Genêt de Madère

Genêt de Madère, Genista maderensis

Botanique

Nom latin  : Genista maderensis
Synonyme  : Cytisus maderensis
Origine  : Madère
Période de floraison : avril-mai
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : plante méditerranéenne
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1 à 2 m en culture

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -5°C, à réserver aux régions au climat doux
Exposition  : ombre claire à mi-ombragée
Type de sol : drainant, moyennement riche
Acidité du sol  : neutre à acide
Humidité du sol  : normal
Utilisation : potée, jardin d'hiver, véranda

Cytisus maderensis, reclassé dernièrement en Genista maderensis, le genêt de Madère, est un arbuste florifère appartenant à la grande famille des Fabacées. Genista maderensis est une espèce endémique de Madère. Il croît à l’intérieur des terres, entre 100 et 1500 m d’altitude, dans la forêt de lauriers, mais aussi sur la côte d’une petite ile voisine inhabitée. Il se trouve malheureusement fragilisé dans son milieu, comme beaucoup d’espèces de ces îles.

Le genêt de Madère est également cultivé, c’est un arbuste qui se maintient en grosse potée, à protéger de l’hiver. Il est assez bien adapté en culture extérieure au climat méditerranéen, ou océanique doux.

Description du genêt de Madère

Genista maderensis est un arbuste pouvant atteindre in natura 6 à 7 m de hauteur, mais qui restera en culture limité à 1 m ou 2. Il développe un grand nombre de branches dressées, qui donnent un port hérissé à l’arbuste lorsqu’il est taillé chaque année. Ces branches denses portent des feuilles divisées en 3 folioles ovales, persistantes ou semi-persistantes. Feuillage et jeunes rameaux sont un bel écrin vert frais pour l’abondante floraison en avril-mai. Chaque branche de l’année se termine en un long épi de fleurs jaune vif, assez grandes. Typique des Fabacées, ces fleurs sont adaptées à la pollinisation par les insectes. Elles produisent de petites gousses comprimées contenant quelques graines.

Culture du genêt de Madère

Le genêt de Madère aime un sol moyennement riche et drainant, mais ne se desséchant pas. Le ph doit être de neutre à acide. Au jardin, il apprécie particulièrement une terre de type argilo-humique, ou limoneuse.

Originaire des iles des canaries, Genista margerensis ne supporte pas les excès. Ni les excès de chaleur, en zone méditerranéenne, il sera maintenu en ombre claire, dans une cour, ou un endroit aéré, près d’une fontaine, par exemple. Ni les excès de sécheresse : on ne laisse pas la terre se dessécher, il sera arrosé régulièrement, en laissant les excès d’eau s’écouler librement par le fond. En climat océanique doux, il sera très bien à mi- ombre, profitant de la fraicheur apporté par l’océan et de la douceur du climat maritime en hiver.

Moyennement rustique, il résiste facilement jusqu’à -5 °C, voire -7°C lorsqu’il est installé depuis plusieurs années. Cultivé en pot, il peut être rentré sous abri pour l’hiver, maintenu entre 0 et 10 °C, avec quelques rares arrosages durant l’hiver.

Tailler Genista maderensis

Pour maintenir son genêt de Madère compact et bien vert, il est taillé sévèrement chaque année, juste après la floraison. On peut d’ailleurs en profiter pour tenter debouturer ce qu’on taille.

Non taillé, Genista maderensis devient un petit arbre au tronc court et aux branches lignifiées.

Multiplier le genêt de Madère

  • Les boutures de Genista maderensis s’enracinent assez bien en été, à l’étouffé.
  • Au printemps, les graines sont trempées 48 h dans une eau tiède, puis semées à mi- ombre, avec une chaleur de fond de 20 °C. La croissance est assez rapide.

Espèces et variétés de Genista

90 espèces arbustives dans ce genre
Genista hispanica, le genêt d’Espagne
Genista horrida, une espèce des Pyrénées
Genista pilosa , le genêt poilu, bien rustique
Genista tinctoria, l’espèce utilisée en teinture

Lire aussi
Le géranium de Madère Le géranium de Madère

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous présente le géranium de Madère Le géranium de Madère : un géranium gélif Le géranium de Madère est un géranium vivace mais non rustique dans nos...

Tibouchine, Fleur araignée, Tibouchina urvilleana Tibouchine, Fleur araignée, Tibouchina urvilleana

Le tibouchine est une plante qui vient du Brésil. Courante dans les régions tropicales et subtropicales, où elle peut dépasser 6 mètres de haut, elle aurait été introduite en Europe au milieu du...

Cléome, Fleur araignée, Cleome spinosa Fleur araignée, Cleome spinosa

Le cléome, appelé également fleur araignée, est une belle plante annuelle, originaire des régions tropicales d'Amérique du Sud. Mais on le trouve naturalisé dans d'autres parties du monde, dans les...

Fleur des Elfes, Epimedium grandiflorum Fleur des Elfes,Epimèdre, Epimedium grandiflorum

La fleur des elfes est, très certainement, la vivace de sous-bois que vous recherchiez pour agrémenter un pied d'arbre ou un coin à l'ombre. Il s'agit d'une belle plante couvre-sol que l'on peut...

Vos commentairesAjouter un commentaire