Palmier à tronc rouge

Palmier à tronc rouge, Cyrtostachys renda

Botanique

Nom latin  : Cyrtostachys renda
Synonyme  : Cyrtostachys lakka
Origine  : Malaisie, Indonésie
Période de floraison : octobre
Couleur des fleurs  : jaune
Type de plante : palmier
Type de végétation : arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 4 à 6 m

Planter et cultiver

Rusticité  : gélif, 16°C
Exposition  : soleil, mi-ombre
Type de sol : riche et humifère
Acidité du sol  : acide à neutre
Humidité du sol  : frais
Utilisation : véranda, serre chauffée
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis

Cyrtostachys renda, le palmier à tronc rouge, est une plante tropicale de la famille des Arécacées. Le palmier à tronc rouge est originaire de Malaisie et d’Indonésie centrale. Il est inféodé au milieu chaud et humide, croissant dans les marécages côtiers.

En Europe, la culture du palmier à tronc rouge se fera systématiquement en serre chaude car il n’est absolument pas rustique. C’est un palmier rare parce que de croissance lente, extraordinaire avec son tronc rouge vif.

Description du palmier à tronc rouge

Cyrtostachys renda est un palmier aux stipes fins et multiples, de forme très élancée. Il atteint environ 6 m de hauteur après de longues années de croissance lente, bien que dans sa contrée d’origine il dépasse les 10 m. Les stipes restent toujours minces, d’une dizaine de cm de diamètre au plus, et ont une allure de bambou avec leurs cicatrices foliaires. Les stipes et les pétioles sont rouges ou orange vif. Les feuilles restent toujours plus dressées qu’étalées. Elles sont pennées, portant une cinquantaine de folioles de 15 à 20 cm de long.

Les hampes florales se divisent en multiple tiges florales recourbées vers le bas. Les fleurs sont petites, jaunes pâles, serrées sur la hampe. Pollinisées elles produisent de petits fruits arrondis devenant noirâtres à maturité.

Culture du palmier à tronc rouge

En Europe, Cyrtostachys renda sera cultivé en serre chaude ou en véranda. Cette espèce tropicale a besoin de chaleur, entre 20 et 35°C le jour. Il lui faut une température minimale de 16°C, mais il est cependant capable de résister à des baisses momentanées à 10°C. L’exposition doit être lumineuse, d’ensoleillée à mi-ombre.

Originaire de zones marécageuses, le palmier à tronc rouge aime être abondamment arrosé et ne craint pas d’avoir les pieds dans l’eau. En revanche, il ne supporte pas la sécheresse : le substrat ne doit jamais sécher. Sa croissance est très lente, et ses racines supportent mal la transplantation. Cyrtostachys renda pousse dans un substrat riche et humifère, et préfère un pot profond. Il peut être nourri deux fois l’an avec un engrais pour palmier à libération lente.

Multiplier Cyrtostachys renda

Le palmier à tronc rouge se multiplie par semis. Les graines doivent être récoltée matures, lorsque les fruits sont noirs. La germination est relativement aléatoire, d’autant plus si les graines ne sont pas fraiches. Les graines sont parfaitement nettoyées, car les adhérences autour sont susceptibles de créer des développements de pourriture. Les semences sont trempées pendant 5 ou 6 jours dans l’eau tiède, en changeant l’eau tous les jours. Puis semées dans un contenant profond troué et avec de billes d’argiles au fond pour le drainage. Au-dessus, un mélange de sable de rivière et de terre de bruyère qui accueille les graines. Le tout doit être conservé humide en permanence et à une température de 30 à 35°C le jour, un peu moins la nuit. Le palmier à tronc rouge peut mettre entre 3 mois et plus d’une année à germer. Les jeunes pousses sont repiquées individuellement dès que possible sans blesser les racines.

Espèces et variétés de Cyrtostachys

8 espèces tropicales

Lire aussi
Charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus Charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus

Le charançon rouge est un coléoptère originaire des îles indonésiennes et de l'Inde méridionale. Il détruit sur ses terres d'origine les plantations de cocotiers ; il est donc considéré comme...

Le poisson rouge Le poisson rouge

Le poisson rouge est un grand classique des bassins extérieurs. De la famille de la carpe, ce poisson est facile à vivre dans les régions tempérées puisqu'il supporte des écarts de températures...

Le rouge-gorge Le rouge-gorge

Bien connu des jardiniers, le rouge-gorge est un passereau au caractère tout à fait singulier. Farouche défenseur de son territoire, il sait se faire aimable avec les hommes toujours perché à...

Un gendarme en rouge et noir Un gendarme en rouge et noir

On aperçoit souvent sa silhouette ovale se déplaçant avec d'autres congénères en petits groupes dans nos jardins. Très commun, le gendarme, au corps masqué de rouge et de noir, est un auxiliaire du...

Vos commentairesAjouter un commentaire