Callune, Bruyère commune

Callune, Bruyère commune, Calluna vulgaris

Botanique

N. scientifique Calluna vulgaris
Famille Ericacées
Origine Europe et Asie
Floraison juillet à septembre
Fleurs blanche à rose
Typesous-arbrisseau
Végétationvivace
Feuillage persistant
Hauteur30 à 90 cm

Planter et cultiver

Rusticité rustique, -24°C
Exposition ensoleillée à mi-ombre
Solcaillouteux à tourbeux, pauvre
Acidité acide
Humidité sec à frais, voir humide
Utilisationmassif, pourtour de bassin, sous-bois
Plantationprintemps, automne
Multiplicationboutures, semis
Callune, Bruyère commune, Calluna vulgaris

Calluna vulgaris, la bruyère commune, est un sous- arbrisseau persistant de la famille des Ericacées. Cette bruyère, unique dans son genre Calluna, est répandue en Europe ainsi qu’en Asie, dans les landes, lisières, bois, clairières, prairies.. tous ces milieux différents ayant une caractéristique commune : l’acidité du sol. Ce qui fait de la callune une plante indicatrice d’une terre acide.

La callune est également très présente dans les jardins puisque plus de 400 variétés sont issues de cette espèce, sélectionnées pour leur forme, la couleur du feuillage ou la couleur des fleurs.

Description de la callune

Calluna vulgaris est un arbrisseau à la base lignifiée, portant de nombreuses branches serrées, dressées et plus ou moins tortueuses. Les feuilles de Calluna vulgaris sont en écailles et très petites, disposées sur la tige en quatre rangs, imbriquées les unes dans les autres. Les tiges très menues, de 4 mm de large sont quadrangulaires. Bien que la forme botanique soit verte, les cultivars apportent des feuillages de coloris très divers : crème, jaune, orange, vert acide, argenté..

Les fleurs s’épanouissent à partir de juillet, nombreuses sur les parties supérieures des tiges. Les petites fleurs sont régulières à pétales non soudées, courtement pédicellées, de 3 à 4 mm de large. Leur coloris va de blanc à rose plus ou moins prononcé.

C’est une plante mellifère qui attire les insectes pollinisateurs. Les fruits sont de minuscules capsules velues et grises.

Culture de la bruyère commune

Le seul facteur qui limite la présence de la bruyère commune est le ph du sol. En effet Calluna vulgaris doit absolument avoir une terre acide pour se développer. Si votre terrain est de ph basique, il faut installer la callune dans une terre de bruyère ou mélanger de la tourbe à votre terre de jardin. En dehors de cette exigence, la callune supporte une rocaille sèche aussi bien que le pourtour humide d’un bassin. Elle aime le plein soleil mais pousse aussi bien à l’ombre; à savoir que les cultivars au feuillage pâle seront mieux à mi-ombre. La callune fait un excellent couvre-sol, se contentant d’une terre pauvre et de conditions rudes. Un petit bémol cependant concernant les zones à l’été chaud et humide, qui la rend sujette aux maladies cryptogamiques.

De plus, Calluna vulgaris montre des propriétés télétoxiques : elle secrète au niveau de ses racines une substance qui inhibe la croissance des autres végétaux. Autrement dit, elle laisse peu d’adventices germer sur son territoire.

Comment multiplier la bruyère commune ?

Pour propager un cultivar précis, il faut soit le bouturer, soit tirer sur une branche basale qui vient avec quelques racines. Cela se fait pendant la période de croissance, et il faut maintenir la bouture dans un sol bien frais le temps de la reprise.

La callune peut également se semer. Mais les descendants peuvent varier par rapport à la plante mère. Il n’est pas rare que Calluna vulgaris se ressème spontanément dans une zone acide et suffisamment humide.

Le saviez-vous ?

Outre son intérêt horticole, la callune possède des propriétés tinctoriales (pour la teinture) et médicinale, utilisée pour les cystites et les coliques néphrétiques.

Son nom Calluna vient du mot grec ‘callunein’ qui signifie balayer. Les rameaux de la callune servaient pour fabriquer des balais rustiques.

Espèces et variétés de Calluna

une seule espèce dans ce genre, mais plus de 400 cultivars !
‘Velvet Dôme’ produit un dôme aplati
‘Allegretto’, aux fleurs rouge cerise
‘Silver knight’ feuillage argenté et fleurs blanches
‘Firefly’ un feuillage orange lumineux
‘Orange Queen’ très compact avec un feuillage doré

Lire aussi
Bruyère d'Irlande, Bruyère de Saint-Daboec, Daboetia cantabrica Bruyère d'Irlande, Bruyère de Saint-Daboec, Daboetia cantabrica

Daboetia cantabrica, appelé bruyère d'Irlande, bruyère de St Daboec ou encore bruyère cantabrique, est une plante de la famille des Ericacées, proches des genres Calluna et Erica, bien plus...

Anémone pulsatille, Pulsatille commune, Coquelourde, Pulsatilla vulgaris Anémone pulsatille, Pulsatille commune, Coquelourde, Pulsatilla vulgaris

La pulsatille commune, Pulsatilla vulgaris, appartient à la famille des renonculacées. C'est une plante vivace poussant naturellement en Europe. En France, on la rencontre poussant sur les pelouses...

Lysimaque commune, Grande lysimaque, Lysimachia vulgaris Lysimaque commune, Grande lysimaque, Lysimachia vulgaris

Lysimachia vulgaris, la lysimaque commune ou grande lysimaque est une plante vivace appartenant à la famille des Primulacées. Elle est originaire d'Europe et d'Asie, présente en plaine dans les...

Bruyère à nombreuses fleurs, Bruyère multiflore, Erica multiflora Bruyère à nombreuses fleurs, Bruyère multiflore, Erica multiflora

Erica multiflora, la bruyère à nombreuses fleurs est un arbrisseau persistant de la famille des Ericacées. La bruyère multiflore est originaire des régions méditerranéennes, présentes en France à...

Vos commentairesAjouter un commentaire