Cactus cierge

Cactus cierge, Cleistocactus Strausii
Cactus cierge, Cleistocactus Strausii

Botanique

Nom latin  : Cleistocactus Strausii
Origine  : Bolivie
Période de floraison : juillet
Couleur des fleurs  : rose foncé à rouge
Type de plante : succulente
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : jusqu'à 2m

Planter et cultiver

Rusticité  : minimum 0°C au sec
Exposition  : soleil
Type de sol : bien drainé
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : sec
Utilisation : rocailles, serre
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis, boutures de tiges
Maladies et ravageurs : pourriture des racines, cochenilles

Le Cleistocactus fait partie de la grande famille des cactacées. Le genre comprend environ 50 espèces de cactus columnaires.

Clestocactus strausii est originaire de Bolivie où il vit sur les pentes rocailleuses des montagnes, jusqu'à 3000 mètres d'altitude.

C'est un cactus dressé, ramifié à la base qui peut atteindre deux mètres de hauteur si les conditions sont optimales. Les tiges cylindriques, bien charnues présentent environ 25 côtes couverte d'aiguillons blancs fins et soyeux d'où sortent des aiguillons jaunes plus rigides.

Au début de l'été des fleurs tubulaires, roses foncées ou carmin apparaissent le long des tiges.

Conditions de culture

Le Cleistocactus strausii se plaît au plein soleil, dans un substrat minéral bien drainé. Dans le Sud, plantez-le sur les pentes des rocailles exposées plein sud et abritées des vents dominants.

En été, arrosez copieusement une fois par semaine. D'octobre à mars, stopper tous les arrosages.

Ailleurs que dans le Sud de la France, cultivez le Cleistocactus à l'abri en appartement très lumineux, en serre ou en véranda. Plantez-le dans un pot en argile drainé en son fond par un lit de graviers de 5 cm. Remplir le reste du pot avec un mélange de terreau et de sable ou de perlite. Arroser un fois par semaine de juin à septembre puis cesser les arrosages.

Ne jamais installer de coupelle sous le pot, l'eau stagnante ferait pourrir les racines.

Rempoter les jeunes sujets tous les deux ans puis contentez-vous d'un surfaçage annuel.

Au printemps sortir les plantes dès que tout risque de gel est écarté en les acclimatant progressivement au plein soleil.

La multiplication se pratique par semis en baggy ou en mini-serre chauffante au printemps ou par bouturage des tiges en été.

Espèces et variétés de Cleistocactus

Ce genre comprend environ 50 espèces
- Cleistocactus brookei aux aiguillons jaunes soyeux et fleurs oranges,
- Cleistocactus hyalacanthus, sujet très ramifié à la base

Nos fiches
Lire aussi
Cactus, succulentes ou plantes grasses Cactus, succulentes ou plantes grasses

Les cactus sont des plantes succulentes ou plantes grasses originaires des régions subdésertiques ou ils ont su s'adapter à merveille. Les cactacées se distinguent des plantes par leurs coussinets...

Le rempotage des cactus et des plantes grasses Le rempotage des cactus et des plantes grasses

Au printemps il est temps de rempoter vos protégés piquants, préparez vos gants ! Rempoter au bon moment Le printemps est le moment idéal pour le rempotage de vos cactées et plantes grasses ainsi...

L'hivernage des cactus L'hivernage des cactus

En période hivernale, à moins d’habiter dans une région très privilégiée de l’extrême Sud de la France, il est nécessaire d’hiverner vos cactus et autres plantes succulentes. En...

Les cactus de Pâques Les cactus de Pâques

Ce ne sont ni des Epiphyllum, ni des Schlumbergera. C’est pourtant, à tort, souvent sous un de ces deux noms, qu’ils apparaissent dans beaucoup de jardineries. N’hésitez pas à...

Vos commentairesAjouter un commentaire