Echeveria pulvinata

Echeveria pulvinata

Botanique

Nom latin  : Echeveria pulvinata
Synonyme  : Cotyledon pulvinata
Famille  : Crassulacées
Origine  : Mexique
Période de floraison : juin
Couleur des fleurs  : jaune orangé
Type de plante : plante succulente
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 40 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : peu rustique, -4°C, à réserver aux régions sud en extérieur
Exposition  : ensoleillée
Type de sol : drainant
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : serre, véranda, plante d’intérieur, extérieur en zone méditerranéenne
Plantation, rempotage : printemps, été
Méthode de multiplication : bouture, semis

Echeveria pulvinata est une plante grasse, vivace, appartenant à la famille des Crassulacées. Echeveria pulvinata est originaire du Mexique, accrochée aux pentes parmi les rochers, parfois en altitude.

Echeveria pulvinata est une très belle espèce, relativement solide en culture. Elle se cultive en serre, véranda ou derrière une fenêtre, mais aussi en extérieur durant l’été en zone froide, ou en pleine terre toute l’année en climat méditerranéen.

Description d’Echeveria pulvinata

Comme beaucoup d’echeverias, l’espèce pulvinata se présente sous forme de rosettes aux feuilles succulentes, cependant celles-ci sont portées par des tiges épaisses de 1 cm, comme de petits troncs, se ramifiant irrégulièrement. Les rosettes terminales mesurent de 8 à 14 cm de large, avec un nombre modéré de feuilles épaisses. Les feuilles mesurent de 4 à 7 cm de long, en forme de spatule très épaisse, recouvertes, comme les tiges et les hampes florales d’un duvet de poils luisants. En dehors des tiges vieillissantes lignifiées, la plantes est entièrement recouverte d’un velours luisant. Les feuilles prennent parfois avec l’ensoleillement ou le froid une riche couleur rouge orangée à leur extrémité.

Echeveria pulvinata ‘Ruby’ et Echeveria pulvinata ‘Frosty’ sont deux superbes formes naturelles qui ont acquis une appellation de cultivar. Le premier devient exceptionnellement rouge, et le second, particulièrement tomenteux, est plus argenté.

En début d’été, Echeveria pulvinata développe des hampes florales assez courtes. Les fleurs, jaunes orangées, sont petites, mais charmantes.

Cultiver Echeveria pulvinata

Echeveria pulvinata supporte en pot toute sorte de sols, du terreau pur jusqu’à la terre de jardin, du moment que celle-ci ne soit pas trop compacte. Sa croissance est relativement lente, et une terre un peu enrichie, ou un apport d’engrais, 2 à 3 fois durant l’été, peu dosé en azote, active son développement.

En pleine terre toute l’année, la terre doit être suffisamment drainante pour qu’il ne souffre pas de l’humidité hivernale. Du fait de son origine montagnarde, Echeveria pulvinata est rustique jusqu’à -4 °C, et même jusqu’à -8°C, s’il est protégé de l’humidité.

Echeveria pulvinata réclame une lumière intense pour être beau. Plus il bénéficiera de soleil direct et plus les rosettes deviennent compactes et colorées, les entrenœuds courts. Si vous ne disposez pas de serre ou de véranda, cet echeveria apprécie d’être installé en plein soleil en extérieur au moins pendant la belle saison. Il faut cependant exposer progressivement la plante au soleil pour qu’elle ne brule pas : protégez-la avec une feuille de papier journal fine durant 1 jours ou 2.

Echeveria pulvinata apprécie d’être arrosé régulièrement à partir du printemps jusque fin septembre. La potée doit quasiment sécher entre deux arrosages. Lorsque la plante est suffisamment arrosée, les feuilles sont épaisses et dodues, lorsqu’elle a soif, elles s’affinent.

L’hiver est une période de repos, au sec et au frais (entre 2 et 15 °C). Si l’echeveria est encore trop arrosé, il continue de croître de façon étiolé : les entrenœuds s’allongent, il perd son port en rosette et devient fragile. Il convient d’humidifier le substrat de culture environ une fois par mois; les feuilles doivent s’affiner, mais sans excès.

Multiplier Echeveria pulvinata

Echeveria pulvinata se multiplie par bouturage de feuilles ou de tiges.

Au printemps ou en début d’été, après les premiers arrosages qui ont regonflé la plante, feuilles ou tiges sont prélevées, juste posées sur un substrat humide, mais non enterrées, à l’ombre et à la chaleur. Elles ne sont enterrées que lorsqu’elles ont produit quelques racines.

Espèces et variétés de Echeveria

150 espèces très ornementales
Echeveria agavoides, petite plante aux feuilles pointues
Echeveria gibbiflora, une plante massive pouvant atteindre 1 m de hauteur
Echeveria glauca, bleuté
Echeveria derenbergii, très facile à cultiver
Echeveria nodulosa, une espèce plus rare
Echeveria pulvinata ‘Ruby’, aux feuilles rougissantes
Echeveria pulvinata ‘Frosty’, très duveteuse
Echeveria pulvinata ‘Cristata’, forme cristée

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
La structure d'une fleur La structure d'une fleur

Comportant une énorme diversité de formes, de coloris, de parfums et de tailles, les fleurs ont pourtant toutes la même structure leur permettant d'abriter les organes sexuels et donc de produire...

A quoi sert une fleur ? A quoi sert une fleur ?

Qu'elles possèdent une exubérante beauté ou qu'elles soient très discrètes, les fleurs ont toutes la même fonction : celle d'abriter les organes reproducteurs de certaines plantes ayant évolué au...

L'eau de fleur d'oranger L'eau de fleur d'oranger

Merveilleuse fragrance se développant dans les pâtisseries ou les entremets, l'eau de fleurs d'oranger n'a pas son pareil pour sublimer les recettes de sa note toute en fraîcheur et en subtilité....

La fleur de sel n'est pas une fleur La fleur de sel n'est pas une fleur

On pourrait aisément imaginer une délicate fleur faite de cristaux de sel à la manière des flocons de neige... Mais cette image n'est valable que dans le monde de la poésie car la réalité est toute...

Vos commentairesAjouter un commentaire