Calathéa paon, Plante paon

Calathéa paon, Plante paon, Calathea makoyana
Calathéa paon, Plante paon, Calathea makoyana

Botanique

Nom latin  : Calathea makoyana
Famille  : Marantacées
Origine  : Amérique tropicale
Période de floraison : juin juillet
Couleur des fleurs  : blanche
Type de plante : plante herbacée tropicale
Type de végétation : vivace rhizomateuse
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : jusqu'à 100 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : non rustique, -1 °C
Exposition  : ombre lumineuse, lumière tamisée
Type de sol : humifère et drainant
Acidité du sol  : légèrement acide
Humidité du sol  : toujours frais
Utilisation : plante d'intérieur, serre, véranda
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : division de la touffe au printemps
Taille : enlever les feuilles mortes
Maladies et ravageurs : cochenilles, acariens

Calathea makoyana, la plante paon, est une plante vivace tropicale, appartenant à la famille des Marantacées, très proche des Marantas et des Stromanthes. Calathea makoyana, est originaire des forêts humides de l’Amérique tropicale, présente à l’est du Brésil. Il est couramment utilisé comme plante d’intérieur, car ses feuilles sont magnifiques. La Plante paon est parfois un terme vernaculaire utilisée par extension pour tous les calathéas, mais ne devrait être utilisé que pour l’espèce Calathea makoyana. C’est d’autant plus le cas que de nouvelles espèces et variétés dont les feuilles également arrondies rappellent les plumes du paon apparaissent sur le marché de la plante verte ornementale.

Description de la plante paon

Calathea makoyana est une plante haute de 40 à 125 cm, mais de croissance relativement lente. Il développe de nombreuses feuilles au très long pétiole raide qui porte comme un drapeau le large limbe arrondi, superbement panaché de vert sombre et plus clair, d’argent, lavé de pourpre au revers. Les feuilles des développent à partir de tiges très courtes, à peine visibles. La souche est rhizomateuse et s’étend lentement, en multipliant le nombre de tiges.

Rarement en culture, en juin-juillet, la plante paon fleurit sous forme d’épis de fleurs tubulaires blanches.

Comment cultiver la plante paon ?

Bien qu’elle puisse survivre à quelques rares gelées légères, la plante paon est généralement cultivée comme plante d’intérieur. Elle vit à une température optimale de 15 à 25 °C, et demande une exposition ombragée, sans jamais connaitre le soleil direct, ce qui correspond très bien à nos intérieurs. Là où les choses se compliquent un peu, c’est qu’elle nécessite pour rester belle, un sol toujours légèrement mouillé et une atmosphère humide : à défaut le pourtour de ses feuilles grille.

Les arrosages sont faits régulièrement, de l’ordre de 2 à 3 fois par semaines d’avril à septembre, et 1 fois par semaine en hiver. Ils sont faits exclusivement à l’eau de pluie, car la plante paon ne supporte pas l’eau calcaire.   Le terreau doit toujours rester humide au doigt, mais pour autant, Calathea makoyana ne doit pas tremper dans un fond d’eau.

Le substrat utilisé doit être un peu acide, humifère et drainant : soit par exemple un mélange de ½ terreau, aéré par ¼ de perlite, sable ou pouzzolane, et ¼ de tourbe. Un lit de billes d’argile au fond d’un pot un peu plus profond peut améliorer encore le drainage.

L’atmosphère autour de la plante est humidifiée par des brumisations sur le feuillage (2 à 3 fois par semaines et à l’eau de pluie) ou grâce à l’environnement d’autres plantes vertes. D’autres possibilités consistent à faire évaporer l’eau en permanence autour de la plante en la posant sur un lit de billes d’argiles et d’eau, à la cultiver dans la salle de bain, ou encore de l’intégrer à une large composition de plantes aux besoins identiques.

Entretien de la plante paon

Calathea makoyana apprécie des apports d’engrais liquide pour plante verte, très réguliers mais assez faiblement dosés : tous les semaines ou toutes les 2 semaines pendant la période de croissance.

Le substrat terreau/tourbe se compacte facilement et peut nécessiter un rempotage tous les 1 ou 2 ans, en mai, alors que la croissance des nouvelles feuilles redémarre à peine. On peut en profiter pour diviser les plantes larges.

Espèces et variétés de Calathea

Le genre comprend plus de 300 espèces

  • Calathea crocata intéressant pour ses bractées oranges
  • Calathea louisae aux feuilles allongées et brillantes, fleurs blanches
  • Calathea makoyana aux feuilles rondes et tachetées
  • Calathea makoyana aux feuilles pourpres en-dessous
  • Calathea zebrina aux belles feuilles vertes claires et zébrées
Nos fiches
Lire aussi
La plante au bon endroit La plante au bon endroit

Si les plantes ont des qualités d'adaptation hors du commun, planter une exotique en montagne ou un résistant à l'intérieur c'est contre nature ! Soleil, vent, type de sol, froid, arrosage... en...

Comment protéger une plante exotique l'hiver ? Comment protéger une plante exotique l'hiver ?

Difficile de ne pas succomber à une belle plante exotique dans son jardin, mais si vous n'habitez pas une région au climat doux, une protection hivernage s'impose ! Nous prendrons ici, l'exemple...

Le retour du printemps pour notre plante exotique Le retour du printemps pour notre plante exotique

Cet article fait suite à la fiche Protéger efficacement une plante exotique en hiver ou nous avions pris comme exemple la protection d'un jeune bananier, que nous retrouvons ici... Au début du...

L'ortie, une plante à tout faire L'ortie, une plante à tout faire

Sa mauvaise réputation lui a valu pendant des années un arrachage systématique dans nos jardins. Considérée comme une mauvaise herbe, qui plus est urticante , l'ortie regorge pourtant de trésors...

Vos commentairesAjouter un commentaire