Epinard fraise

Epinard fraise, Chenopodium capitatum

Botanique

N. scientifique Chenopodium capitatum
Synonyme Blitis capitata
Origine Amérique du Nord
Floraison juillet
Fleurs blanchâtre
Typeplante herbacée
Végétationannuelle
Feuillage caduc
Hauteur30 à 100 cm

Planter et cultiver

Rusticité croissance en dehors des périodes de gel
Exposition soleil
Soltolérant
Acidité légèrement acide à neutre
Humidité normal
Utilisationplante potagère, fruits, colorant naturel
Plantationprintemps
Multiplicationsemis au printemps
Epinard fraise, Chenopodium capitatum

Chenopodium capitatum, l’épinard fraise est une plante annuelle appartenant à la famille des Chénopodiacées. Chenopodium capitatum, anciennement Blitis capitata, est une plante plus ou moins cultivée depuis des siècles pour ses qualités nutritives. Bien qu’un peu oublié, l’épinard fraise, qui est originaire d’Amérique du Nord, s’est installé sur les autres continents. C’est une plante qui se rencontre parfois sur les friches, les gravières, les bords de route ou dans les jachères.

Description de l’épinard fraise

Chenopodium capitatum forme une plante élancée, ramifiée, haute de 60 à 100 cm, s’élargissant sur 30 à 40 cm. Ses feuilles de forme oblongue à triangulaire, sont alternes, entières ou parois lobées, dentées, de couleur vert sombre.

Ses fleurs se développent en groupe dense à l’aisselle des feuilles, sur la partie supérieure de la tige. Les fleurs, petites et verdâtres forment des glomérules à chaque nœud supérieur. Autofécondes, elles se transforment en fruits charnus, rouge vif, très décoratifs.

Chenopodium capitatum est annuel. Ses graines germent au printemps, l’épinard fraise fleurit de juillet à aout ; les fruits se développent dans la foulée, et les graines sont matures en septembre-octobre. La plante meurt et passe l’hiver sous forme de graines, non détruites par le gel. Généralement une fois implanté, l’épinard fraise se ressème spontanément.

Cultiver l’épinard fraise

Chenopodium capitatum est tolérant sur la texture du sol au potager. Il apprécie cependant un sol au ph légèrement acide à neutre, riche, qui conserve une certaine fraicheur pour devenir grand et être productif. Il ne pousse qu’en exposition bien ensoleillée.

L’épinard fraise est semé au printemps, en avril-mai. Le semis de pose pas de problème avec des graines fraiches (de l’année antérieure).

  • En place directement. La germination intervient quand le sol se réchauffe courant mai. La terre doit être maintenue humide jusqu’à la germination.

  • En godet en avril, en serre, châssis, ou à l’intérieur. Les plantules sont alors repiquées en mai après les gelées.

Sans en faire obligatoirement une culture intensive dans le potager, l’épinard fraise peut être maintenu par semis spontané. Au moins, un plant de Chenopodium capitatum est alors laissé jusqu’à la dispersion des graines. Mais il faut ensuite apprendre à en reconnaitre la plantule et de ne pas la biner.

Utilisation de l’épinard fraise

Les amateurs de potager s’intéressent de nouveau aux épinards fraise en tant que légumes oubliés, d’autant que la cuisine moderne excite volontiers nos papilles par quelques feuilles crues : sur une pizza, sur des carottes rôtie, dans une salade composée… il est riche en vitamine A et C.

Ses jeunes feuilles se consomment crues comme le mesclun, avec un agréable petit gout de noisette, ou cuites en épinard. Les feuilles perdent leur gout après la floraison et donc la tige florale peut être coupée pour prolonger le temps de récolte. Pour en faire un plat d’épinard, il faut en cultiver une grande quantité.

Chenopodium capitatum est intéressant et décoratif en fruit. Il est parfois considéré comme une plante ornementale. Les fruits, juteux et charnus, bien qu’ayant la couleur des fraises, se rapprochent davantage du gout de la betterave rouge. Les fruits ont parfois été utilisés comme colorant naturel.

Ses multiples utilisations et sa propension à s’installer durablement au jardin par semis spontané en font une plante de permaculture par excellence.

Espèces et variétés de Chenopodium

200 espèces environ dans ce genre

  • Chenopodium album, Chénopode blanc
  • Chenopdium ambrosioides, chénopode fausse ambroisie
  • Chenopodium quinoa, le quinoa
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Patience, Oseille épinard, Epinard perpétuel, Rumex patienta Patience, Oseille épinard, Epinard perpétuel, Rumex patienta

Patience, patience des moines, épinard perpétuel, oseille-épinard ou épinard-oseille, ce sont les noms que l'on donne à Rumex patienta, membre de la grande famille des rumex. Malgré ses airs de...

Arroche des jardins, Epinard géant, Faux épinard, Atriplex hortensis Arroche des jardins, Epinard géant, Faux épinard, Atriplex hortensis

Épinard géant ou arroche des jardins, Atriplex hortensis est non seulement un légume feuille, une sorte d'épinard d'été, mais aussi une plante annuelle très décorative dans ses variétés pourpres....

Épinard vivace grimpant, Épinard du Caucase, Hablitzia tamnoides Épinard vivace grimpant, Épinard du Caucase, Hablitzia tamnoides

Hablitzia tamnoïdes, l'épinard du Caucase est une plante vivace grimpante appartenant à la famille des Amaranthacées, anciennement Chénopodiacées, donc apparentée au chénopode, à la betterave ou...

Chénopode blanc, Anérine blanche, Poule grasse, Drageline, Senousse, Herbe aux vendangeurs, Chenopodium album Chénopode blanc, Anérine blanche, Poule grasse, Drageline, Senousse, Herbe aux vendangeurs, Chenopodium album

Le chénopode blanc (Chenopodium album) est une plante annuelle invasive faisant partie de la famille des Chenopodiacées ou des Amaranthacées. Elle pousse à l'état naturel en Europe de Nord mais[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire