A LA UNE »
La fourche-bêche

Le paillage

Paillage esthétique avec galets et pouzzolane
Paillage esthétique avec galets et pouzzolane

Le paillage est une technique de jardinage offrant de nombreux avantages au jardin. Il est apparu dans les années 50 aux Etats-Unis et est désormais utilisé aujourd'hui par de nombreux professionnels et par les particuliers.

Les avantages du paillage

Le paillage a de nombreux atouts

  • évite le développement des mauvaises herbes autour des plantes dans les massifs, des arbres et des arbustes. Dans le potager, on l'étale entre les rangs.
  • rétention de l'humidité au niveau du sol pendant la période estivale. L'arrosage devient bien souvent inutile même en plein soleil.
  • protection des souches de plantes contre les fortes gelées
  • protection du sol contre le compactage du sol et évite son érosion par les pluies
  • en se décomposant, le paillage naturel apporte de la matière organique au sol, l'humus indispensable à sa bonne structure
  • accessoirement, il protège les fruits comme les fraises des salissures de terre

Les paillages naturels

  • la paille coupée ou hachée si vous en trouvez près de chez vous

  • les écorces de pins maritime qui existent en morceaux de différentes tailles sont idéales pour les plantes de terre de bruyère pour son acidité naturelle mais aussi pour les massifs d'arbres et d'arbustes ou les plantes méditerranéennes. Disposez une couche d'au moins 5 cm d'épaisseur pour les calibres les plus petits. Durée de vie de 4 à 5 ans.

  • les copeaux de bois sont difficiles à garder en place

  • les tontes de gazon sont riches en azotes et se décomposent rapidement. Cette décomposition peut brûler les plantes. Durée de vie de quelques mois.

  • les paillettes de lin sont intéressantes mais elles tiennent mal en place

  • les feuilles mortes mais restent pas facilement en place

La pailleles paillettes de lin

  • les coques de cacao à utiliser sur une épaisseur de 5 centimètres, elles apportent de l'azote en se décomposant aux plantations. Durée de vie de 1 an.

  • les aiguilles de pins que l'on peut passer au broyeur, pour les plantes de terre acide (hortensias, camélias, etc..)

  • la fougère sèche (broyée, elle aussi), riche en potasse et silice (bon pour beaucoup de plantes, en particulier les pivoines et les roses de Noël et autres hellebores). Si vous voulez plaire aux rosiers, ajouter à la fougère broyée des orties, attention, il faut les ramasser avant qu'ils ne montent à graines !

  • le paillis d'écorces de peuplier à un ph neutre et est donc idéal pour les massifs. A utiliser sur une épaisseur d'au moins 5 cm. Durée de vie de 2 ans.

  • le paillis de chènevotte issu des tiges de chanvre à une durée de vie de 2 ans

les coques de cacaoHêtre

Le paillage organique est intéressant car en plus de son action citée précédemment, il se décompose lentement et apporte des matières utiles aux plantes et aux vers de terre qui participent à leur intégration au sol.

Les autres types de paillage

  • le film plastique qui est plus simple à installer avant la plantation de vos plantes
  • la toile tissée
  • le gravier
  • les galets
  • le sable
  • les cartons recyclables
  • la brique pillée
  • l'ardoise en morceaux
  • la pouzzolane (pierre de lave)

l'ardoise en morceauxla pouzzolane

Lire aussi
Le paillage, en quoi consiste-t-il ? Le paillage, en quoi consiste-t-il ?

Au jardin naturel, le paillage consiste à couvrir le sol, autour des plantations, avec des paillis constitués par différents matériaux d’origine naturelle organique ou minérale. L’homme...

Un binage vaut deux arrosages... Oui mais avec un bon paillage ! Un binage vaut deux arrosages... Oui mais avec un bon paillage !

Tous les jardiniers ont entendu un jour ou l'autre le fameux adage ventant les vertus du binage. Bien que tenace cette croyance ne doit pas forcément être prise au pied de la lettre....

Le paillage Le paillage

Stéphane LORIOT du Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse nous conseille sur le paillage et sur l'intérêt de le pratiquer Le paillage permet de faire une économie de temps, une économie...

Le paillage minéral Le paillage minéral

Mathieu DELAUNAY de l'entreprise Espace Création à Châteaubriant nous explique la mise en place d'un paillage minéral Les avantages du paillis minéral Le paillis minéral, comme la plupart des...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Tatycathy (Yvelines)
    Jamais de coques de cacao si vous possédez des chiens (le chocalat donc le cacao est une de leurs friandises préférées), hyper toxique, déjà plusieurs cas d'intoxication mortelles, donc choisissez un autre type de paillage, et tjs vérifier que ce que vous plantez ou rependez dans vos jardins ne serra pas dangereux pour vos enfants ou vos animaux...
    Répondre à Tatycathy
    Le 05/06/2016 à 11:11
  • Freddy Bruno
    Vous pouvez aussi faire du B.R.F avec vos branches d'oliviers et même mettre le B.R.F au pieds de vos oliviers ....
    Répondre à Freddy Bruno
    Le 31/07/2013 à 16:06
  • Jardin Naturel Nantes Bottière
    Pourquoi ne pas les maintenir au sol avec des branches?
    Répondre à Jardin Naturel Nantes Bottière
    Le 09/05/2013 à 10:26
  • Jardin Naturel Nantes Bottière
    Dans les jardins naturels nous utilisons une technique de paillage permanent avec les herbes entourant nos plantations, suivant les saisons nous utilisons des feuilles mortes ou les longues herbes de la prairie fauchées à la faux ou coupées à l'aide de cisailles à haies. La règle étant "pas de terre découverte".
    Répondre à Jardin Naturel Nantes Bottière
    Le 09/05/2013 à 10:21
  • Francis Jannin
    Met du bitume loll je rigole bien entendu mais ne dis pas marre de l'herbe moi, je la laisse pousser et ca me garde l' humidité ( et les limaces )
    Répondre à Francis Jannin
    Le 24/08/2012 à 08:29
  • Ange-Marie Vouardoux-Emery
    ça vaut pour une terre très grasse, très riche...mais pour une terre très sèche ? terre de vigne ?? je l'ai fais pour mon potager...mais avec un vent de 60 à 70 km/h, la paille et le foin sont partis chez le voisin. Il me faudra recommencer si je veux que mes tomates ne gèlent pas ces nuits prochaines...Pour le résultat il me faudra attendre l'automne voir même le printemps prochain...mais dans mon coin le paillage au jardin potager ne se fait pas du tout....
    Répondre à Ange-Marie Vouardoux-Emery
    Le 12/05/2012 à 11:56
  • Néjib El Golli
    J'exploite mon potager entre une centaine d'oliviers. Au mois de janvier de chaque année, je ramasse les branches après la taille de mes oliviers pour les stocker en attendant le mois de juin pour ramasser les feuilles mortes et puis les étendre aux pieds de toute plante nécessitant un arrosage régulier. Ainsi mes plantes ne souffriront pas de déshydratation (surtout que la saison sèche dure 6 mois chez moi au centre de la Tunisie), mes arrosages seraient plus espacés, les mauvaises herbes auront du mal à se multiplier, sans oublier qu'à la longue j'aurais gagné en matière organique (humus) sans aucune dépense. Oui le paillage naturel a bien été la bonne solution pour déstresser ma passion pour l'agriculture bio.
    Répondre à Néjib El Golli
    Le 12/05/2012 à 11:36
  • Zineb Mostéfa
    ça donne des idées , merci .
    Répondre à Zineb Mostéfa
    Le 12/05/2012 à 11:23
  • Jackie Francis
    PIERRE DE LAVE J EN VEUXXXXXXXXXXXXXXXX.............MARRE DE L HERBE!!!!
    Répondre à Jackie Francis
    Le 12/05/2012 à 11:01
  • Gildan (Bretagne)
    Bonjour à tous, Concernant le paillage, il paraîtrait que pour les oignons et les échalottes ce ne serait pas bon. Je souhaite avoir l'avis de fins connaisseurs. Merci d'avance. Gildan
    Répondre à Gildan
    Le 02/05/2007 à 10:49
  • FDL (90, Territoire de Belfort)
    Nous pouvons ajouter à la liste la sciure qui est plus pratique que les copeaux de bois. Par contre, attention à la provenance (par exe les tronconneuses la souillent avec l'huile de chaine)
    Répondre à FDL
    Le 20/04/2007 à 15:35