Fabiane imbriquée, Pichi

Fabiane imbriquée, Pichi, Fabiana imbricata

Botanique

Nom latin  : Fabiana imbricata
Famille  : Solanacées
Origine  : Chili et Argentine
Période de floraison : mai à juin
Couleur des fleurs  : blanc pur
Type de plante : plante pour climat doux
Type de végétation : vivace arbustive
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : Jusqu’à 2 m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique -12°C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : drainant à tendance calcaire
Acidité du sol  : acide à alcalin
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : massif, lisière, plante médicinale
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : boutures, semis, rejets

Fabiana imbricata, la fabiane imbriquée est une plante arbustive originaire des zones tempérées d’Amérique du sud. Bien qu’à première vue, la fabiane imbriquée ressemble à une bruyère, le genre Fabiana appartient à la famille des Solanacées, au même titre que la pomme de terre ou la tomate.

Le genre compte 25 espèces, mais Fabiana imbricata est la plus cultivée. Appelée pichi pichi en Amérique, elle y est cultivée pour ses propriétés médicinales. Elle est encore rare et peu connue en Europe, malgré le charme de ses fleurs et la bonne odeur du feuillage. C’est une plante résistante à la sècheresse, aisément cultivable dans les jardins de climat océanique ou méditerranéen.

Description de la fabiane imbriquée

Fabiana imbricata est un arbuste qui peut devenir grand en Amérique du sud, mais qui dépassera rarement les 2 m en Europe. Il se maintient généralement en un buisson dense et très ramifiés de 0,80 m à 1 m 20 en tous sens. Les rameaux de Fabiana imbricata, serrés les uns contre les autres, sont couverts de petites feuilles en forme d’aiguilles, imbriquées comme des écailles, qui rappellent le feuillage des bruyères du genre Calluna. Les fleurs éclosent en grand nombre de mai à Juin. La plante se pare alors d’une multitude de petites trompettes dressées : les fleurs tubulaires sont d’un blanc pur, ou parfois rose pale. Elles attirent de nombreux insectes, puis produisent des fruits en capsule ovale.

Fabiana imbricata 'Violacea' est une variété ayant un port prostré, beaucoup plus large que haute : ses branches tendant à prendre un port horizontal. Ses fleurs sont bleu violacé.

Cultiver la fabiane imbriquée

Bien que résistante aux gelées, Fabiana imbricata aime cependant à être abritée des vents glacés en hiver. Cet arbuste est donc implanté, protégé par un mur, un bosquet ou une haie, tout en ayant une exposition ensoleillée au minimum quelques heures par jour. La fabiane imbriquée est une plante résistante à la sécheresse et aux embruns. Elle est donc indiquée pour les jardins en façade océanique. Elle préfère un solde très acide à neutre, mais elle supporte aussi les sols basiques.

Installée en septembre pour les régions méditerranéennes ou au printemps pour les climats plus froid, la fabiane imbriquée demande un peu de terreau et de sable pour alléger la terre et faciliter le drainage.

Fabiana imbricata peut être maintenue en conteneur, tout en gardant à l’esprit qu’une plante en pot est davantage sensible à la sécheresse en été et au gel en hiver. Les pots de Fabiane imbriquée sont donc ombrés aux heures les plus chaudes et rentrés en serre froide ou véranda en hiver.

Le saviez-vous ?

Fabiana imbricata était considérée en Amérique du Sud comme une plante sacrée. Lors de sa combustion, elle dégage une fumée agréable et sans effet secondaire. Utilisée comme de l’encens, les branches séchées et brulées exhalent une bonne odeur de pin, très douce. Les rameaux soigneusement séchés peuvent aromatiser un thé. Fabiana imbricata est aussi une plante médicinale utilisée en tant que diurétique.

Espèces et variétés de Fabiana

 environ 25 espèces dans ce genre
Fabiana imbricata 'Violacea', aux fleurs bleu mauve

Lire aussi
Les dangers du jardinage Les dangers du jardinage

Gare aux outils de jardinage que nous laissons souvent traîner ici ou là, lorsque l'on a des enfants. Savez-vous que ce type d'accident est parmi les plus courant en France. Bien évidemment , on...

Le jardinage urbain Le jardinage urbain

Marre de la grisaille de nos villes ! Qu’à cela ne tienne, pourquoi ne pas créer un jardin sur le balcon, la terrasse ou même sur le toit des immeubles. Les citadins ont besoin de ce retour à...

Le jardinage avec les enfants Le jardinage avec les enfants

Le contact des enfants à la nature est spontané et intuitif. Naturellement portés à aller à la découverte des petites bêtes, des plantes, de l’eau et de la terre, les enfants éprouveront un...

La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale ! La guérilla du jardinage : place à la rébellion végétale !

Des grenades, des bombes... Voilà un artillerie bien lourde qui pourrait causer quelques dégâts si elle n'était destinée à fleurir nos villes de manière secrète et révolutionnaire. Focus sur les «...

Vos commentairesAjouter un commentaire