Phragmipedium 'Memoria Dick Clements'

Phragmipedium 'Memoria Dick Clements', Phragmipedium besseae x sargentianum, sabot de vénus
Phragmipedium 'Memoria Dick Clements', Phragmipedium besseae x sargentianum, sabot de vénus

Botanique

Nom latin  : Phragmipedium besseae x sargentianum
Origine  : horticole
Période de floraison : souvent au sortir de l’hiver
Couleur des fleurs  : rouge cerise
Type de plante : orchidée tropicale
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 50 à 90 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique -12°C minimum
Exposition  : mi-ombre
Type de sol : mélange pour orchidées
Acidité du sol  : acide
Humidité du sol  : humide
Utilisation : serre chaude, intérieur
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : division, semis in vitro

Phragmipedium 'Memoria Dick Clements', ou Phragmipedium besseae x sargentianum, est une orchidée tropicale appartenant à la famille des Orchidacées. Ce phragmipedium est un hybride primaire entre deux espèces : Phragmipedium besseae et Phragmipedium lindleyanum var sargentianum.

Les phragmipediums sont en général, des espèces épiphytes, croissant en moyenne en altitude, sur des branches ou des roches couverts de mousses dans l’atmosphère brumeuse aux abords des chutes d’eau. Phragmipedium 'Memoria Dick Clements' est un hybride, vigoureux et florifère, plus facile à cultiver que les espèces types.

Description de Phragmipedium besseae x sargentianum

Le Phragmipedium 'Memoria Dick Clements' est une grande orchidée : son feuillage est vigoureux et atteint 35 à 40 cm de hauteur, souvent plus large, d’autant que la plante s’étoffe avec les années. Ses hampes florales sont hautes et peuvent s’élever de 60 à 90 cm.

Les feuilles rubanées et marquées par une forte nervure centrale sont disposées face à face, en une tige assez courte. La croissance du Phragmipedium est sympodiale, ce qui signifie que les nouvelles tiges se développent et fleurissent, puis stoppent leur croissance, mais 1 ou 2 nouvelles tiges se développent à partir du collet de la plante. Ces nouvelles tiges assureront la floraison ultérieure. La plante s’étoffe ainsi, dès que les conditions de culture lui conviennent.

La hampe florale émerge de l’aisselle des feuilles, s’élevant lentement, elle porte de 5 à 10 boutons floraux qui s’épanouissent successivement. La floraison peut durer jusqu’à 6 mois. La fleur de 8 à 9 cm de large et mise en valeur par un long pédoncule, est d’un magnifique rouge cerise. Les pétales latéraux sont ronds et plats, mais assez variables dans leur forme, car l’un des parents, Phragmipedium besseae est lui-même variable. Le label est en forme de sabot de venus, au cœur jaune moucheté de rouge.

Culture de Phragmipedium 'Memoria Dick Clements'

Ce Phragmipedium se cultive en serre chaude, en véranda, ou à l’intérieur. Il demande un substrat aéré de type terre à orchidée : on peut utiliser un mélange de fragment d’écore fins et de billes d’argile expansée, avec ou non ajout de sphaigne. Un rempotage tous les 1 ou 2 ans est nécessaire au printemps, au moment du démarrage de la croissance des nouvelles poussent. Les pointes de feuilles jaunissantes sont le signe qu’un rempotage est urgent.

La température doit être comprise entre 19 et 24°C en été, avec des pics possibles beaucoup plus élevées si l’atmosphère est humide, et entre 12 et 20°C en hiver.

Phragmipedium 'Memoria Dick Clements' doit conserver son substrat toujours humide. Les arrosages sont faits à l’eau douce uniquement. Au printemps et en été, le pot trempe dans une coupelle d’eau. En hiver, le substrat de l’orchidée est maintenue frais, mais sans tremper dans l’eau. L’atmosphère est appréciée entre 60 et 80 % d’humidité. Un arrosage sur deux, l’eau est enrichie d’un engrais équilibré très dilué : dose divisée par 2 ou 3 par rapport à la notice.

Phragmipedium Besseae x sargentianum demande une lumière forte mais tamisée. Trop peu de lumière peut empêcher la mise en fleur. Lorsque la plante manque de lumière son feuillage est vert foncé.

Multiplier le phragmipedium

Il se multiplie par division des gros pieds au moment du rempotage.

Espèces et variétés de Phragmipedium

20 à 30 espèces dans ce genre sud-américain
Phragmipedium caudatum, extraordinaire fleur aux très longs pétales pendants
Phragmipedium besseae, fleurs orangées, de teinte variable
Phragmipedium lindlleyanum var sargentianum, aux fleurs vertes et roses
Phragmipedium percei, une petite espèce facile à cultiver

Nos fiches
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire