouges, quand les inflorescences sont encore jeunes, puis mises à sécher pendues tête en bas.

Espèces et variétés de Gomphrena

Le genre comprend moins d'une centaine d'espèces

  • Gomphrena globosa, gomphréna globuleuse, amarantoide
Lire aussi
Mammilaire, Mammillaria haageana Mammilaire, Mammillaria haageana

Mammillaria haageana est un cactus mamillaire, il appartient à la famille des Cactacées. Il est originaire du sud du Mexique. Il est assez répandu, mais divisé en de nombreuses populations qui[...]

Etoile du Texas, Ketmie écarlate, Hibiscus coccineus Etoile du Texas, Ketmie écarlate, Hibiscus coccineus

Hibiscus coccinea, appelé couramment ketmie écarlate, hibiscus écarlate ou étoile du Texas est une plante vivace appartenant à la famille des Malvacées, proches des mauves et des lavatères....

Grande Chélidoine, Herbe aux verrues, Grande éclaire, Chelidonium majus Grande Chélidoine, Herbe aux verrues, Grande éclaire, Chelidonium majus

Chelidonium majus, la grande chélidoine ou herbe aux verrues est une plante vivace appartenant à la famille des Papavéracées. L'espèce, proche des coquelicots et des corydales est unique dans son[...]

Trompette du jugement écarlate, Trompette des anges écarlate, Datura écarlate, Brugmansia sanguin, Brugmansia sanguinea Trompette du jugement écarlate, Trompette des anges écarlate, Datura écarlate, Brugmansia sanguin, Brugmansia sanguinea

Brugmansia sanguinea, les trompettes du jugement écarlates ou trompettes des anges écarlates, est un arbre tropical de la Famille des Solanacées. Il est parfois aussi appelé un peu abusivement...

Vos commentairesAjouter un commentaire