A LA UNE »
Cyprès ou thuya ?

Cactus cierge

Cactus cierge, Cleistocactus Strausii

Botanique

N. scientifique Cleistocactus Strausii
Origine Bolivie
Floraison juillet
Fleurs rose foncé à rouge
Typesucculente
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteurjusqu'à 2m

Planter et cultiver

Rusticité minimum 0°C au sec
Exposition soleil
Solbien drainé
Acidité neutre
Humidité sec
Utilisationrocailles, serre
Plantationprintemps
Multiplicationsemis, boutures de tiges
Sensibilité pourriture des racines, cochenilles
Cactus cierge, Cleistocactus Strausii
Mes fleurs de cleistocactus   (1,70m 30 ans)

Le Cleistocactus fait partie de la grande famille des cactacées. Le genre comprend environ 50 espèces de cactus columnaires.

Clestocactus strausii est originaire de Bolivie où il vit sur les pentes rocailleuses des montagnes, jusqu'à 3000 mètres d'altitude.

C'est un cactus dressé, ramifié à la base qui peut atteindre deux mètres de hauteur si les conditions sont optimales. Les tiges cylindriques, bien charnues présentent environ 25 côtes couverte d'aiguillons blancs fins et soyeux d'où sortent des aiguillons jaunes plus rigides.

Au début de l'été des fleurs tubulaires, roses foncées ou carmin apparaissent le long des tiges.

Conditions de culture

Le Cleistocactus strausii se plaît au plein soleil, dans un substrat minéral bien drainé. Dans le Sud, plantez-le sur les pentes des rocailles exposées plein sud et abritées des vents dominants.

En été, arrosez copieusement une fois par semaine. D'octobre à mars, stopper tous les arrosages.

Ailleurs que dans le Sud de la France, cultivez le Cleistocactus à l'abri en appartement très lumineux, en serre ou en véranda. Plantez-le dans un pot en argile drainé en son fond par un lit de graviers de 5 cm. Remplir le reste du pot avec un mélange de terreau et de sable ou de perlite. Arroser un fois par semaine de juin à septembre puis cesser les arrosages.

Ne jamais installer de coupelle sous le pot, l'eau stagnante ferait pourrir les racines.

Rempoter les jeunes sujets tous les deux ans puis contentez-vous d'un surfaçage annuel.

Au printemps sortir les plantes dès que tout risque de gel est écarté en les acclimatant progressivement au plein soleil.

La multiplication se pratique par semis en baggy ou en mini-serre chauffante au printemps ou par bouturage des tiges en été.

Espèces et variétés de Cleistocactus

Ce genre comprend environ 50 espèces
- Cleistocactus brookei aux aiguillons jaunes soyeux et fleurs oranges,
- Cleistocactus hyalacanthus, sujet très ramifié à la base

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Queue de rat doré, Cleistocactus winteri Queue de rat doré, Cleistocactus winteri

Cleistocactus winteri, ou Hildewintera aureispina est un joli cactus en forme de cierge retombant, originaire de Bolivie appelé queue de rat. Appartenant à la famille des Cactacées, cette plante...

Comment rempoter un gros cactus sans se piquer ? Comment rempoter un gros cactus sans se piquer ?

Un cactus colonnaire de 1 m de haut, c'est magnifique, mais lourd aussi, difficile à manipuler. Cierge, opuntia, ou grosse boule : voici comment rempoter les cactus encombrants en évitant[...]

Cactus arc-en-ciel, Echinocereus rigidissimus ssp. rubispinus Cactus arc-en-ciel, Echinocereus rigidissimus ssp. rubispinus

Echinocereus rigidissimus ssp. Rubispinus est un petit cactus indispensable à tout collectionneur car ses aiguillons roses et sa floraison exceptionnelle en font un sujet ornemental de choix. Ce...

Chin cactus, Cactus fraise, Gymnocalycium mihanovichii Chin cactus, Cactus fraise, Gymnocalycium mihanovichii

Le cactus fraise est riche en pigments rouges qui donne sa couleur marbrée de brun violacé en milieu naturel. En culture, une forme non viable rouge vif est maintenue en[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire