Palmier trièdre, Palmier triangle

Palmier trièdre, Palmier triangle, Dypsis decaryi

Botanique

N. scientifique Dypsis decaryi
Synonymes Dypsis cabadae, Dypsis lutescens, Dypsis cabadae, Dypsis madagascariensis, Dypsis leptocheilos
Famille Aracées
Origine Madagascar
Floraison été
Fleurs crème, blanc
Typepalmier
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur2 à 3 m en pot, 4 à 8 m en extérieur

Planter et cultiver

Rusticité -2 °C minimum
Exposition ensoleillée à lumineux
Solriche et humifère
Acidité faiblement acide à neutre
Humidité normal à frais
Utilisationconteneur, véranda, serre hors gel, extérieur sous climat non gélif
Plantationprintemps
Multiplicationsemis
Palmier trièdre, Palmier triangle, Dypsis decaryi

Dypsis decaryi, le palmier trièdre ou palmier triangle est un palmier originaire de Madagascar, où il croît sur les pentes rocheuses et ensoleillées. Il appartient à la famille des Arécacées. C’est un palmier de climat tropical ou tempéré chaud, et en dehors des zones climatiques le plus chaudes de France, il sera cultivé en conteneur. Dans ce genre qui comprend près de 150 espèces, Dypsis decaryi est renommé pour sa forme originale ; il est répandu en culture, mais considéré comme vulnérable dans son milieu d’origine très restreint. Il est facile à maintenir en serre froide ou véranda, ou dans un intérieur lumineux.

Description de Dypsis decaryi

Dypsis decaryi est un palmier solitaire au stipe massif, se développant jusqu’à 12 m dans son milieu d’origine, mais souvent limité à 6-8 m ailleurs. En conteneur, il ne dépasse pas les 3 m de hauteur. Il a la particularité de développer ses palmes très régulièrement dans 3 directions, ce qui lui donne une forme trigone. Le stipe épais qui se développe à partir des gaines des feuilles est triangulaire.

Les palmes sont longues, d’abord dressées, puis retombantes, ce qui rend le palmier trièdre moins encombrant que beaucoup d’autres lorsqu’il est jeune. Le rachis est cireux, blanchâtre ; sa base est très élargie près du stipe, à la fois cireuse et recouverte d’un velours rougeâtre. L’eau de pluie peut se retrouver recueillie dans leur creux. Les folioles, fines et très nombreuses sont presque perpendiculaires au rachis.

Les fleurs sont jaunes. Fécondées, elles forment des fruits non comestibles, recouverts de cires, renfermant une graine ronde de 1,50 cm.

Comment cultiver le palmier triangle ?

Dypsis decaryi est relativement tolérant pour le sol. Il demande cependant que celui-ci soit drainant. On peut le cultiver dans un mélange de terre de jardin et de terreau, avec un ajout de matière organique, genre or brun, pour booster sa croissance. Il développe un système racinaire important et préfère donc un grand pot profond.

L’exposition doit être la plus ensoleillée possible, mais il se développe également en intérieur lumineux.

Le palmier triangle supporte mal les gelées et n’est pas rustique au-delà de -2 °C.

Pendant sa période de croissance, il apprécie des arrosages copieux et réguliers, mais dans un sol bien drainant. C’est-à-dire qu’un sol argileux ou un pot qui trempe dans une soucoupe d’eau ne lui convient pas. En pleine terre, Dypsis decaryi est capable de supporter la sécheresse.

La croissance du palmier trièdre est assez rapide, en 4 ans il peut passer d’une plantule de 30 cm à un petit palmier de 1,50 m. Il fait environ 4 nouvelles feuilles par ans en culture. Il profite d’autant mieux avec un peu d’engrais apporté au printemps et en été, et un renouvellement du compost en surface du pot chaque printemps.

En hiver, c’est la saison de repos, avec des températures un peu plus fraiches et des arrosages beaucoup plus parcimonieux, il faut laisser presque sécher la terre complètement entre chaque arrosage.

Multiplier le palmier trièdre

Dypsis decaryi ne se multiplie que par semis. Les graines fraiches germent très facilement. Elles sont trempées 48 H, puis semées à 28 °C dans une terre bien mouillée, si possible en pot individuel et profond, car les racines n’aiment pas être perturbées. Dypsis decaryi germe en moins d’un mois.

Espèces et variétés de Dypsis

Le genre comprend plus de 160 espèces

Lire aussi
Aréca, Palmier d'arec, Palmier doré, Chrysalidocarpus lutescens Aréca, Palmier d'arec, Palmier doré, Chrysalidocarpus lutescens

Dypsis lutescens ou Chrysalidocarpus lutescens, appelé palmier doré, palmier d'Arec ou aréca, est un petit palmier tropical couramment cultivé. Il appartient à la famille des Arécacées et est...

Palmier chanvre, Palmier de Chine, Palmier moulin, Trachycarpus fortunei Palmier chanvre, Palmier de Chine, Palmier moulin, Trachycarpus fortunei

Palmier de Chanvre ou palmier de Chine, Trachycarpus fortunei est l'une des espèces de palmier les plus rustiques que l'on peut acclimater même sur la moitié nord de la France.[...]

Palmier de Formose, Palmier de Taiwan, Palmier à sucre nain, Arenga engleri Palmier de Formose, Palmier de Taiwan, Palmier à sucre nain, Arenga engleri

Arenga engleri, le palmier de Formose est un palmier de petite taille, appelé parfois palmier à sucre nain, en référence à Arenga pinnata, producteur de sucre roux. Il appartient à[...]

Palmier nain, Palmier de montagne, Chamédorée, Chamaedorea elegans Palmier nain, Palmier de montagne, Chamédorée, Chamaedorea elegans

Chamaedorea elegans, palmier nain, palmier de montagne, ou encore parfois appelé chamédorée est un petit palmier qui fait une excellente plante d'appartement. Appartenant à la famille des...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Gaygen (Languedoc Roussillon)
    Comment acquérir Palmier trièdre, Palmier triangle Dypsis decaryi ? Quel est son prix ?
    Répondre à Gaygen
    Le 18/02/2017 à 12:04