A LA UNE »
Sapin, Abies

Safran

Safran, Crocus sativus

Botanique

N. scientifique Crocus sativus
Famille Iridacées
Origine incertaine
Floraison automne
Fleurs lilas
Typefleur
Végétationvivace
Feuillage caduc
Hauteur5 cm

Planter et cultiver

Rusticité rustique
Exposition soleil
Solbien drainé, sec
Acidité neutre à calcaire
Humidité normal à sec
Utilisationrocaille, prairies fleuries, rocailles, massifs et culture du safran
Plantationété
Multiplicationdivision des bulbes
Sensibilité pourriture, rongeurs
Safran, Crocus sativus

Le safran est une épice bien connue pour sa saveur délicate et son prix très élevé ; elle reste toujours une des épices les plus chères du marché. Cet « or rouge » provient du stigmate séché ou déshydraté de Crocus sativus.

Crocus sativus fait partie de la grande familles des Iridacées et du non moins vaste genre Crocus qui comprend plus de 80 espèces de plantes vivaces bulbeuses de petites tailles.

Ils sont parfois confondus avec les Colchiques qui sont très toxiques, pourtant le nombre d'étamines les différencient : 6 pour les Colchiques et 3 pour les crocus.

Crocus sativus est une petite plante qui dépasse rarement les 10 cm de hauteur, il produit vers le mois d'octobre les fleurs mauves tant attendues.

Il se plaira dans un sol bien drainé et sec ; une terre argilo-calcaire ou même sablonneuse qui ne retient pas l'eau est idéale. En sol lourd, incorporez du sable de rivière avant la culture.

Crocus sativus aime la chaleur et le plein soleil. Plantez-le en été jusqu'au mois d'août dans des trous de 5 à 8 centimètres de profondeur, en ménageant un espace d'au moins 10 cm entre les plantes qui s'étaleront au fil de années.

N'arrosez pas car la plante est en dormance jusqu'à l'automne, période où la végétation redémarrera pour voir la plante fleurir vers fin octobre. Il sera alors temps de récolter les fleurs et d'en détacher les pistils pour les faire sécher avant de les conserver dans des bocaux hermétiques.

La multiplication de Crocus sativus ne peut pas se faire par semis étant stérile, soit sans production de graines. Après sa floraison il produit de nouveaux bulbes qui se développeront au printemps.

Le saviez vous ?

Il faut environ 150 fleurs pour produire 1 gramme de la fameuse épice, le ramassage et le conditionnement ne peut s'effectuer qu'à la main, voilà pourquoi le safran est si coûteux !

Espèces et variétés de Crocus

Le genre comprend environ 80 espèces
Les variétés espagnoles, incluant les noms commerciaux Spanish Superior et Creme, sont évalués par des normes gouvernementales et présentent généralement une couleur, un arôme et un parfum plus doux. Les variétés italiennes sont plus puissantes, alors que les variétés les plus intenses sont originaires de Macédoine grecque, d'Iran ou d'Inde.

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La culture du safran La culture du safran

Le safran est issu d'une plante que les jardiniers connaissent bien et qui n'est autre que le Crocus. L'espèce produisant la savoureuse épice se nomme « Crocus sativus » et fleurit au début de[...]

Colchique d’automne, Safran des prés, Crocus d'automne, Safran bâtard, Colchicum autumnale Colchique d’automne, Safran des prés, Crocus d'automne, Safran bâtard, Colchicum autumnale

Le colchique d'automne est une plante bulbeuse indigène, répartie surtout sur l'est de la France. La fleur de Colchicum autumnale ressemble à celle d'un crocus, bien qu'elle ne soit pas[...]

Crocus de Thomas, Crocus tommasinianus Crocus de Thomas, Crocus tommasinianus

Le crocus de Thomas, Crocus tommasinianus est l'une des espèces de crocus les plus faciles à cultiver : ce petit bulbe précoce se multiplie tout seul, se naturalise dans la pelouse[...]

Crocus drapé d'or, Crocus angustifolius Crocus drapé d'or, Crocus angustifolius

Le crocus drapé d'or, Crocus angustifolius est une espèce botanique naine et rare qui se naturalise facilement en rocaille ou sur un talus. Ce bulbe printanier parfumé est l'une des[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Philippe (Bourgogne)
    Crocus sativus est stérile,il est donc impossible de parler de semis...
    Répondre à Philippe
    Le 13/09/2013 à 09:28