Clématite du père Armand

Clématite du père Armand, Clematis armandii

Botanique

Nom latin  : Clematis armandii
Famille  : Renonculacées
Origine  : Chine
Période de floraison : mars-avril
Couleur des fleurs  : rose clair à blanc
Type de plante : plante grimpante
Type de végétation : liane volubile se lignifiant
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : jusque 8 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -19 °C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : sol riche et drainant
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : frais
Utilisation : mur, palissade
Plantation, rempotage : automne
Méthode de multiplication : bouturage au printemps

La clématite armandii est une magnifique espèce de clématite peu courante, au feuillage persistant. Outre son joli feuillage luisant, sa floraison est particulièrement précoce, inondant les lianes de fleurs blanches ou roses selon les variétés, et apportant avec elles un parfum délicieux. C’est une plante vigoureuse, une fois bien installée. Cette renonculacée, originaire des massifs forestiers de Chine fut rapporté en Europe en 1900.

Description de la clématite armandii

Ses longues lianes peuvent atteindre jusqu’à 8 m de long. Fines et vertes aux extrémités, elles s’épaississent et se lignifient en vieillissant, couvertes d’une écorce fibreuse. Ses grandes feuilles sont opposées, composées de trois folioles de 15 cm de long sur 5 cm de large. Chaque foliole est en forme de lance : large à la base, et s’effilant vers la pointe. Ils ont une tendance à se ranger tous verticalement, offrant un feuillage d’allure structuré du plus bel effet. La croissance des tiges est rapide, les entrenœuds fond 15 cm de long. Les jeunes feuilles sortent colorées de pourpre, fragiles aux vents violent à cette période, puis deviennent à maturité plus coriace, vert foncé, avec un épiderme luisant, prêtes à résister à l’hiver.

Les fleurs sortent tôt en saison, vers fin mars. Les bourgeons à l’aisselle des feuilles de l’année précédente, se gonflent en février, jusqu’à mesurer 3-4 cm. Chacun produit une tige fleurie de plus d’un mètre de long, portant de nombreuses grappes de fleurs. La plante devient rapidement couverte d’une multitude de fleurs blanches, simples, de 5 cm de diamètre. Elles dégagent un parfum que l’on sent à plusieurs mètres.

Ou planter Clematis armandii ?

Cette clématite ne supporte ni la sécheresse, ni les terre gorgées d’eau. Sa préférence va à un terrain frais et bien drainé. Sa croissance vigoureuse, une fois bien installée, réclame une terre riche. Bien qu’elle supporte la mi- ombre, une situation ensoleillée est la garantie d’une floraison abondante. Elle préfère également être abritée des grands vents ou du vent de nord : les premiers abiment ses jeunes feuilles, et le second est capable de geler les boutons de fleurs si précoces, et de gâcher la floraison.

La meilleure situation est une exposition sud, sud-ouest devant un mur ou sur une pergola protégée par une haie. Bien sur le pied doit être maintenu au frais et à l’ombre.

Comment installer Clematis armandii ?

Lorsqu’on a trouvé l’endroit idéal, en novembre on creuse une belle fosse de plantation d’au moins 2 fois la hauteur du pot, et on dispose la motte en position semi-allongée, pour améliorer l’enracinement. Elle est enterrée dans un mélange de terre de jardin et de terreau riche, car n’oublions pas qu’elle provient d’un milieu forestier, où la quantité de matière organique est importante. D’ailleurs dans les années à venir la clématite armandii appréciera qu’on lui apporte du terreau de feuille, voire les feuilles ramassées ailleurs autour de son pied. Ce qui offre de la fraicheur. Le pied doit être ombragé également, avec d’autres plantes par exemple.

La première année, les arrosages au pied sont importants, même parfois en hiver (mais surtout pas lorsqu’il gèle). Quand, la plante montre qu’elle est reprise par une belle croissance, les arrosages deviennent inutiles, sauf L’été dans les régions sèches. On n’arrose jamais sur les feuilles.

Comment la tailler ?

Cette taille n’est pas indispensable mais peut éviter que la base ne se dégarnisse. On peut tailler une branche sur trois assez bas. Cette taille doit avoir lieu au printemps sitôt la floraison terminée, juste avant le début la croissance des branches.

Le saviez-vous ?

Le parfum suave de la clématite est plus ou moins puissant en fonction de l’heure de la journée. On le sent davantage en fin de journée, donc assez tôt en hiver. Il est bien agréable de l’installer dans un lieu de passage.

Espèces et variétés de Clematis

200 espèces de clématites existantes, dont seulement quelques-unes qui ne sont pas grimpantes comme Clematis heracleifolia
Nombreuses variétés issues de ces espèces
La variété Clematis armandii ‘Apple blossom’ montre des fleurs roses et ‘Snowdrift’ des fleurs blanches

Nos fiches
Lire aussi
Sortie du DVD du film LE POTAGER DE MON GRAND-PERE Sortie du DVD du film LE POTAGER DE MON GRAND-PERE

Au Jardin, partenaire de la sortie du DVD du film de Martin Esposito Véritable succès en salles depuis sa sortie avec plus de 50 000 entrées et d'excellentes critiques presse et spectateurs, le...

Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • JMV (BRETAGNE SUD)
    La Clematite séche-t-elle en hiver ? Quel aspect a-t-elle ? Je pense que la mienne est morte
    Répondre à JMV
    Le 06/03/2015 à 18:03