Capillaire, Cheveux de Vénus

Capillaire
Capillaire

Botanique

Nom latin  : Adiantum capillus-veneris
Famille  : Pteridacées
Origine  : Amerique du sud
Type de plante : plante verte d'intérieur
Type de végétation : vivace à l'intérieur
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : jusqu'à 40 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : 10°C
Exposition  : lumière sans soleil direct, pièce fraîche
Type de sol : terreau, léger, bien drainé
Acidité du sol  : neutre à acide
Humidité du sol  : humide
Utilisation : pot, jardinière, bac
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis de spores en mars au chaud, division de la touffe au printemps
Taille : pas de taille
Maladies et ravageurs : les cochenilles

Légèreté d'un feuillage aérien, beauté verdoyante, le capillaire est décidément une bien belle fougère ! Très utilisé comme plante d'intérieur, il requiert tout de même quelques soins bien particuliers pour rester en bonne santé.

Le capillaire, une des fougères les plus cultivées

Le capillaire, Adiantum capillus-veneris,est une fougère à fort pouvoir ornemental. Cette plante rhizomateuse fait partie de la famille des Ptéridacées qui compte près de 250 espèces de fougères très diverses.

Le capillaire, autrement nommé, « cheveux de Venus » doit son succès à ses frondes triangulaires très découpées portant des pinnules en forme d'éventails graciles d'un beau vert tendre.

Dépassant rarement les 30 cm d'étalement, cette plante cosmopolite trouve son habitat dans les régions tempérées et subtropicales des 5 continents où elle pousse le long des parois rocheuses ombragées et humides.

Beauté gracile et soins particuliers

Belle et délicate, cette fougère doit trouver son emplacement pour bien pousser.

Dans les régions où la température ne descend pas en dessous de -5° en hiver, il est possible de l'installer en pleine terre, à la mi-ombre dans un sol frais, alcalin et humifère mais toujours bien drainé. La présence d'un muret en pierre est un « plus » appréciable car cette fougère déteste les courants d'air.

En cas de température négative, l'espèce devient caduque, mais dès les premiers beaux jours de nouvelles frondes devraient apparaître.

Très utilisée comme plante d'intérieur le capillaire, devra être installé dans un mélange retenant l'eau mais bien drainé ; on préconise généralement un mélange de terreau, de tourbe et de sable de rivière. On peut ajouter quelques cuillère à soupe de cendres de cheminée ou de corne broyée pour rendre le mélange plus alcalin et donc plus adapté à la culture de cette fougère.

Placez votre capillaire à la pleine lumière mais jamais sous les rayons directes du soleil. Arrosez de façon régulière pour que la motte ne sèche jamais complètement entre deux arrosages mais quelle ne soit jamais totalement détrempée. Ajoutez un engrais « spécial plantes vertes » riche en azote une fois par mois en période de croissance.

Si la température monte au delà de 25°, placez le capillaire sur une assiette contenant des billes d'argile humides pour élever le taux d' hygrométrie dans la pièce.

La multiplication du capillaire se fera lors du rempotage au printemps. Prélevez des petits segments de rhizomes en prenant soin de conserver une ou deux frondes. Plantez chaque segment dans un pot individuel rempli du mélange précédemment évoqué et veillez à arroser copieusement le temps que la plante reprenne. Cultivez ensuite comme un sujet adulte.

Espèces et variétés de Adiantum

Le genre comprend plus de 200 espèces
- Adiantum capillus-veneris, l'espèce type

Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire