Dicentra cœurs brûlés, Cœur saignant

Dicentra cœurs brûlés, Cœur saignant, Dicentra 'Burning Hearts'

Botanique

Nom latin Dicentra 'Burning Hearts'
Famille Papavéracées
Origine horticole
Floraison avril à juillet
Couleur des fleurs pourpre
Typeplante herbacée à fleurs
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur30 à 50 cm

Planter et cultiver

Rusticité rustique jusqu’à -26°C
Exposition ombre à mi-ombre
Solriche, frais et drainant
Acidité légèrement acide à légèrement neutre
Humidité frais
Utilisationmassif, potée
Plantationprintemps, septembre
Dicentra cœurs brûlés, Cœur saignant, Dicentra 'Burning Hearts'
» Proposer une photo

Dicentra ‘Burning Hearts’ est une obtention assez récente japonaise, d’Akira Shiozaki. Cette plante vivace est un hybride entre Dicentra eximia et Dicentra perigrina. Ce cultivar ne manque pas de se faire remarquer par le contraste frappant entre les fleurs presque rouges et un feuillage argenté.

Les cœurs saignants sont pour la plupart de très belles vivaces d’ombre, la plus répandue étant le cœur de marie. Dicentra ‘burning Hearts’ est une plante très résistante au froid et à floraison longue. Elle peut être utilisée à l’avant des massifs d’ombre, ou encore en potée pour zone ombragée. Cette variété est de reproduction protégée : elle est brevetée.

Description de Dicentra ‘Burning Hearts’

La plante forme une touffe arrondie de feuilles très découpées, presque plumeuses, de couleur gris- argenté, une couleur issue de son parent Dicentra perrigrina. Le feuillage, dense et compact, s’étale sur 50 cm pour une hauteur de 30 à 40 cm. Les hampes florales émergent au-dessus des feuilles. Elles portent des grappes de fleurs pendantes. Les fleurs sont en forme de cœur presque rouge, à l’extrémité inférieure plus claire. La floraison est remarquablement mise en valeur par le feuillage. Elles éclosent à partir d’avril, et durent longtemps, parfois jusqu’ en automne.

Culture de Dicentra ‘Burning Hearts’

Au jardin, le dicentra cœur brulant est assez vigoureux, une caractéristique issus de son parent Dicentra eximia. Il nécessite une situation relativement ombragée : il supporte le soleil du matin ou du soir, sans que ce ne soit indispensable. Cette plante a besoin d’un sol drainant léger et riche, ne se desséchant pas : on lui apporte du terreau décomposé à la plantation, pour alléger la terre, voire un peu de sable pour le drainage. En revanche, ce Dicentra ne supporte pas les terres argileuses. Pour garder de la fraicheur au pied et éviter que la terre ne se dessèche trop, un paillage de feuilles, ou de débris végétaux broyés est déposé en surface autour du pied.

Les feuilles aussi bien que les racines sont fragiles à l’écrasement. Lors de la transplantation, on ne touche pas à la motte de racines. Par contre on arrose tous les 2 jours pendant un mois, pour favoriser l’enracinement, puis encore régulièrement le premier été. La plante installée préfère ne plus être dérangée.

La culture en pot est facile lorsqu’on est assidu du point de vue de l’arrosage. Dans une terre riche et humifère, ce dicentra deviendra magnifique, si on ne laisse jamais se dessécher la terre. Pour autant, il ne supporte pas d’avoir les pieds dans l’eau.

Cycle de Dicentra ‘Burning Hearts’

C’est une plante qui aime les climats assez frais. Les feuilles sortent de terre en mars avril, puis les hampes florales s’élèvent et fleurissent longtemps. Si l’été est assez frais, et que la plante ne manque pas d’eau, la floraison perdure jusqu’en automne. Si l’été devient trop sec, les fleurs, et même parfois les feuilles peuvent disparaitre. Mais Dicentra ‘Burning Hearts’ est capable de faire une nouvelle floraison en septembre, si l’humidité revient.

En hiver, les parties aériennes de la plante disparaissent.

Espèces et variétés de Dicentra

Ce genre comprenant environ 20 espèces, annuelles ou vivaces, Dicentra spectabilis, le cœur de Marie, Dicentra cucullaria, une nord-américaine bulbeuse, Dicentra scandens est une espèce grimpante, Dicentra peregrina, une plante alpine
d’autres cultivars : Dicentra ‘Bacchanal’ aux fleurs foncées, Dicentra ‘Luxuriant’, très florifère

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Clathre rouge, Cœur de sorcière, Lanterne du diable, Clathrus ruber Clathre rouge, Cœur de sorcière, Lanterne du diable, Clathrus ruber

sphère grillagée rouge, 5 à 14 cm de hautLe Clathre rouge est un champignon basidiomycète. Insolite, surprenant, et de plus en fréquent dans nos régions. Les « bras » rouges de Clathrus ruber...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

Vos commentairesAjouter un commentaire