Basilic japonnais, Shiso

Basilic japonais à feuilles pourpre, Shiso, Perilla frutescens

Botanique

Nom latin  : Perilla frustescens
Synonyme  : Perilla ocimoïdes
Origine  : Himalaya, Est asiatique
Période de floraison : juillet à septembre
Couleur des fleurs  : blanche, rosée
Type de plante : plante condimentaire, ornementale
Type de végétation : annuelle
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 40 à 60 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -7°C
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : légèrement acide
Humidité du sol  : frais à normal
Utilisation : massif, potager, potée
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Généralités

Perilla frutescens, le basilic japonais, est une plante annuelle de la famille des Lamiacées, originaire d’Asie. Elle est très utilisée comme plante aromatique dans la cuisine japonaise, sous le nom de shiso. C’est également une plante médicinale reconnue, et une plante d’ornement, notamment les variétés au feuillage coloré.

Description du basilic japonais

Perilla frutescens produit une plante aux tissus tendres de 40 à 60 cm de hauteur. Ses tiges sont quadrangulaires, ses feuilles opposées sont en fer de lance, dentelées, longues de 10 cm. Les fleurs apparaissent à partir de juillet en épi apicaux. Les fleurs très petites sont blanches, parfois rosées. Elles sont mellifères. La plante est aromatique, elle dégage une odeur et un gout agréable : un mélange de coriandre, de cannelle et d’anis, avec une pointe d’agrume. Les graines contiennent de l’huile essentielle.

Plusieurs cultivars existent : Le basilic japonais à feuilles pourpre, à feuilles frisées, ou panachées de rose vif, aussi décoratives que celles des Coleus.

Comment cultiver le basilic japonais ?

La culture de Perilla frutescens est annuelle. La plante est semée en pleine terre ou en semis forcé au printemps, se développe toute la belle saison et dépérit en automne. Perilla frustescens demande une exposition ensoleillée. Le sol doit être de ph acide compris entre 5,5 et 6, drainant mais gardant toujours une certaine fraicheur. Si le basilic japonais se suffit d’un sol assez pauvre, il sera beaucoup plus grand et beau avec un enrichissement en compost.

Le basilic japonais est planté en pleine terre début mai. Une cloche de protection aide éventuellement la plante à reprendre. Un paillage de matière organique de quelques cm permet à la terre de garder sa fraicheur. Perilla frutescens ne commence à croître vraiment qu’à partir du moment où la température dépasse les 18°C le jour, cependant, les jeunes plantes ne craignent pas quelques gelées légères. C’est pourquoi lorsqu’ on a planté le basilic japonais dans son jardin, et qu’il a fleurit, les semis spontanés sont possibles, voire parfois très abondants.

Il est intéressant d’empêcher la plante de fleurir en taillant les hampes florales dès leur apparition : la plante vit ainsi plus longtemps. Sauf, si l’on veut récolter les fleurs et les graines. D’autre part, il faut laisser quelques graines venir à maturité, et les récolter soigneusement pour les semer au printemps suivant.

Semer le basilic japonais en pot, tôt à l’intérieur

Semer Perilla frutescens en semis forcé à l’intérieur permet d’obtenir de belles et larges plantes, de gagner du temps sur son développement.

Les graines de Perilla frutescens doivent être fraîches de l’année précédente. Elles perdent leur pouvoir germinatif en 1 année. Le semis est démarré assez tôt au printemps dans un mélange de terreau et de terre de jardin (sauf si la terre du jardin est calcaire), le tout acidifié par une part de tourbe. Les graines sont semées en surface, à peine recouverte de terreau. La potée de germination est maintenue à une température de 20°C, et très humide, à l’intérieur de la maison ou en serre, vers fin mars. A la chaleur et à l’humidité et dans un endroit lumineux, Perilla frutescens germe rapidement. Dès que possible, les plantules sont repiquées en pot individuel. Elles sont pincées quand qu’elles montrent 2 à 3 paires de feuilles, pour obtenir de beaux sujets larges et ramifiés.

Utilisation de Perilla frutescens

Les feuilles peuvent être consommées crues, cuites ou séchées. Les feuilles vertes enrichissent une salade, les feuilles pourpres décorent une assiette, ou colore une préparation. Les fleurs sont parfois consommées en beignet, les graines en épice (surtout les graines des variétés pourpres). Le gout peut varier en fonction de la variété cultivée.

Du point de vue médicinale, Perilla frutescens montre une action antispasmodique, anti-inflammatoire, et antiseptique.

Espèces et variétés de Perilla

6 espèces d’annuelles dans ce genre

  • Perilla frutescens v. crispa, aux feuilles frisées
  • Perilla frutescens v. crispa ‘Purpurea’, pourpre et crispée
  • Perilla frutescens ‘Magilla’, aux feuilles marquées de rose vif, stérile
Lire aussi
Les pas japonais Les pas japonais

D’inspiration asiatique, les pas japonais guident le visiteur dans la découverte du jardin de façon progressive et douce, moins abrupts qu’une allée gravillonnée rectiligne, ils...

L'ophiopogon, le muguet japonais L'ophiopogon, le muguet japonais

Thierry DENIS du JARDIN DU MORVAN nous présente le muguet japonais L'Ophiopogon ou muguet japonais est une vivace ressemblant à une herbe noire qui en fait une plante japonaise cousine du muguet....

Le basilic vivace Le basilic vivace

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous présente le basilic vivace. Un basilic vivace, un basilic perpétuel Le basilic vivace est un basilic pérenne dans son milieu d'origine (Afrique), mais...

Les érables japonais Les érables japonais

Gilles COLINET de la pépinière JEAN HUCHET nous présente cette grande famille des érables, au sein de laquelle se distinguent les érables japonais qui remportent un grand succès dans les jardins...

Vous aimerez...
Les pas japonais

Les pas japonais

L'ophiopogon, le muguet japonais

L'ophiopogon, le muguet japonais

Le basilic vivace

Le basilic vivace

Les érables japonais

Les érables japonais

Vos commentairesAjouter un commentaire