La culture in-vitro

Culture in vitro d'orchidées
Culture in vitro d'orchidées

Pratiquée en milieu stérile dans les laboratoires, la culture in-vitro permet de régénérer une plante à partir d'une partie de ses organes ou même d'une simple cellule. Décryptage.

En quoi consiste la culture in-vitro ?

La culture in vitro se pratique en laboratoire sous contrôle strict du milieu et dans un espace miniaturisé. Les conditions de culture sont bien précises, la température et l'éclairage sont optimisés et le milieu est stérile afin qu'aucune bactérie ou champignon ne puisse s'y développer. Les plantes sont cultivées dans de petits récipients ou des tubes à essai. Cette technique permet de multiplier les plantes à grande échelle en quantités industrielles puisque à partir d'un simple méristème (extrémité du bourgeon ou d'une racine) il est aujourd'hui possible de produire plusieurs millions de plantes.

Quelles sont les différentes techniques de culture in-vitro ?

La culture de protoplastes (cellules sans paroi) permet d'obtenir un grand nombre de plantes mais peut aussi servir à produire de nouvelles plantes provenant de la fusions de celulles d'origines diverses.

Le micro-bouturage (micropropagation ou clonage) qui consiste à un enracinement en milieu de culture augmente la rapidité de croissance et les chances de réussite. Il permet de produire des plants génétiquement identiques à la plante mère et d'une qualité sanitaire irréprochable. Cette technique est très utile pour multiplier les espèces qui se reproduisent lentement ou difficilement de manière naturelle. Elle permet en outre de multiplier les plantes stériles.

La culture de méristème. Ce très petit organe mesurant moins d'1mm est présent dans le bourgeon apical ou dans les extrémités des racines des plantes permet la croissance et la transformation des organes de la plante future. Même si la plante mère est malade le méristème est toujours sain et assure une totale régénération. Ce processus a donc permis de préserver ou de sauver certaines espèces ou variétés. On obtient ainsi des plantes parfaitement saines et conformes à la variété d'origine. Nombreuses sont les plantes qui ont été sauvegardées ainsi. Parmi elles la pomme de terre « Belle de Fontenay », certains dahlias, la violette de Toulouse, plusieurs variétés d'iris, de framboisiers et de vignes.

L'androgénèse et la gynogénèse sont des techniques de culture permettant d'obtenir des plantes à partir de cellules sexuelles mâle dans le premier cas ou femelles dans le second. Elles assurent la production de plantes haploïdes c'est à dire de lignées pures nécessaire aux programmes d'amélioration des plantes. L'Haplo-diploïdisation est fréquemment utilisée pour améliorer les plantes comme le riz, le maïs, le blé ou encore le tabac.

Intérêt des cultures in-vitro

Comme nous l'avons vu plus haut, nombreuses sont les applications pour la culture in-vitro. Elle permet de produire à grande échelle et de mettre des plantes saines plus rapidement sur le marché, mais aussi de sauvegarder la biodiversité en préservant des espèces rares ou difficiles à multiplier naturellement. Elle a pour autre fonction de créer des variétés nouvelles résistantes aux diverses maladies trouve donc des application dans l'industrie agro alimentaire mondiale.

Lire aussi
La culture in vitro La culture in vitro

Dominique MENARD des pépinières André BRIANT nous présente la technique de culture in vitro. La culture in vitro sert à reproduire des végétaux à partir d'un pied mère. On prélève donc un bourgeon...

La culture de la vigne La culture de la vigne

Olivier CHAIGNAUD, viticulteur vous propose de découvrir une année de travail de la vigne dans son exploitation à LUSSAC dans la région Bordelaise et répond à quelques questions. Le cycle de...

Plantes carnivores : une culture exigeante Plantes carnivores : une culture exigeante

Les plantes carnivores sont des plantes fragiles qu'il est souvent difficile de garder en vie sans un minimum de soins et d'attention. Comme tous végétaux, les plantes carnivores ont avant tout...

La culture de la vigne (deuxième partie) La culture de la vigne (deuxième partie)

» La culture de la vigne (début) Effeuillage (fin juillet) Consiste à enlever les feuilles qui recouvrent les raisins afin d'améliorer la maturité, travail qui peut se faire manuellement ou...

Vos commentairesAjouter un commentaire