Buxacées / Buxaceae

Le buis commun, plante la plus connue de la famille des Buxacées
Le buis commun, plante la plus connue de la famille des Buxacées

La famille des Buxaceae est ancienne et isolée ; il n’en reste que peu d’espèces. Structurantes, solides et coriaces en culture, les Buxacées, dont le buis, symbole du jardin à la française, sont des plantes herbacées, des arbustes ou des arbres ornementaux mellifères appréciés.

Les plantes populaires : buis, sarcococca, pachysandra

La famille des Buxacées est une famille de plantes à fleurs dicotylédones relativement restreinte. Arbres, arbustes ou plantes vivaces rhizomateuses, les Buxaceae sont isolées dans leur propre ordre des Buxales, aujourd’hui bien distinctes des Euphorbiales. Famille ancienne, dont il ne reste que quelques genres et en nombre assez réduit d’espèces, les Buxacées sont surtout utilisées comme plante ornementale pour leur feuillage persistant et leur floraison très agréablement parfumée.

Place de la famille parmi les autres

Les Buxacées semblent issues de la base de la branche dicotylédone. Ils sont aujourd’hui relativement isolés et ont leur propre ordre : les Buxales. L’ordre le plus proche des Buxales serait les Trochodendrales, qui ne referment qu’une unique espèce d’arbre tropical.

Les Buxacées font partie "des dicotylédones basales", c’est à dire primitives (comme les renoncules, le lotus ou le magnolia), par opposition aux groupes ‘noyau des dicotylédones’ plus évolués.

Les familles des Columellacées, Pachysandracées,, Styloceratacées sont aujourd’hui absorbées dans la famille des Buxacées.

Distribution

La famille des Buxacées est dispersée en région tempérée et tropicale, présente dans tout l’hémisphère nord sauf en Afrique du Nord et en Asie Mineure, jusqu’à la cordillère en Amérique du Sud, dans les Caraïbes, dans la moitié sud de l’Afrique, à Madagascar et dans toute l’Asie.

Buxus sempervirens est notre buis indigène, présent en France. Buxus balearica, le buis de Mahon, se trouverait encore à l’état sauvage en Espagne (Andalousie)

Caractères généraux des Buxacées

Les Buxacées sont des plantes aux feuilles coriaces et persistantes, alternes ou opposées, de forme simple, sans stipule. Leurs fleurs régulières sont en épis ou racèmes. Elles sont pourvues de bractées parfois rosâtres, mais apétales. Elles disposent généralement de 4 sépales (parfois 6 ou davantage) plus ou moins pétaloïdes soudés à la base et 4 étamines. Les fleurs sont originales et très jolies, bien que petites dans les genres Sarcoccoca ou chez Pachysandra procumbens. L’ovaire est supère. Les fleurs de Buxus sont assez insignifiantes, mais les Sarcoccoca, eux par exemple, montrent une floraison intéressante.

Les fleurs des Buxacées sont souvent très agréablement parfumées.

Ce sont des plantes monoïques, rarement dioïques (sexuées), fécondées par les insectes. Le fruit est une capsule ou une drupe.

Les plantes appartenant à la famille des Buxacées

La famille des buxacées contient 127 espèces réparties en 6 genres. Cette famille primitive, assez restreinte, mais largement distribuée a connu une plus grande diversité, comme le prouvent d’ailleurs certaines espèces fossiles, des Fossiles proches des Didymeles, par exemple retrouvés en Nouvelle-Zélande. Plusieurs espèces contemporaines sont en voie de disparition.

Les Buxaceae sont des petits arbres (Buxus, jusqu’à 15 m), des arbustes (Sarcoccoca) ou des plantes herbacées (Pachysandra), aux feuilles persistantes et aux petites fleurs nombreuses souvent parfumées.

  • genre Pachysandra, 4 espèces herbacées. Ex Pachysandra axillaris

  • genre Sarcococca : 16 à 20 espèces arbustives asiatiques, aux feuilles alternes.

  • genre Styloceras : 3 à 6 espèces d’Amérique du Sud ex Styloceras laurifolium, le styloceras à feuilles de laurier.

  • genre Buxus d’environ 70 espèces d’Amérique et d’Eurasie, et Notobuxus (6 espèces africaines) aux feuilles opposées. Notobuxus est un genre controversé qui est considéré aujourd’hui comme le genre Buxus, version africaine. Ex : Buxus myrica ou Buxus austroyunnanensis, le buis de Hatusima, des espèces asiatiques.

  • genre Didymeles est un petit genre de quelques espèces à la distribution limitée à Madagascar et aux Comores, plutôt en voie de disparition. Ex Didymelses integrofolia.

  • genre Haptanthus : une seule espèce, menacée, Haptantus hazlettii

Attention ! Simmondsia chinensis le Jojoba ou noix de chèvre, originaire du Mexique a été autrefois nommé par erreur Buxus chinensis, et placé parmi les Buxacées, or de nos jours, il a sa propre famille, les Simmondsiaceae (monospécifique), qui est de plus, rangée dans les caryophyllales (dicotylédones évoluées).

Utilisation des Buxacées

Les buis sont des arbres et arbustes ornementaux, notamment notre buis indigène, Buxus sempervirens, le buis commun, qui est emblématique du jardin à la française. Arbuste de 6 m de hauteur, vivant près de 600 ans ou petite variété compacte, il sert à faire des haies, des bordures ou de l’art topiaire : sa complaisance par rapport à la taille de formation en fait une espèce qui structure les espaces. Son feuillage très dense produit une forme pleine et opaque qui se façonne aisément en une taille régulière. Cependant la forme libre d’un buis laissé à sa silhouette naturelle est intéressante également si l’on dispose de la place. Le buis est une espèce très mellifère.

Ses feuilles sont parfois récoltées pour leurs propriétés médicinales, fébrifuges et sudorifères. Comme souvent, cette action médicamenteuse est couplée à une certaine toxicité.

Le buis développe un bois dur au grain fin, adapté à la sculpture ou l’ébénisterie.

Buxus microphylla, le buis à petites feuilles est également apprécié sous divers cultivars.

Les Sarcococcca ou sarcoccoques sont des espèces d’arbustes assez peu connues, pourtant très intéressantes en tant que plante ornementale, en isolé, en haie ou en massif composé. Leur feuillage est persistant, beau et vernissé, ils n’ont pas un développement débordant, mais sont solides ; et surtout, certains ont une floraison généreuse et délicieusement parfumée !

  • Sarcococca ruscifolia, le sarcocoque à feuilles de ruscus, petit compact et très parfumé lors de sa floraison hivernale.
  • Sarcococca confusa ou le sarcocoque confus, parfumé et haut de 2 m idéal en haie, car ne nécessite pas de taille.
  • Sarcococca hookeriana ou le sarcocoque de Hooker, plus étalé et aux feuilles allongées, toujours odorant.   Var. humilis est une formerampante.
  • Sarcococca orientalis, le sarcoccoca d’orient, à grandes feuilles.

Les Pachysandra sont des plantes herbacées, au feuillage coriace et persistant, robustes, mais de croissance lente, utilisées en couvre — sol d’ombre, plutôt sèche ou rocailleuse.

  • Pachysandra terminalis ou pachysandra du Japon qui existe aussi sous forme panachée ‘Variegata’.
  • Pachysandra procumbens, le pachysandra américain de croissance plus lente encore, est un petit bijou de plante d’ombre.

Nos fiches de culture

Buxus

Sarcococca

Lire aussi
Petits conifères bleus - Portrait de famille Petits conifères bleus - Portrait de famille

Il existe une quantité impressionnante de cultivars de conifères à feuillage plus ou moins bleuté. Voici une sélection des meilleures formes qui sont proposées par les pépiniéristes. Les cèdres...

Les géraniums vivaces, portrait de famille Les géraniums vivaces, portrait de famille

Les géraniums vivaces forment une vaste famille, petit tour d'horizon par thémes. Les plus opulents Geranium x cantabrigiense. Hybride de Geranium macrorrhizum x Geranium dalmaticum, obtenu en 1974...

Camélia: portrait de famille Camélia: portrait de famille

Achetez votre camélia en fleurs pour choisir les plus belles fleurs. Renseignez-vous sur ses caractéristiques en gardant à l’esprit l’utilisation que vous voulez en faire. Il y a une...

Hortensia paniculé, portrait de famille Hortensia paniculé, portrait de famille

Originaires d’Asie et introduits en Europe à la fin du 19e S, les hortensias paniculés ou Hydrangea paniculata sont des arbustes robustes et vigoureux dont les lourdes grappes de fleurs font...

Vos commentairesAjouter un commentaire