Helléborine géante, Épipactide géante, Épipactis de Californie

Helléborine géante, Épipactide géante, Épipactis de Californie, Epipactis gigantea

Botanique

Nom latin  : Epipactis gigantea
Synonyme  : Helléborine gigantea
Origine  : Amérique du nord, Mexique
Période de floraison : mai, juin, juillet
Couleur des fleurs  : brun-orangé, jaunâtre et vert
Type de plante : orchidée utilisée en horticulture
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : non persistant, feuillage seulement d'avril à septembre
Hauteur : 30 à 70 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -30 °C
Exposition  : ensoleillé à mi-ombre
Type de sol : humifère et léger
Acidité du sol  : acide à légèrement alcalin
Humidité du sol  : frais à humide
Utilisation : massif, bord de bassin, pot
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : division de large souche ou semis en culture in vitro

Epipactis gigantea, appelée helléborine géante ou épipactis de Californie est une plante vivace appartenant à la famille des Orchidacées, une orchidée terrestre. Parmi la quarantaine d’orchidées appartenant à ce genre plutôt d’origine eurasienne, Epipactis gigantea est l’unique espèce américaine : elle croît dans l’ouest des États-Unis et au Mexique. Très fréquente, elle s’épanouit dans une grande diversité de milieux naturels, plus ou moins forestiers, généralement en bordure des cours d’eau. L’épipactis géante est une espèce largement utilisée en horticulture, produite par culture in vitro. Elle est assez tolérante sur ses conditions de culture.

Description de l’helléborine géante

Epipactis gigantea est une plante rhizomateuse, formant de larges colonies avec le temps. Son rhizome souterrain est épais d’environ 0,5 cm ; il émet des tiges verticales à partir d’avril. Ces tiges sont de croissance rapide. Les feuilles lancéolées, vert vif et engainantes sont très nervurées. Les tiges s’élèvent de 50 à 70 cm et se terminant par une tige florale. Epipactis gigantea fleurit en juin juillet.

Les fleurs d’environ 3-4 cm de large montrent des sépales et des pétales effilés de 1 à 2 cm, dans les tons jaune verdâtre, et un labelle en forme de langue, orangé. L’épipactis de Californie porte ainsi 3 à 6 fleurs de belle taille par rapport aux autres espèces du genre.

Deux mois après la floraison, les tiges sèchent, la plante se met en dormance pour l’hiver.

Epipactis gignatea est une espèce très variable. La couleur des fleurs peut changer non seulement selon le clone que l’on cultive, mais aussi parfois en fonction des conditions de culture.

Epipactis gigantea 'Serpentine Night' ou ‘Rubrifolia’ est un cultivar naturel très attrayant aux feuilles sombres. Elles sortent pourpres au printemps puis deviennent bronze ensuite. Sa culture serait légèrement plus délicate que pour la forme verte.

Cultiver Epipactis gigantea

L’helléborine géante demande un sol assez riche en matière humifère, qui est d’humide à frais, donc conservant de la fraicheur toute l’année. Dans son milieu naturel, elle supporte même quelques inondations passagères. L’aération de son substrat peut éventuellement être améliorée par de la pouzzolane, ou une autre pierre volcanique poreuse.

Elle pousse soit en plein soleil, mais alors avec un sol humide, c’est-à-dire en bordure de bassin, ou en pot, mais arrosée très régulièrement, soit à mi-ombre ou même en ombre claire, en sous-bois par exemple, se contentant alors d’un sol frais. La couleur et le nombre de fleurs sont généralement plus satisfaisants avec une exposition ensoleillée un minimum.

Elle peut vivre en sol de ph compris entre 5 et 8, acide à légèrement basique.

Avec le temps elle est capable de former de larges massifs. Sa croissance est grandement améliorée par un apport d’engrais à libération lente distribué chaque printemps alors que pointent les nouvelles pousses.

Elle se prête très bien à la culture en pot, en extérieur toute l’année du moment que les arrosages sont réguliers, de façon à maintenir la terre fraiche en permanence

Multiplier Epipactis gigantea

En dehors de la multiplication en culture in vitro, les larges touffes d’helléborine géante peuvent être divisées éventuellement en fin d’été, au début de la dormance.

À ne pas confondre

Attention, car le terme helleborine est utilisé également pour l’espèce Eranthis hiemalis, une charmante petite renonculacée bulbeuse qui fleurit en février.

Espèces et variétés de Epipactis

Ce genre comporte une quarantaine d’espèces

  • Epipactis palustris, l’épipactis des marais
  • Epipactis helleborine, l’une des espèces les plus courantes en Europe
  • Epipactis parviflora, l’épipactis à petites fleurs
  • Epipactis phyllanthes, l’épipactis des dunes
  • Epipactis gigantea 'Serpentine Night' ou ‘Rubrifolia’, au feuillage rouge sombre
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Crêpe géante Pomme-Pistache à la vergeoise Crêpe géante Pomme-Pistache à la vergeoise

Dans un récipient, mélanger la farine avec les œufs, le sel, le sucre vanillé, la vanille en poudre et l'huile. Délayer avec la bière et le lait en incorporant le liquide progressivement....

Le Getty Center, un ilot de verdure dominant Los Angeles (Californie, USA) Le Getty Center, un ilot de verdure dominant Los Angeles (Californie, USA)

Le Getty Center est un campus culturel et de recherche situé à Los Angeles, en Californie dont le bâtiment a été réalisé par l'architecte Richard Meier. L’accès au « Getty Center », cet havre...

Installation d'un arrosage automatique pour le potager Installation d'un arrosage automatique pour le potager

Mr Collinet habitant à Marseille : Je souhaite mettre en place dans mon jardin un arrosage automatique (goutte à goutte) pour le potager. Comment faut-il faire ? Les 3 principales contraintes...

Un potager au balcon Un potager au balcon

Nulle raison de se priver de la joie de récolter des légumes frais cultivés de façon naturelle sous prétexte que vous ne possédez qu'un simple balcon. A la fois décoratif et utile, cet aménagement...

Vos commentairesAjouter un commentaire